Référence multimedia du sénégal
.
Google

DEMOCRATIE AU SENEGAL: Tanor vilipende Wade en France

Article Lu 1709 fois

Dans une rencontre de la Fondation Jean Jaurès sur le thème, « la démocratie dans le monde ; après les avancées le recul », le secrétaire général du Parti Socialiste (Ps), s’est longuement épanché sur celle du Sénégal. Développant le sujet, « l’État des lieux : recul, inquiétudes, stagnations », Ousmane Tanor Dieng a lourdement pointé d’un doigt accusateur la méthode « wadienne ». Pour lui, la démocratie sénégalaise, après la grande leçon de 2000, aura reculé de nombre de points prenant en référence le processus électoral, les institutions comme l’Assemblée nationale et le Sénat, dont il dit que Wade a tellement caricaturé, les vidant de leur substance, qu’elles ont fini de travestir le concept de démocratie, sans parler d’une constitution qu’il a modifié quatorze (14) fois en huit ans…



DEMOCRATIE AU SENEGAL: Tanor vilipende Wade en France
Revisitant l’histoire en rapport aux acquis démocratiques de Senghor à Diouf, il reste incontestable, pour Ousmane Tanor Dieng, que le Sénégal a lourdement reculé en termes de démocratie. En effet, pour le secrétaire général du Parti Socialiste, notre pays ne fait pas mieux que nombre d’autres à travers le continent. Passant en revue la dernière présidentielle, et les législatives que l’opposition dite significative avait boycottées, pour Ousmane Tanor Dieng, cela n’est dû qu’à la stagnation, sinon le recul de notre démocratie. Et de noter, à titre d’exemple, « lorsque nous interrogeons le fonctionnement de l’Etat, nous ne pouvons manquer d’être frappés par le discrédit qui frappe les institutions, cet autre péril qui affecte le système démocratique sénégalais ». Poursuivant des propos, le socialiste en chef dira, « en vérité, il s’agit du péril le plus pernicieux auquel notre pays est confronté depuis son indépendance parce qu’il s’attaque aux outils de régulation de la démocratie ». Pour preuve, il ajoutera, « le régime de Wade a tellement caricaturé nos institutions, il est a tellement vidées de leur substance que les institutions l’Assemblée nationale et le Sénat, travestissent le concept démocratique ». Dans cette rencontre de la Fondation Jean Jaurès où il est question de parler rien que démocratie, Ousmane Tanor Dieng ne s’arrêtera pas en si bon chemin quand il parle de celle du Sénégal. Et de poursuivre, parmi autant de questions soulevées, « En effet, l’Assemblée nationale, avec une majorité aussi factice qu’illégitime, et le Sénat, dont les 65 membres sur les 100 qu’il compte, nommés par décret du Président de la République, s’illustrent régulièrement dans l’infamie en adoptant des lois scélérates, telles la loi amnistiant les auteurs d’assassinats, de crimes et délits politiques, les différentes lois portant report des élections, ainsi que les nombreuses lois portant modification de la Constitution ». Soutenant, entre autres exemples une constitution modifiée quatorze fois en huit ans, Ousmane Tanor Dieng défendra, « (…), qui pour faire passer la durée du mandat du Président de la République de 5 à 7 ans, qui pour supprimer le Sénat et le recréer plus tard, qui pour modifier l’organisation judiciaire en rétablissant la Cour Suprême à la place du Conseil Constitutionnel, du Conseil d’Etat et de la Cour de Cassation ». (…). Magnifiant les assises et en donnant les raisons de leur démarcation, Ousmane Tanor Dieng tout en citant les « abus » de par des arrestations répétitives d’hommes politiques, de la société civile et de journalistes, défendra, « Le seul rayon de soleil sur ce tableau, ce sont les Assises Nationales lancées depuis le 1er Juin 2008 par les patriotes de toutes conditions et de tous bords dans un seul but, sauver le Sénégal et remettre notre pays à l’endroit, pour le bonheur de tous ses enfants ». Il n’oubliera pas de soutenir que « la régression démocratique dans mon pays se conjugue avec une crise structurelle profonde et préjudiciable à tous les secteurs de la vie nationale ».

Abdoulaye Mbow

Source: L'office

Article Lu 1709 fois

Dimanche 16 Novembre 2008





1.Posté par maman sira le 17/11/2008 19:25
tanor way

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State