Référence multimedia du sénégal
.
Google

[ DERNIERE MINUTE ] Le président Mamadou Dia est mort

Article Lu 13170 fois

Mamadou Dia, ancien président du Conseil de gouvernement du Sénégal est décédé la nuit dernière dans une clinique de Dakar, apprend t-on auprès de sa famille. Agé de 99 ans, Mamadou Dia a été avec Léopold Sédar Senghor, l’une des deux têtes de l’Exécutif jusqu’aux événement du 17 décembre 1962, date de son arrestation, suivie d’une incarcération pendant 12 ans.



Le Grand Mawdo est parti. Né en en 1910, il est originaire de l’actuellle région de Diorbel. Instituteur de formation, il fut par la suite l’un des premiers cadres du Sénégal près et post-indépendant. A l’indépendance du pays en 1960, il devient le premier chef du gouvernement en occupant la présidence du Conseil. A ce titre, il fut le principal artisan des premiers plans de développement économique du Sénégal.

Père de l’indépendance du Sénégal, l’histoire retient que c’est Mamadou Dia qui a signé le 04 avril1960 avec Michel Debré, Premier ministre du général De Gaulle, les transferts de compétences consacrant l’accession de notre pays à la souveraineté internationale.

Ami et compagnon de Léopold Sédar Senghor, leur compagnonnage est brusquement interrompu en décembre 1962 par des divergences politiques avec le premier président de la République du Sénégal. Mi en accusation par l’Assemblée nationale pour coup d’Etat, il est incarcéré pendant 12 ans au bagne de Kédougou (Sud-Est du Sénégal) avec ses compagnons, Valdiodio Ndiaye, Joseph Mbaye, Ibrahima Sarr et Alioune Tall, tous membres de son gouvernement. Mamadou Dia a été élargi de prison en 1974 sur grêce présidentielle, avant d’être amnistié. Rappelons que dans le procès retentissant ayant suivi son arrestation, un de ses avcats s’appelait Me Abdoulaye Wade, actuel chef de l’Etat du Sénégal.

A sa sorti de prison, il reprend ses activités politiques en mettant notamment sur pied le Mouvement pour le socialisme et l’unité (MSU), dont il est le Grand Mawdo ou Premier serviteur. Il a été l’un des principaux artisans de toutes les les alliances et autres regroupements politiques de l’opposition, jusqu’à son retrait de la vie politique active à la fin des années quatre-vingt-dix. Pour autant, il a toujours exprimé jusqu’à son dernier souffle son point de vue sur la vie politique, la gestion des affaires publiques, en dénonçant les dérives politiques et les aberrations économiques des régimes en place. A ce titre son successeur à la tête du Msu, Massène Niang déplore "la grande perte pour la Nation du Grand Mawdo qui constituait à lui seul un véritable contre-pouvoir".

Mamadou Dia a été aussi un grand écrivain. A ce titre, il a publié plusieurs ouvrages sur la politique, l"économie et la religion musulmane, en grand serviteur de l’Islam. Qu’Allah l’accueille en Son Saint-Paradis.

Cheikh Lamane Diop

Source: African Global News

Article Lu 13170 fois

Dimanche 25 Janvier 2009





1.Posté par IBRA ITALIE le 25/01/2009 11:10
que la terre lui soit legere.c'etait un grand homme. miantenant à quand le tour de WADE,prepare toi c'est pour bientot.WASSALAM

2.Posté par www.thiesinfo.com le 25/01/2009 12:00
Que la terre lui soit légère. Merci pour tout le travail effectué pour notre pays.

3.Posté par Sylman le 25/01/2009 12:02
Ibra tu ne peux être plus contre Wade que moi, mais on ne peut décemment pas souhaiter la mort de quelqu'un. En plus ce qui me ferait le plus plaisir c'est qu'il soit jugé ou au moins qu'on le regarde quitter le palais sous les huées la queu entre les pattes.

Mamadou DIA, un grand homme est parti.

