Référence multimedia du sénégal
.
Google

DERNIERE PUBLICATION DE MAMOUSSE DIAGNE:Sur une malheureuse illustration plagiée

Article Lu 11961 fois

Agrégé de philosophie et professeur à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Mamoussé Diagne qui a soutenu une brillante thèse de Doctorat d’État est en train de l’éditer en plusieurs volumes. Après "La critique de la raison orale", il a récemment publié en co-édition entre l’Institut Fondamental d’Afrique Noire Cheikh Anta Diop (Ifan/Cad) et Karthala, le texte "De la philosophie et des philosophes en Afrique Noire". Un ouvrage d’une excellente facture scientifique illustrée en première de couverture par le Dieu Egyptien Thot. Et il est fait mention dans le livre que cette illustration est une photo de O. Thiano (in S. Sauneron, "Les prêtres de l’ancienne Egypte", Paris, Ed. Persea, 1988, p.128).



Mais il se trouve qu’à cette même page de l’ouvrage en question, l’illustration que nous y trouvons n’est pas la même que celle du livre de Mamoussé Diagne. En fait, elle vient du roman en pulaar de l’égyptologue sénégalais Aboubacry Moussa Lam "Paalel Njuumri" (La cruche de miel) paru en 2000 et réédité en 2005 aux éditions Papyrus Afrique après son épuisement. Et l’image en question a été réalisée par l’illustrateur Séga Diouf de l’Ifan sur la base de l’image du Dieu Thot du "Dictionnaire de la civilisation égyptienne" de Posener, G. et autres paru chez Fernand Hazan à Paris en 1959. Sur cette image de départ, l’illustrateur a travaillé pendant près d’un mois sur les indications de Aboubacry Moussa Lam. Même la chartre des couleurs a fait l’objet d’une recherche minutieuse. C’est ce qui en fait une image originale. Saisi par l’éditeur de Aboubacry Moussa Lam, Seydou Ndiaye, Mamoussé Diagne a reconnu le tort fait et a même fait le déplacement jusqu’à Guédiawaye.
Et d’après Ndiaye, Mamoussé Diagne a expliqué qu’il a demandé à un autre égyptologue connu, Babacar Sall, de lui trouver cette image pour illustrer son livre. Ce dernier, qui était à Guédiawaye avec Mamoussé Diagne et Aboubacry Moussa Lam jeudi dernier, a reconnu sa légèreté. Et l’éditeur a été sensible à la requête de Mamoussé Diagne qui a agi en toute bonne foi, mais il se réserve le droit de saisir officiellement les éditions Karthala afin de prendre date. Pour ce qui est des poursuites éventuelles, il a mis un terme à ses projets, même s’il constate que les illustrations identiques des deux ouvrages en plus des recoupements possibles avec les maquettes peuvent encore parasiter son ouvrage. Ceci d’autant plus que les deux livres sont vendus en librairie au même prix...

Massamba MBAYE
Source: Le Matin

Article Lu 11961 fois

Mercredi 20 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State