Référence multimedia du sénégal
.
Google

DECOUVERTE MACABRE EN MER SUR LA CORNICHE EST: Un individu non encore identifié échoue dans les filets de pêcheurs

Article Lu 11390 fois

Le corps sans vie d'un individu a été pêché par des piroguiers qui se trouvaient en mer, à quelques milles de la Corniche Est. Le corps du défunt qui n'a pu être identifié a été porté à la morgue de l'hôpital A. Le Dantec par les sapeurs-pompiers de la caserne Malick Sy. Les limiers du commissariat du Plateau ont ouvert une enquête, aprés avoir constaté que la victime saignait encore á la nuque.



Des piroguiers qui naviguaient en mer, à quelques milles de la Corniche Est, ont réussi hier un étrange coup de filet. En effet, c'est en début d'aprés-midi que ces pêcheurs qui avait pris le large ont constaté qu'ils avaient fait une drôle de capture. A en croire l'un d'eux qui n'a pas souhaité décliner son identité, ils ont été inquiétés par le poids impressionnant de leur prise. Cherchant à y voir plus clair ils ont usé de leurs biceps pour tirer à la surface la chose qui était prise dans les mailles de leurs filets. C'est ainsi qu'à leur grande surprise, ils sont tombés sur le corps sans vie d'un homme, habillé d'un tee-shirt et d'une culotte. Les sapeurs-pompiers de la caserne Malick Sy sont aussitôt alertés. A leur suite, les hommes du commissaire Aly Guéye Diop du Plateau sont avisés. Sans désemparer, ils se sont rendus sur les lieux, à la hauteur de l’Océanium, oú le corps a été débarqué par les pêcheurs. Les constatations d'usage ont permis aux éléments de la brigade de recherches du Plateau de se rendre compte de le défunt est édenté. Mieux, les limiers ont également constaté que la victime, dont la mort ne remonterait pas á hier, saignait encore au niveau de la nuque. Fouillé, il n'a été trouvé porteur d'aucun document permettant de l'identifier.

Ces constatations faites, le défunt a été acheminé à la morgue de l'hôpital A. Le Dantec, à la suite d'une bréve escale au commissariat du Plateau, pour les besoins d'établissement de quitus permettant l'admission à la morgue.

Cependant, la police qui a ouvert une enquête s'attelle à répondre à une kyrielle de questions relatives aux circonstances de ce drame pour l'identification du défunt. Savoir s'il a été victime d'une noyade, d'un meurtre, mais aussi l'autre curiosité liée aux saignements à la nuque...

Source: Le Populaire

Article Lu 11390 fois

Dimanche 5 Juillet 2009





1.Posté par DARA le 05/07/2009 11:11
fini la naivetè,fini l'esprit de camaraderie etc la police senegalais e doit le savoir ...avec la libre circulation des citoyens de la cedeao la police senegalaise doit aller se former en cote d'ivoire et au migeria...non seulement pour apprendre à gerer toutes ces violences que les senegalais ne savaient pas mais pour apprendre toutes leurs combines...il faut a la police aussi des voitures et du materiel logistique qui s adapte ...actuellement on dirait que tous les malfaiteurs se sont donnès rendez vous au senegal....meme ce qui se passe en casamance ils peuvent etre des bandits ouest africains basès en gambie et operent en casamance voisine.

2.Posté par alpha le 05/07/2009 20:57
il faut faire attention, c la période de tous les dangers

3.Posté par yeah le 08/07/2009 17:29
bizarre

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State