4.Posté par Gomis le 25/01/2009 12:51
paix à son ame

5.Posté par LE PATRIOTE le 25/01/2009 12:52
Je pleure et je suis en deuil,à l'image de mon pays ,je dirai qu' un des fondateurs de la République du Sénégal est mort,que la terre lui soit légére et que DIEU l'aceuille dans son paradis.
A mon avis notre génération doit s'inspirer du patriotisme de Mamadou Dia,malgré le complot et la trahision dont il a été victime ,il s'est toujours considéré comme un des serviteurs de la nation et cela malgré son age.Et j'espére que vite les Sénégalais ont su faire la différence entre Mamadou Dia le patriote et Senghor qui a passé sa retraite en EUROPE.
Nous devons au Président Dia ,l'organisaion d'un deuil National,parler de son passé et de ses différents combats ,Oui la nation Sénégalaise lui doit cette reconnaissance.Wassalam

6.Posté par Deug le 25/01/2009 13:01
Bientôt les voleurs de Seneweb vont publier l´article dans leur site. Ils ne font aucun effort.
Que la terre lui soit légére. On doit remercier au bon Dieu car vivre presque 100 ans est une grande chance. Que Dieu nous accorde une vie pareille.

7.Posté par you le 25/01/2009 13:45
yalna yallah def foumou diem gene fou mou diogue.Amine !voila un Homme de valeur ,digne et un Grand patriote.
Yallah may niou DIAM ci SENEGAL.

8.Posté par progressiste le 25/01/2009 13:50
Que Dieu l'accueille dans son paradis.Que la terre lui soit legere

9.Posté par Kane Diallo le 25/01/2009 13:51
Qu'allah l'acceuille dans son paradis celeste Seydi DIA. Nous te remercions du plus profond de notre coeur pour tout ce qu etu as fait pour ton pays le SENEGAL

10.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 25/01/2009 14:22
Que Dieu Tout-Puissant l'assigne à résidence éternelle dans l'un de ses Paradis.

11.Posté par Mouhamadou Sy le 25/01/2009 14:21
inari lahou wa ina ileyhi radji ouna.Un patriote;digne fils du senegal est mort.Que Dieu l'acceuille dans son paradis

12.Posté par Senegal le 25/01/2009 14:57
un grand homme s'en est allé! Peut être qu'il n'a pas voulu être témoin d'un hold up politico _ moral du palais.

RIP le grand maodo!!!

13.Posté par Doudou Diop le 25/01/2009 15:34
Un grand patriote, un nationaliste hors paire s en est alle. Que le tout puissant l accueille a son paradis eternel.

14.Posté par Djibri Diop le 25/01/2009 15:45
Le Sénégal a perdu un fils digne. La décrépitude de notre pays, ne date pas d'aujourd'hui. Wade n'a té qu'une continuité d'une entreprise malsaine qui nous a conduit là où nous sommes aujourd'hui.
Des hommes comme Mamadou Dia, malheureusement meurt dans l'indifférence général. Un patriote digne et convaincu, Mamadou Dia, pour ce qui ont connu ton action , tu resteras à jamais un modèle.
Que le Seigneur l'accueil dans son Paradis Céleste, Amen!
11 Ikhlass

15.Posté par khady le 25/01/2009 15:45
PRIONS POUR LUI !

16.Posté par ntouroudou le 25/01/2009 16:06
paix à son âme et que la terre lui soit légère

17.Posté par NANA le 25/01/2009 16:26
YEP!!! UN GRAND HOMME EST PARTI. UN PATRIOTE EH OUI, JE LE REITERE UN PATRIOTE AU VRAI SENS DU MOT CAR IL S'EST BATTU CORPS ET AME POUR NOUS LIBERE DES TOUBABS. PERE DE L'INDEPENDANCE CONTRAIREMENT A SENGHOR QUI ETAIT "L'ESCLAVE" DES FRANCAIS. UN HOMME INTELLIGENT, INTEGRE MAIS AUSSI UN GRAND SERVITEUR DE L'ISLAM. C'EST POURQUOI LES TOUBABS L'ONT COMBATTU EN CONNIVENCE AVEC SENGHOR.
S'IL FAISAIT PARTI DE SES FRANC-MACONS IL AURAIT ETE LE PRESIDENT DU SENEGAL. DEPUIS LONGTEMPS.
RIP GRAND PERE!

