Référence multimedia du sénégal
.
Google

DÉGUERPISSEMENT ET RECASEMENT DES 8700 MARCHANDS AMBULANTS DE DAKAR: L'opération va coûter plus de 3 milliards F Cfa à l’Etat

Article Lu 11047 fois

Le Conseil économique et social (Ces) a, dans le cadre de sa première session ordinaire, reçu le ministre du Commerce, qui a annoncé le déplacement des huit mille sept cents (8700) marchands ambulants qui s'activent dans les rues de Dakar. Une opération qui coûtera plus de trois (03) milliards de F Cfa à l'Etat.



DÉGUERPISSEMENT ET RECASEMENT DES 8700 MARCHANDS AMBULANTS DE DAKAR: L'opération va coûter plus de 3 milliards F Cfa à l’Etat
Les marchands ambulants, en activité dans les rues de la capitale sénégalaise et empêchant la fluidité de la circulation, seront bientôt un mau­vais souvenir pour les automobilistes. Mais, cette fois-ci, ça ne sera pas un déguerpisse­ment forcé, mais plutôt dans une parfaite concertation avec les concernés. C'est ce qu’a annoncé, hier, Amadou Niang, le ministre du Commerce, aux membres du Conseil économique et social (Ces) dont il était l'hôte dans le cadre d'un débat sur la politique de maîtrise de l'inflation.

L'opération de déguerpissement et de recase­ment des marchands ambulants va coûter plus de 3 milliards de F Cfa à l’Etat. L'une des plus grandes difficultés a été de réunir les fonds nécessaires à cette opération. Parce que, explique le ministre du Commerce, «quand vous mettez face à face un opérateur et un marchand ambulant, ce dernier vous dira qu'il n'a pas un sou pour acheter une cantine. Et pour contourner cet obstacle, nous nous sommes adressés aux banques, au système mutualiste, au ministère de la Famille qui a un fonds de soutien pour les activités de ce genre, au ministère de la Jeunesse à travers le Fnpj. Ce qui nous a permis d'obtenir 3 milliards pour financer ces 8700 marchands ambulants». Il a toutefois précise que les cantines seront vendues aux marchants ambulants à 3 millions de F Cfa l'unité, tandis que la table reviendra à 250 000 francs Cfa.

D'autres problèmes se sont également posés. Amadou Niang explique que ses services on eu à faire face à deux autres obstacles. Il s'agit d'abord du recensement de l'ensemble des 8700 marchands ambulants de Dakar. Ensuite, de celui de l'ensemble des établissements commerciaux en construction à Dakar. A cela s'a­joute l’obtention de contrats auprès des établissements commerciaux « parce qu'ils ne sont pas obligés d'affecter leurs cantines aux marchands ambulants», explique-t-il. Mieux, dit-il, «nous avons obtenu un quota chez cha­cun de ces promoteurs commerciaux», a pour­suivi M. Niang.

Cette procédure a été conduite depuis la Présidence, il y a plus de six mois. «Le système est bouclé, les partenaires sont bien identifiés, nous avons tenus plusieurs réunions à la prési­dence de la République quand j'étais directeur du Commerce intérieur. La semaine dernière, nous avons eu une réunion avec les marchands ambulants. La question est cette fois-ci très bien prise en charge, l'approche est bonne parce qu'elle est consensuelle, les marchands ambulants sont eux-mêmes d'accord. Ils sont d'accord sur les prix, les modalités de paiement et les mutualistes sont partants pour financer l'opération», a déclaré M. Niang.

Bachir Fofana
Source Le Populaire

Article Lu 11047 fois

Vendredi 18 Septembre 2009





1.Posté par DIARNOU le 18/09/2009 13:20
pourvu qu'il n'yait pas d'autres marchants ambulants qui répercuteront le meme problème.Je crois qu'il faudra plus de rigueur dans la gestion de ce problème car le peuple a aussi le droit de circuler librement

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State