Référence multimedia du sénégal
.
Google

DEMARRAGE ANNONCE DES TRAVAUX DE CERF-VOLANT : KHALIFA SALL DEFIE WADE

Article Lu 11171 fois

Le maire de la ville de Dakar est plus que jamais décidé à relancer son projet de recasement des marchands ambulants. Même s’il doit opérer par un coup de force, Khalifa Sall n’entend pas céder «à la tentative du pouvoir en place de bloquer» l’élan de l’équipe de la municipalité visant à ériger des cantines dans le site sis au Cerf-Volant.



DEMARRAGE ANNONCE DES TRAVAUX DE CERF-VOLANT : KHALIFA SALL DEFIE WADE
Khalifa Sall va-t-il utiliser la méthode forte ? En tout cas, plus rien ne semble inquiéter le maire de la ville de Dakar. Malgré quelques «tentatives» de blocages de son projet de recasement des commerçants dakarois déguerpis de leurs sites habituels, Khalifa Sall est plus que jamais engagé à aller jusqu’au bout de ses ambitions. En décidant de reprendre les travaux d’érection de cantines du site situé au Cerf-Volant (derrière la Maison du Parti socialiste), arrêtés récemment pour les «autorités administratives», et devant accueillir les commerçants, le maire de Dakar met ainsi, sans doute, le pouvoir en place devant le fait accompli. C’est dire que le bras de fer opposant les tenants du pouvoir et le maire socialiste est loin de connaître son épilogue. Les choses seront-elles faciles pour Khalifa Sall ? Seul l’avenir pourra édifier les Sénégalais. Car les raisons du blocage des travaux (de ce site de 4 hectares contigu à celui où doit être érigée la mosquée des mourides) qui seraient évoquées résideraient dans la mal délimitation de l’espace.
Le 24 janvier dernier au moment où le promoteur choisi par la mairie de Dakar entamait la clôture du terrain Cerf-Volant, la police avait fait irruption sur les lieux pour «étouffer» les travaux. Ce qui n’avait pas manqué de susciter quelques soucis tant du côté de la mairie que de certains marchands ambulants. Mais, hier, un tour sur les lieux, malgré la «ruée» des ouvriers, employés dans le cadre des chantiers, vers Touba pour les besoins du Magal, a permis de constater que les travaux poursuivent petit à petit leur bonhomme de chemin. La tape du site est presque achevée. Les camions ont déjà commencé à verser le sable devant niveler le terrain. «Si ce n’était pas le Magal de Touba, sauf samedi et dimanche, ces derniers jours, tous les jours les ouvriers, employés par les promoteurs en charge des travaux, sont sur les lieux. Le seul constat que j’ai fait est que ces ouvriers ne sont pas aussi nombreux que ça pour le démarrage effectif des travaux», informe un passant habitant non loin des lieux. Même s’il sait qu’il se heurte aujourd’hui à un obstacle inattendu, le maire socialiste n’entend pas porter seul, la lourde responsabilité de «mettre au chômage des centaines de pères de famille» qui ont fait du commerce leur gagne-pain. Du «forcing», Khalifa Sall veut en faire, selon certaines sources, pour tenter de régler l’épineuse question des marchands ambulants dakarois. Même si l’on pense que le blocage des travaux sur le site du Cerf-Volant est le fruit d’un «règlement de comptes». Cela, pour des raisons politiques. Ce qui avait fini par faire sortir, le maire socialiste de Sicap-Mermoz, Barthélemy Dias, de ses gonds, lors d’une émission de «Grand Jury» de la radio Rfm. M. Dias demande au président de la République de «prendre de la hauteur» pour que le projet de recasement des marchands ambulants, amorcé par la maire de Dakar, soit une réalité. Sans cela, dit-il, «l’Etat en paiera les pots cassés». Cette réaction montre que l’équipe municipale dirigée par Khalifa Sall est déterminée à poursuivre son projet pour libérer les rues de Dakar et les populations de leur calvaire quotidien.

MATHIEU BACALY
Source L'Observateur

Article Lu 11171 fois

Mardi 2 Février 2010





1.Posté par Ring le 02/02/2010 15:30
Allez-y Monsieur le Maire, donnez lui un uppercut droit

2.Posté par koulikoro le 02/02/2010 15:50
Le Président WADE est un homme d’Etat très attaché à la légalité. Il n’y a jamais eu de bras de fer entre l’autorité municipale et l’exécutif concernant la mise en valeur de ce terrain. Cette brouille imaginaire n’est que l’œuvre de politiques égarés qui veulent semer la zizanie dans la conscience des sénégalais. Le Président WADE a déjà fait une déclaration prouvant sa ferme volonté de soutenir toutes les collectivités locales et si le démarrage des travaux a été lancé c’est parce que la municipalité s’est conformée à la loi. Il est alors indécent de parler de bras de fer entre le maire et le Président WADE .

3.Posté par citoyen le 02/02/2010 16:31
Vous avez le feu vert de la population de Dakar Mr le Maire. Allez-y

4.Posté par hamedin le 02/02/2010 16:48
A présent que l´Union Africaine et des chefs d´Etat Africains dont la présidente Libérienne, Ellen Johnson Sirleaf, le président de la Commission de l'UA, Jean Ping, etc., je n´entends plus les renégats qui, avec sadisme, joignaient leur misérable plumes à celle des nostalgiques du néocolonialisme pour souligner le « ridicule » de la proposition faite par le président Abdoulaye Wade. Que n´a-t-on pas lu de la part de ces individus toujours prêts à sauter sur la moindre occasion pour faire plaisir à leurs maîtres occidentaux. Les traîtres à la cause africaine sont connus et l´histoire les jugera.

5.Posté par hamedin le 02/02/2010 16:57
A présent que l´Union Africaine et des chefs d´Etat Africains dont la présidente Libérienne, Ellen Johnson Sirleaf, le président de la Commission de l'UA, Jean Ping, etc., soutiennent l´idée de Maître abdoulaye Wade qui propose à ceux des haïtiens qui le désireraient de revenir en Afrique, je n´entends plus les renégats qui, avec sadisme, joignaient leur misérable plumes à celle des nostalgiques du néocolonialisme pour souligner le « ridicule » de la proposition faite par le président Abdoulaye Wade. Que n´a-t-on pas lu de la part de ces individus toujours prêts à sauter sur la moindre occasion pour faire plaisir à leurs maîtres occidentaux. Les traîtres à la cause africaine sont connus et l´histoire les jugera.

6.Posté par galgui le 02/02/2010 16:57
Mon Cher koulikoro c'est toi qui essaye de semer la zizanie les sénégalais savent faire la différence si vous pensez que WADE est légaliste c'est votre point de vue. Arrtere de nous repeter vos termes générique ''c'est l'oeuvre de politicien ..''
Nous encourageons Khalifa SALL et nous sommes derrière lui il a été démocratiquement élu devant Wade père et fils personne ne pourra l'arrêter dans son travail pour nous (dakarois) c'est très clair.

7.Posté par moulaye le 02/02/2010 17:27
Khalifa Tu as ete elu triomphalement a partir d'un programme. Applique le ! Qu'importe les gesticulations des maudits

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State