Référence multimedia du sénégal
.
Google

DEPENSES HORS BUDGET: 12 milliards de FCFA en dépenses hors la loi

Article Lu 11276 fois

À côté des agences, des ministères, des universités, l’Inspection générale des Finances a épinglé plusieurs établissements publics de santé dans les fameuses dépenses hors budget. Ces structures ont d’ailleurs fait pire que les ministères qui se taillent 11 milliards de FCFA sur les 74 milliards de FCFA en dépenses hors Budget mises à nu par les Finances. Pour les hôpitaux, les dépenses extra budgétaires se chiffrent à 12,1 milliard de FCFA.



DEPENSES HORS BUDGET: 12 milliards de FCFA en dépenses hors la loi
Lors d’une interview à nos confrères de la Rfm, le représentant résidant du Fonds monétaire international (Fmi) révélait que les hôpitaux traînent une dette de 15 milliards de FCFA qui feront bientôt l’objet d’un audit. Mais il y a bien pire. Et comme les ministères, les agences ou les universités, ces hôpitaux sont dans le collimateur du ministère des Finances qui a saisi un cabinet, comme promis aux bailleurs, pour un audit indépendant des fameuses dépenses hors budget estimés à 74 milliards de FCFA. Dans ce montant, les hôpitaux ont fait pire que les ministères. Avant de saisir le cabinet, le ministre des Finances Abdoulaye Diop avait demandé à l’Inspection générale des Finances (Igf), après un premier rapport, d’en faire un autre plus détaillé sur les responsabilités de chaque entité dans ces dépenses illégales qui ont affecté le Trésor. Il ressort des enquêtes de l’Igf que ces hôpitaux ont « commis » 12, 1 milliards de FCFA en dépenses hors budget. Là où les ministères totalisent le montant de 11 milliards de FCFA, les universités se « taillent » 19,1 milliards de FCFA et les agences 31,1 milliards de FCFA comme nous le révélions. Un exemple type de ces marchés dans les établissements publics de Santé concerne un hôpital très connu de la place. En effet, la Direction centrale des marchés publics (Dcmp) avait reçu une demande d’avenant provenant de cet hôpital qui procédait à des travaux confiés à une célèbre entreprise. Seulement après réception de cette demande, les Finances se sont rendues compte qu’elles n’ont jamais été mises au courant du marché à l’origine de cet avenant. Or, les textes veulent que c’est le ministre d’Etat, Abdoulaye Diop, qui signe tout marché qui dépasse le milliard de FCFA. Mais, c’est le directeur de l’hôpital qui s’était substitué à l’argentier de l’Etat pour « donner » le marché. Dans tous ses états, le ministre des Finances a non seulement rejeté l’avenant mais aussi demandé à ses services de ne pas reconnaître la créance que l’hôpital devait à l’entrepreneur, lui-même complice.

Cheikh Mbacké GUISSE
Abdoulaye Diop

Article Lu 11276 fois

Mercredi 22 Avril 2009





1.Posté par keureung le 22/04/2009 20:49
que rien ne vous détourne de votre objectif msr le ministre vous meritez le respect et la reconnaissance de tout le peuple senegalais..... si ts les ministre étaient comme vous pragmatique compétent et efficace le sénégal n'en serait pas là... du courage

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State