Référence multimedia du sénégal
.
Google

DERNIER CONSEIL DES MINISTRES SUR FOND DE POLÉMIQUE AUTOUR DES DÉPASSEMENTS BUDGÉTAIRES CA RISQUE DE CHAUFFER AU PALAIS CE MATIN

Article Lu 1812 fois

C’est aujourd’hui que le dernier conseil des ministres avant les vacances gouvernementales se tient au palais. Et tout laisse croire qu’il va se dérouler dans une ambiance électrique avec, en toile de fond, la demande d’explication adressée par le président de la République à certains ministres. Selon des sources proches du palais, le maître de céans va exiger des réponses claires et nettes de la part de ceux-là qu’il a interpellés.



DERNIER CONSEIL DES MINISTRES SUR FOND DE POLÉMIQUE AUTOUR DES DÉPASSEMENTS BUDGÉTAIRES CA RISQUE DE CHAUFFER AU PALAIS CE MATIN
Ce n’est pas une cour martiale qui attend aujourd’hui, au palais, certains ministres de Wade. Mais ça risque de lui ressembler, avec la détermination affichée par le Président de la République à obtenir des réponses précises sur les dépassements budgétaires constatés dans certains ministères. A en croire de proches collaborateurs de Me Wade, ce dernier ne veut pas aller en vacances sans être édifié sur le « scandale » constaté par le rapport du ministère du budget. « Il veut des réponses sans équivoque, car il part en vacances dans deux jours », expliquent nos sources. Interpellés sur l’identité des ministres visés par le Président de la République, nos interlocuteurs citent, entre autres, Souleymane Ndéné Ndiaye, Djibo Ka, Moustapha Sourang… Toutefois, nos sources s’empressent de préciser qu’en aucun cas, il n’a été question pour le président de la République de parler de détournement ou de surfacturation. « C’est juste des éclairages que veut le président », ajoutent-ils. Du côté des ministères de l’environnement, de l’économie maritime, de l’enseignement secondaire et des universités, on dégage en touche les « affabulations » véhiculées par des manipulateurs. Et comme s’ils s’étaient passé le mot, ils jurent que les ministres cités plus haut n’ont reçu aucune demande d’explication de la part de Me Wade. Par ailleurs, d’autres observateurs de la scène politique nationale estiment que le délai de 5 jours (entre jeudi 07 et mardi 12) est largement insuffisant pour apporter des réponses adéquates sur de supposés dépassements budgétaires.

Serigne Saliou Samb
Source Lobservateur

Article Lu 1812 fois

Mardi 12 Août 2008





1.Posté par lugi le 12/08/2008 20:52
Ca risque de chauffer pour les enfants,peres de familles,autres que les WADE et les SY,les vrais responsables de ce trou et des malheurs du Senegal

2.Posté par Gang le 12/08/2008 23:12
Et l'anoci dans tout ça on l'a cité aussi

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State