18.Posté par nassai le 25/01/2009 16:43
merci NANA bien dit.
Qu'Allah l'acceuille dans son paradis.

19.Posté par boydkr le 25/01/2009 16:58
PAIX Á SON AME!! un politicien pas comm les autres. un bon musulment. YALLA NA KO YALLA YEUREM.

20.Posté par Ance le 25/01/2009 17:21
Yalla nako souf sédeu... Allah yeureum ko té kharéko Aldiana Amine

21.Posté par dokhondem le 25/01/2009 17:23
que la terre lui soit legere ,DIEU l'accueil dans ses paradis les plus hauts tous le senegal a perdu cet grand homme.

22.Posté par mohamed thiam le 25/01/2009 17:37


99 ans, c'est presque canonique ! Hommage à ce panafricaniste convaincu. Visionnaire et patriote sénégalais ; il était incompris dan son pays. L'histoire a retenu que les accusations portées contre lui et ses valeureux compagons par Senghor et ses acolytes avec la complicité de la France n'était qu'une manoeuvre sordide pour l'écarter du pouvoir. Kédougou ne l'a pas brisé. Il y est revenu encore plus fort. Ceux qui l'avaient sali, l'ont, finalement, dans leur majorité, procédé dans l'au-delà.
A ce grand homme, l'Afrique rconnaissante ! Qu'Allah l'accueille dans son Paradis !Paix à son âme ! Que la terre du Sénégal lui soit légère !

23.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 25/01/2009 17:50
Il s'est éteint dans sa 99ième année.

Le Président DIA Momadou aura été l'un des plus grands hommes d'Etat de notre pays.


Nous avons tous été témoins de ce qu'il a subi dans la patience et sans jamais transiger.


Que DIEU, Tout- Puissant l'assigne à résidence éternelle dans l'un de ses Paradis.




24.Posté par donojarno le 25/01/2009 17:56
Allahuma aqhfirluhu wa rahmahu

25.Posté par yarou le 25/01/2009 18:43
Que Dieu l'accueille au paradis. Amen.
Merci Monsieur Mamadou Dia.

26.Posté par mouhammad ibnabdoulah le 25/01/2009 19:10
Allahoumma ighfir lahou warhamhou.Accueille le dans TON Paradis alfirdawsi.Amiine.L exemple concret.

27.Posté par doudou le 25/01/2009 19:15
ALLER VOIR LES COULISSES DE LA CONFERENCE DE PRESSE DE IDRISSA SECK À LA MAISON DE KARIM WADE SUR WADEUKEUBI.COM AFFAIRE BOU GRAW

28.Posté par you le 25/01/2009 19:59
k dieu laccueil dan son paradis

29.Posté par pierre le 25/01/2009 22:07

Paix a son ame



pierrebahsa@live.fr

30.Posté par mackyage sale le 25/01/2009 22:18
GESTION DE L’ETAT : Macky Sall répond au Maodo Mamadou Dia
Monsieur le Président Mamadou Dia,
Dans un article publié le 27 juin 2006 dans plusieurs quotidiens sénégalais, votre notabilité s’est livrée à des attaques « ad hominem » contre le président Abdoulaye Wade et sa famille.
Vos propos, essentiellement basés sur des « il se dit … », donc la rumeur et les perceptions personnelles, nous surprennent de la part d’un homme qui a assumé les plus hautes fonctions de l’État.
Votre démarche heurte nos mœurs sociales et notre culture de respect. Bien entendu, nous sommes d’accord que dans une société démocratique, le citoyen a le droit de prendre position dans le débat politique, mais notre civilité sénégalaise nous interdit certains écarts.
Parce que nous ne voulons pas réveiller l’histoire, au risque de blesser, nous ne polémiquerons pas.
Maodo, vous me permettrez de vous rappeler que tout, dans la démarche du président Abdoulaye Wade, nous ancre profondément dans la République.
Les derniers actes qu’il vient de poser pour l’organisation des élections présidentielle et législatives du 25 février 2007 en sont une éloquente illustration : des élections libres, démocratiques et transparentes se tiendront à bonne date et, encore une fois, le président Wade sera le président le mieux élu d’Afrique.
Monsieur le Président Dia,
Dans votre tentative de discréditer la politique agricole du président Wade et de son gouvernement, vos propos ne reflètent aucunement la réalité.
En effet, nous avons engagé aux côtés du président Wade un ambitieux programme incitatif de diversification de la production et de modernisation de l’agriculture. Jamais le paysan sénégalais n’a bénéficié d’autant de soutien et d’égard de la part d’un gouvernement. Notre approche à nous est et demeurera celle du respect et de la considération envers les valeureux travailleurs de la terre. Notre approche n’est point celle des humiliations et des vexations.
La politique agricole du président Wade n’est assurément pas celle que vous meniez.
Monsieur l’ancien Président du Conseil des Ministres,
Il est troublant de vous entendre parler de l’éventualité d’un « coup de force » au Sénégal.
Le Sénégal de 2006 n’est pas celui de 1962.
MACKY SALL Secrétaire général national adjoint du PDS

