Référence multimedia du sénégal
.
Google

DÉCÈS DU MAREYEUR SANGONE MBAYE : Le gouvernement présente ses condoléances

Article Lu 1734 fois

Méouane : Un peu plus d’une semaine après le décès du mareyeur Sangoné Mbaye, par balle suite à un différend avec un gendarme, c’est toujours la consternation à Méouane, village natal du défunt. Une délégation gouvernementale conduite par le ministre d’Etat, ministre des Forces armées, Bécaye Diop, et comprenant son collègue de la Pêche et de l’Economie maritime, Khoureychi Thiam, ainsi que des officiers et sous-officiers de la gendarmerie, s’y est rendue pour présenter les condoléances du gouvernement.



DÉCÈS DU MAREYEUR SANGONE MBAYE : Le gouvernement présente ses condoléances
L’occasion a été saisie par le ministre d’Etat, ministre des Forces armées, de réitérer les propos tenus récemment par le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye. Ce dernier, en recevant une délégation des mareyeurs, avait laissé entendre que « cette affaire sera tirée au clair ». Bécaye Diop de révéler ainsi que « toutes les dispositions sont prises pour permettre à la justice de mener son travail. Mieux, la machine judiciaire devrait même pouvoir être enclenchée, ce lundi 24 août 2009 ». Le ministre des Forces armées, qui a reconnu le tort fait à la famille du défunt, s’en est excusé de vive voix au milieu de toute une assistance composée des parents et amis de la victime.

Car, a estimé M. Diop, « les forces de sécurité sont là pour protéger les personnes et leurs biens et, en conséquence, ne doivent pas commettre de telles erreurs ». Et le ministre se veut formel sur l’enquête qui devra élucider les Sénégalais : « toute cette affaire sera tirée au clair comme dans une maison de verre ». Une façon pour lui de rassurer la famille de Sangoné Mbaye. Le porte-parole de la famille éplorée, Ndiassé Mbaye, avait auparavant demandé que « justice soit faite et que des dommages et intérêts soient accordés afin que la douleur puisse s’estomper ».

L’imam de la localité, Daouda Ndiaye, avait formulé par la suite des prières pour le repos de l’âme de Sangoné Mbaye, arraché à l’affection de sa famille de Méouane à l’age de 31 ans. Il est né le 18 décembre 1978, fils de Samory Mbaye (décédé) et de Oumy Mbaye. Une enveloppe d’un million de FCfa a été remise à la famille. Un geste symbolique, mais que le vieux Sangoné Mbaye, homonyme et oncle du défunt, apprécie à sa juste valeur au nom de toute la famille Mbaye. Avant d’ajouter que la seule présence de la délégation gouvernementale est un motif de réconfort moral. « Nous nous en remettons à Dieu le Tout-Puissant et nous prions qu’il l’accueille dans son paradis », a conclu le vieux Sangoné Mbaye.


Mohamadou SAGNE
Source Le Soleil

Article Lu 1734 fois

Lundi 24 Août 2009





1.Posté par expert le 24/08/2009 19:27
Il a eu la gachette trop facile,khana c'est lui Lucky Luke

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State