Référence multimedia du sénégal
.
Google

DECLARATION DES LEADERS DE BENNO SIGGIL SENEGAAL: Un appel à la résistance des populations contre la hausse du prix de l’électricité

Article Lu 1515 fois

La Conférence des learders de Bennoo Siggil Senegaal appelle, dans une déclaration, « l’ensemble des populations, les associations de quartier, les organisations de consommateurs, les syndicats, les leaders d’opinion, l’ensemble des citoyens et des acteurs sociaux à organiser en un bloc soudé la résistance multiforme contre toute hausse du prix de l’électricité Que les voleurs rendent gorge ! Que les incompétents payent le prix de leurs errements ! Que les privilégiés du régime et les enrichis sans cause supportent le coût de leur gestion de gabegie ! »



DECLARATION DES LEADERS DE BENNO SIGGIL SENEGAAL: Un appel à la résistance des populations contre la hausse du prix de l’électricité
Ainsi, en ce qui concerne la hausse annoncée du prix de l’électricité, la Conférence des leaders soutient qu’il st trop facile d’invoquer les causes exogènes pour essayer de faire passer cette pilule amère, « sans pointer du doigt les choix de gestion de la SENELEC dénoncés par les travailleurs eux-mêmes, le système irrationnel d’approvisionnement en combustible, les contrats juteux signés au profit de groupes privés dans l’opacité la plus totale ». Et de se demander, « Où sont passées les centaines de milliards injectées dans la SAR et la SENELEC ? Que sont devenues les promesses de redressement du secteur de l’énergie et de baisse du tarif de l’électricité avancées il n’y a guère par les autorités ? »

Par ailleurs, en ce qui concerne les inondations, le Benno souligne qu’il est révélateur que le pouvoir de Wade, après avoir reporté les élections de 2006 au motif de mobiliser plus de 50 milliards de FCFA à injecter dans son fumeux Plan Jaxaay de lutte contre les inondations, verse aujourd’hui dans la diversion à travers un débat insensé sur la compétence des collectivités locales en matière d’inondation. Aux côtés des collectivités locales, dit-il, la responsabilité de l’Etat central, qui a en charge les politiques de l’aménagement du territoire, des infrastructures publiques et de la protection civile, est engagée en première ligne.

Bennoo Siggil Senegaal « appelle à la mise en place de vastes coalitions citoyennes pour l’information, la sensibilisation et la mobilisation de toutes les énergies contre les inondations, tout en exigeant de l’Etat que, face à cette calamité, il assume pleinement son rôle, sans rechigner ni tricher »

Pour ce qui est de l’accaparement des terres de la communauté rurale de Mbane atteste grandeur nature de la collusion étroite entre l’Etat et des intérêts privés obscurs. La boulimie a été poussée, selon le Benno, jusqu’à l’absurde, par « l’affectation de quelque 232 000 ha alors que la superficie de ladite communauté rurale n’en compte que 190 000 ! 1000, 5 000, 20 000, 50 000 hectares ont été octroyés à tour de bras à des autorités politiques, à des prête-noms douteux et à divers groupes privés sur la base du yaa ma neex, autant d’attributaires qui se livrent à la spéculation foncière à coups de millions et de milliards, au détriment des résidents sans espaces d’habitation, des agriculteurs et éleveurs sans terres de culture, sans points d’eau ni pâturages ».

Bacary Domingo Mane
Source SudQuotidien

Article Lu 1515 fois

Mardi 30 Juin 2009





1.Posté par uis wakh le 30/06/2009 07:45
pour moi il y pas d'opposition au Senegal.Mais regarde tout ce que le gouvernement ose de faire.
l'opposition quel est votre utilite?
vous ne repondez a votre nom.je cherche un autre nom pour vous .j'ai trouve :b[dormeur ].Mais pas opposition.mais regard dans les pays europeen.un president n'se pas faire faire ce qu'il veut,car il y a l'opposition.Au senegal on connait l'opposition au periode campagne electorale.il ne faut pas regarder vos interet personel,il faut voir linteret de la population.La population souffle:et attention la fain entrainent tout..

2.Posté par Marietou le 30/06/2009 08:43
le peuple osera-t-il?

3.Posté par PAPIS NDAO OUEST FOIRE le 01/07/2009 05:59
JE CONFIRME

Je crains que tout le Senegal ai ete pris dans le piège
des opinions d’attitudes.

Des opinions d’attitudes, ce que nous en savons est
qu’elles ne renforcent que des traditions préconçues
émises la plus part du temps dans des préoccupations
d’intérêts partisanes.

Lorsqu'elles sont réduites à leurs simples expressions,
ces préconceptions campent toujours sur le « pour » ou
le « contre » du sujet en considération.

Cela, fait toujours naître un débat stérile qui peut
durer des années pendant lesquelles les deux parties
qui s’ignorent mutuellement, n’arrivent jamais à faire
valoir leurs raisonnements réciproque.

ce qu'il nous faut ici n'est pas de dialoguer ou pas;d'enquete ou pas .resistance ou pas.les moeurs veritable socle ou pilier de notre societe ne sont plus que vains et vils mots lhomo senegalensis est mort et enterre
nous avons besoin d'une refonte totale de fond en
comble d'une societe pourrie.

Le malheur ou le comble; nous avons un immense vide de leadership
pour definir la marche a suivre. Ni ce actuel pouvoir,
ni cette "opposition" n'y sont aptes

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State