Référence multimedia du sénégal
.
Google

DEMANDE DU REPORT DE LA CAN EN JUIN: La Caf veut la maintenir en janvier

Article Lu 1475 fois

Le président de la Confédération africaine de football s’est déclaré opposé au report en juin de la Can, demandé par des clubs européens et certains de leurs joueurs africains.



C’est un véritable serpent de mer auquel Issa Hayatou a tordu le cou. Déplacer la Coupe d’Afrique des nations du mois de janvier à celui de juin, voilà le credo de la plupart des clubs européens employant des joueurs africains. « Nous ne cèderons pas à leurs caprices ! Tant que je serai président de la Confédération africaine de football (Caf), cette date marquant le début de la plus belle fête footballistique du continent restera inchangée. »

Le Camerounais Hayatou s’est montré ferme lors de son arrivée à l’aéroport d’Accra au Ghana, le 14 janvier. Le président venu assister à la compétition, mais aussi à plusieurs réunions de la Caf, a ainsi envoyé un message clair à ceux réclamant un changement. Pressions permanentes C’est le même rituel tous les deux ans : les clubs employant des joueurs africains font pressions sur la Caf pour que la Can soit reportée au mois de juin.

La plupart de championnats européens sont alors terminés, tandis qu’en janvier, la Coupe les prive de leurs joueurs. Les oppositions ont été plus fermes encore ces dernières semaines que lors de l’édition 2006, en Egypte. En Angleterre, Everton ne voulait pas laisser partir son Sud-africain, Steven Pienaar. Et en Espagne, le Real Madrid et le FC Séville ont tenté en vain de retenir les Maliens Mahamadou Diarra, Seydou Keita et Frédéric Kanouté. Mais le règlement de la Fifa stipule que les clubs doivent libérer les sélectionnés 14 jours avant le début d’une compétition. Ceux-ci ont donc cédé. Et les joueurs en ont presque paru affectés, à l’image de Seydou Keita : « La nation c’est important, mais le club c’est notre gagne-pain. Il faut que les dirigeants africains essaient de voir pour le calendrier, parce que ça ne peut plus durer... » Contraintes météo et financières Seydou Keita et d’autres joueurs n’ignorent pas qu’une Coupe d’Afrique des nations serait difficile à organiser en juin.

Premièrement parce qu’il s’agit de la saison des pluies ou de fortes chaleurs dans plusieurs zones du Continent et que les pelouses noyées d’eau ou frappées par un soleil de plomb n’ont jamais été bonnes ni pour la qualité du spectacle, ni pour l’intégrité physique des joueurs... Et deuxièmement, car la Can aurait lieu une fois sur deux en même temps que l’Euro de football.

La Can bénéficie d’un engouement croissant des diffuseurs et des annonceurs. La Caf retire des revenus de plus en plus importants des droits de retransmissions (y compris en Europe). Or, la Can et l’Euro rentreraient en confrontation pour les créneaux de diffusions. Et aucun amoureux du ballon rond ne veut avoir à choisir entre ces deux fêtes du football.

(Source : Cafonline.com)

Article Lu 1475 fois

Mercredi 16 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State