31.Posté par caba le 25/01/2009 23:03
que dieu l'accueil dans son paradis amin

32.Posté par sy le 25/01/2009 23:49
sans commentaire . Brutus Sall a encore sévi

33.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 26/01/2009 00:03
Qu'il me soit permis de demander solennellement qu'un grand boulevard de Dakar soit rebaptisé Momadou DIA( par exemple le Bd de la République).

Le président DIA s'est éteint dans sa 99ième année . 99, un chiffre symbolique dans l'Islam.

Le Président DIA Momadou aura été l'un des plus grands hommes d'Etat de notre pays.

Nous avons tous été témoins, de ce qu'il a subi dans la patience et sans jamais transiger.

Que DIEU, Tout- Puissant l'assigne à résidence éternelle dans l'un de ses Paradis.

34.Posté par Bakel le 26/01/2009 00:29
Macky tu dois avoir honte.

Les hommes comme Mamadou Dia ne dirigeront jamais le Sénégal car n'étant pas des franc-maçons. tous nos présidents le sont et la plupart de nos dirgeants surtout ceux de l'ancien régime.

Le grand maodo comme Idrissa Seck , Cheikh Bamba dièye ds gens comme ça ne seront jamais président car satant est là avec ses disciples qui sont partout meme dans les familles religieuses.

C'est dommage.

RIP GRAND MAODO.

35.Posté par SOUVENIR le 26/01/2009 02:16

L’oeil du patriarche
Par Mamadou DIA*

Mes vœux pour l’année 2008


L’année 2007 écoulée a encore été une année noire pour les Sénégalais, par la faute du régime de Wade. On en retiendra en effet que la volonté populaire a été confisquée lors d’élections présidentielles tronquées, marquées par l’achat de consciences et la fraude électronique, qui font désormais de Wade un élu virtuel, président de tous les Sénégalais… virtuels. Avant, pendant et après cette mascarade électorale, les scandales financiers ont continué à se multiplier, les droits de l’Homme n’ont cessé d’être bafoués, et le niveau de vie des populations s’est constamment dégradé pendant qu’Abdoulaye Wade mène un train de vie fait de voyages inutiles et autres frivolités dilapidant au moins un milliard de francs Cfa par jour.

D’autres milliards, ceux des chantiers de Thiès, ont été passés par pertes et profits, à tort ou à raison, après avoir servi de prétexte à l’embastillement de l’ex-Premier ministre Idrissa Seck, à la faveur d’une réconciliation avec ce dernier digne des épisodes les plus inimaginables d’un ‘Bara Yeggo’ grotesque. Encore que, dans le genre, on ait même vu pire, avec la tentative scandaleuse de destituer le président de l’Assemblée nationale Macky Sall, en violation flagrante de la Constitution, simplement parce que des représentants du peuple ont émis le désir que Wade-fils soit auditionné sur les milliards de la Nation arbitrairement confiés à lui par son père de président, ceci expliquant cela. Pour ceux qui en doutaient encore, les masques sont tombés sur la volonté d’Abdoulaye Wade de faire de son fils, de gré ou de force, son successeur à la présidence de la République, à l’instar de ce qui s’est passé dans une autre dictature voisine, le Togo pour ne pas la nommer.

