Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



DEMBA DIA, SECRETAIRE GENERAL DU MAC : «Ce n’est pas parce que karim Wade est le fils de Me Wade, qu’il ne doit pas rendre compte»



DEMBA DIA, SECRETAIRE GENERAL DU MAC : «Ce n’est pas parce que karim Wade est le fils de Me Wade, qu’il ne doit pas rendre compte»
Contrairement aux libéraux qui ont dénoncé les convocations délivrées par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) aux dignitaires de l’ancien régime, Demba Dia magnifie le travail de cette institution réactivée par Macky Sall pour traquer les détourneurs de deniers publics.
Pour le Secrétaire général du Mouvement pour l’action et la citoyenneté (Mac), qui faisait face à la presse, hier, tous ceux qui ont eu à gérer les biens de l’Etat doivent rendre compte. «Si ces gens sont blancs comme neige, ils n’ont pas à s’inquiéter», dit-il. S’agissant de la convocation de Karim Wade, Demba Dia estime que «ce n’est pas parce qu’il est le fils de l’ancien chef de l’Etat, qu’il ne doit pas rendre compte de sa gestion». En effet, pour le chanteur, «Karim Wade a occupé beaucoup de postes stratégiques, donc, il est normal qu’il soit audité». C’est pourquoi Demba Dia révèle qu’il ne va pas prendre part à la manifestation que le Parti démocratique sénégalais (Pds) va organiser, le 4 décembre prochain, à la Place de l’Obélisque, pour dénoncer «l’acharnement de Macky Sall» sur ses membres. Dans son argumentaire, M. Dia indique que «le Mac n’est pas du Pds. On ne soutenait pas le Pds, mais Abdoulaye Wade». Cependant, Demba Dia fustige la manière dont les convocations sont faites : «Je ne comprends pas pourquoi, à chaque fois qu’une autorité est convoquée, la presse est au courant. Ces audits doivent être faits sans bruit». Sur le bilan des huit mois de Macky Sall à la tête du pays, le leader du Mac assène : «On assiste à des carences managériales, marquées par une précarité des ménages, un front social en ébullition permanent et des jeunes qui s’enlisent davantage dans l’oisiveté».
Sur son avenir politique, Demba Dia annonce qu’il est candidat à la succession de Moussa Sy à la tête de la mairie des Parcelles assainies. Il dit également qu’il sera candidat à la prochaine élection présidentielle.

Seynabou FALL
source le populaire

Mercredi 28 Novembre 2012



Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés