Référence multimedia du sénégal
.
Google

DEGRADATION DES COTES EN AFRIQUE DE L'OUEST: La géomatique une alternative

Article Lu 1890 fois

Environ 60 % de la population se trouvent concentrés sur une bande de terre de 30 à 50 km de profondeur et vivent essentiellement des ressources naturelles tirées de la pêche et de ses activités connexes et des services en rapport avec le tourisme. Cette pression démographique a contribué à l’émergence et à l’aggravation de l’état de dégradation des pêcheries, des écosystèmes de mangrove, de la pollution marine et côtière. C’est remédier à cette situation que l’Ecole supérieur polytechnique (Esp) de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar abrite depuis le 24 septembre dernier une session de formation régionale sur « l’apport de la Géomatique à la gestion des zones côtières en Afrique de l’Ouest »



L’Ecole supérieur polytechnique (Esp) de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar abrite depuis le 24 septembre dernier une session de formation régionale sur « l’apport de la Géomatique à la gestion des zones côtières en Afrique de l’Ouest » indique un communiqué. Cette formation à l’initiative de l’International Institute for Geo-Information Science and Earth Observation (Itc) des Pays-Bas, en collaboration avec la Direction des Travaux Géographiques et Cartographiques (Dtgc) du Ministère des Infrastructures et de l’Assainissement du Sénégal et le Laboratoire d’Enseignement et de Recherche en Géomatique (Lerg) de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar sera sanctionné par une remise de diplôme, aujourd’hui vendredi 05 octobre avec, au Centre Multimédia de l’Esp précise cette source. Elle a pour objectif de former et de familiariser les participants à l’utilisation de la Géomatique, à la gestion des milieux côtiers avec un fort accent sur l’apport des données satellitaires de moyenne et haute résolution et les Systèmes d’Information Géographique (Sig). D’autres thématiques ayant trait au suivi de l’érosion côtière, à l’évolution du bâti et de la mangrove, à la pollution marine ainsi que la caractérisation des risques d’inondations en milieu littoral ont été abordées au cours de cette formation régionale ; ces thématiques étant complétées par des travaux in situ à Rufisque, Yeumbeul, au Lac Rose et à la Baie de Hann confrontés à ces types de problèmes ajoute le communiqué.

La zone côtière Ouest Africaine, qui s’étend sur 4000 km, du Sénégal au Nigeria, constitue un exemple typique d’éco-complexe humide menacé à cause de la « pression démographique - pauvreté - faible capacité scientifique et technique ». Environ 60 % de sa population se trouvent concentrés sur une bande de terre de 30 à 50 km de profondeur et vivent essentiellement des ressources naturelles tirées de la pêche et de ses activités connexes, des produits de la mangrove, des industries pétrolières et de transformation et des services en rapport avec le tourisme. Cette situation a contribué à faire émerger et/ou aggraver l’état de dégradation des pêcheries, des écosystèmes de mangrove, de la pollution marine et côtière auquel il faut ajouter la disparition progressive des savoirs endogènes, mythes et bonnes pratiques liés aux écosystèmes humides poursuit la même source.

Pour ce qui est du Sénégal, les cas, entre autres, de Rufisque, de Bargny et d’une bonne partie des îles du Saloum constituent des exemples typiques. La gestion optimale de ces écosystèmes nécessite des capacités scientifiques et techniques - relativement limitées dans la sous-région - et le renforcement de la coopération entre institutions nationales et internationales. C’est pourquoi ce cours, soutenu par le programme Netherlands Organization for International Cooperation in Higher Education (Nuffic), l’Université Cheikh Anta Diop et le Ministère des infrastructures et de l’Assainissement du Sénégal, a enregistré la participation d’une vingtaine d’experts originaires des pays de la sous-région (Nigeria, Ghana, Bénin, Gambie, Sénégal) et d’autres pays africains comme le Kenya, le Zimbabwe et la Tanzanie.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1890 fois

Vendredi 5 Octobre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State