Des divisions inter et intra confrériques qui menacent la paix civile au Sénégal

Un autre fait grave s’est passé lors de la guéguerre d’AbdoulayeWade contre Macky Sall, et pour lequel je tiens à attirer l’attention de tous. Il s’agit du fait que, tout du moins dans la version officielle, la réconciliation supposée entre les deux hommes est due aux bons offices du tout nouveau khalife général des mourides, Serigne Bara Mbacké. Ainsi, après avoir détruit la fraternité séculaire entre les confréries au Sénégal, le régime de Wade prend ainsi le risque, en mêlant l’autorité religieuse qu’est le khalife de Serigne Touba à la chose non pas politique mais politicienne, au pire sens du terme, d’affaiblir sa toute nouvelle aura, et de créer des divisions au sein même de la famille mouride, lesquelles divisions seraient lourdes de danger pour la paix sociale, et même pour la paix civile dans notre pays.

Face à tous ces actes d’Abdoulaye Wade aux conséquences aussi catastrophiques, après la confiscation de la volonté populaire, dont le président n’est plus l’émanation, je persiste à dire que le seul salut pour les Sénégalais est de recourir à une grève générale illimitée pour faire partir Abdoulaye Wade du pouvoir, et remettre le Sénégal sur les rails du progrès, en faire un pays où le labeur et l’honnêteté sont récompensés, et où ne règnent plus la flagornerie, la tricherie et le népotisme. Alors, et alors seulement, pourront - devront même - se tenir des Assises nationales, toute autre démarche revenant à mettre la charrue avant les bœufs.

Tels sont mes vœux pour l’année 2008, que j’adresse aux Sénégalaises et aux Sénégalais, si éprouvés dans leur quotidien, et dont l’horizon semble bouché, par la faute d’égocentriques affamés de pouvoir si peu dignes d’être leurs gouvernants.

A l’Afrique toute entière d’ailleurs, je souhaite que l’année 2008 soit une année marquante dans la lutte contre ce fléau qui la ronge qu’est la corruption, et que s’éteignent les foyers de guerres civiles, telle que celle du Darfour. Pour cette dernière, je préconise une rencontre africaine, pas seulement au niveau des chefs d’Etat, mais élargie à ces membres éminents des forces vives de la nation que sont les syndicalistes. Et au reste du monde aussi je souhaite la paix, notamment au Proche et au Moyen Orient, pour lesquels l’Onu et l’Europe notamment doivent prendre leurs responsabilités, afin que soient respectées les résolutions de l’Organisation des Nations Unies sur la Palestine.

Ancien Président du Conseil des ministres de la République du Sénégal

36.Posté par sengalais de Toronto le 26/01/2009 17:04
La perte du pouvoir par mamadou Dia en 1962 etait un signe que le Senegal n'est pas une terre benie. De longues et dures annees sont à venir. Cette personne devait etre notre FDR americain ( Franklin Dilano Roosevelt), mais la soif du pouvoir de Senghor et ses acolytes ( et les francais) a eu raison de lui.
Si Mamdou Dia restait au pouvoir pour 10 ans seulement, on serait pas là aujourd'hui

37.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 26/01/2009 20:02
Désormais, ceux qui veulent Mamadou DIA pourront le trouver dans l'un des paradis où le Tout -Puissant l'a assigné en résidence éternelle.


Qu'il me soit permis de demander solennellement qu'un grand boulevard de Dakar soit rebaptisé Momadou DIA ( par exemple le Bd de la République).

Le président DIA s'est éteint dans sa 99ième année . 99, un chiffre symbolique dans l'Islam.

Le Président DIA Momadou aura été l'un des plus grands hommes d'Etat de notre pays.

Nous avons tous été témoins, de ce qu'il a subi dans la patience et sans jamais transiger.


38.Posté par orago le 03/03/2009 14:26
paix a son ame et que la terre lui soit leger

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State