Référence multimedia du sénégal
.
Google

DANS LA PEAU D'UN ESCLAVE: Youssou Ndour sous pression

Article Lu 11609 fois

Depuis belle lurette, Youssou Ndour, chanteur sénégalais, flirte avec le cinéma en qualité de compositeur de musique de films. Il a franchi le pas grâce au réalisateur anglais Michael Apted, qui vient de lui offrir un rôle dans son dernier film, "The Amazing Grace".



DANS LA PEAU D'UN ESCLAVE: Youssou Ndour sous pression
Le décor d'un bureau du 18ème siècle, Olaudah Equiano (Youssou Ndour) est assis en face de William Wilberforce (Ioan Gruffudd). Il dénoue son écharpe, d'un geste posé, déboutonne sa chemise et laisse apparaître sur son sein droit les lettres L et B marquées au fer rouge. Il fut esclave et aujourd'hui marchand maritime. C'est l'une des séquences du film de Michael Apted "Amazing Grace", dans laquelle apparaît Youssou Ndour, le chanteur sénégalais, lead vocal du Super Etoile de Dakar.

Equiano est un ancien esclave né dans le pays Ibo de l'actuel Nigeria. Kidnappé à l'âge de onze ans, il fut vendu à un planteur de Virginie qui, une fois de retour aux Amériques, le revendra à un officier de la marine britannique qui, à son tour, l'offrit en cadeau à ses cousins. Dix années durant, Equiano travaillera dans un vaisseau négrier, économisant sou après sou pour racheter sa liberté. A force de volonté, il devint marchand maritime et célèbre écrivain britannique. Son livre "The Interesting Narrative of the Life of Olaudah Equiano, or Gustavus Vassa the African" retrace le parcours de sa vie et marque le début d'un nouveau genre littéraire: Les mémoires d'esclaves.

Equiano fut une figure influente de l'abolition de l'esclavage. Mais le film "Amazing Grace" retrace davantage l'histoire de l'abolition de l'esclavage en Angleterre par le parlement au 18ème siècle, avec pour personnage pivot William Wilberforce, né en Angleterre à Hull en 1759, célèbre politicien qui se convertit au christianisme évangélique et s'intéresse aux questions sociales. Son combat politique l'oriente sur l'abolition de la traite négrière et de l'esclavage. Il soumet à la Chambre des Communes une proposition de loi abolitionniste qui, bien que soutenue par la presse, ne sera pas acceptée à sa première lecture. Il aura fallu des années de combat pour avoir gain de cause, rendant du coup illégal l'esclavage sur les bateaux britanniques, mais pas comme pratique courante. "Amazing Grace" (La Grâce du Ciel) est aussi l'un des chants protestants les plus connus dont les paroles furent écrites par John Newton (Albert Finney) vers les années 1760.

DANS LA PEAU D'UN ESCLAVE: Youssou Ndour sous pression
Le choix du réalisateur britannique Michael Apted de Youssou Ndour pour le personnage de Equiano (1745-1797), connu aussi sous le nom de Gustavus Vassa L'Africain), est dicté plus par la ressemblance physique de Youssou Ndour avec Equiano que par la renommée mondiale du chanteur. Aujourd'hui que le film est terminé et que la première s'est déroulée aux Etats-Unis et à Londres, Youssou Ndour garde le souvenir d'un tournage harassant mais enrichissant sur le plan personnel. Quand le choix de Michael Apted s'est porté sur lui, il était surpris avec tout de même quelques appréhensions: "Michael qui ne m'avait pas rencontré auparavant, avait demandé à mon agent si je pouvais réfléchir sur la musique du film Amazing grace. Il lui fit parvenir la documentation. Et en découvrant les photos de Equiano, mon agent s'aperçut de ma ressemblance avec ce personnage. En plus de la ressemblance physique, il attira l'attention de Michael Apted sur la similitude de nos engagements pour certaine cause. Ma surprise était grande d'autant que je n'avais jamais été acteur dans un film, plus encore dans une grande production avec des costumes d'époque. J'ai demandé à Michael d'être assisté dans ce rôle".

La préparation du film en Grande Bretagne coïncidait avec la tournée de Youssou Ndour aux Etats-Unis et dans certaines parties du monde. Il lui a fallu jouer sur les deux tableaux: "Entre deux concerts, il me faisait prendre l'avion pour Londres et j'y restais pendant 15 jours pour les répétions. Je crois que la difficulté venait aussi du fait qu'avant d'accepter ce rôle j'étais déjà engagé dans une tournée et je crois que l'équipe du film tenait à respecter les délais que le réalisateur et le producteur s'étaient fixés." Il y avait donc la pression du temps.

Dans l'exercice de formatage, Youssou Ndour fut soumis à une forte pression. Obligation lui était faite de se concentrer sur le personnage, de travailler les gestes, le regard, la voix, la respiration, de mettre en veilleuse sa musique. "Pendant presque un mois, il y avait quelqu'un qui me poussait à me concentrer uniquement sur le texte. Il allait jusqu'à m'interdire de parler d'autre chose que du film et de mon personnage. La pression était si forte que je me surprenais à parler de "Amazing Grace" à mes musiciens alors que je devais leur parler musique".

Youssou devait épouser les manières de Equiano, se plonger dans une époque dont il n'avait aucune connaissance jusqu'à devenir lui-même Equiano. "C'était quelque chose de nouveau pour moi, donc forcement, je me sentais coincé, j'avais le stress, la peur de mal faire. Mes gestes n'exprimaient pas ce que je disais. On me demandait tout le temps de me concentrer. Des fois, on m'isolait pendant une demi journée pour régler une séquence de 30 secondes du film. J'avais le sentiment d'être retourné à l'école".

Premier jour de tournage. Le costume que porte Youssou Ndour l'a projeté du coup trois siècles en arrière: "Quand je me suis regardé dans le miroir en costume d'époque, j'avoue que j'étais impressionné. Je ne me reconnaissais pas moi-même. Voir une centaine de personnes s'affairer autour de la technique, du maquillage et l'arrangement de la séquence qui doit être tournée n'était pas aussi pour me rassurer mais il fallait être à la hauteur. Il me fallait assurer."

Lors de la première du film à Londres, Youssou Ndour dans ses nouveaux habits de comédiens était tout guilleret: "Sincèrement, j'ai eu beaucoup d'émotion. Vraiment ça m'a beaucoup touché. A un moment de la projection, c'était très fort. J'ai pas pleuré mais j'éprouvais une sensation extraordinaire, peut être parce que c'était la première fois. Une fois terminée la projection les gens venaient vous parler cinéma. C'était magnifique et encourageant."

Le Youssou Ndour musicien était en partie lié au cinéma pour avoir écrit ou participé à l'écriture de plusieurs musiques de film dont "La dernière Tentation du Christ" de Martin Scorcese, de "Blue Diamond" et du film d'animation "Kirikou". L'appétit venant en mangeant, celui de Youssou Ndour, nourri de cette nouvelle expérience, s'est aiguisé puisqu'il annonce la création prochaine de sa propre maison de production de films dénommé "Birima", titre d'une de ses chansons.

Baba Diop

Source: Wootico.com

DANS LA PEAU D'UN ESCLAVE: Youssou Ndour sous pression

Article Lu 11609 fois

Lundi 3 Mars 2008





1.Posté par ragiv le 03/03/2008 07:38
fier de toi que Dieu te donne longue vie te une sante de fer, yala nala yala lafal tiat

2.Posté par yameuneu féne le 03/03/2008 10:54
khana oquianno mamou youssou ndour la il se ressemble comme pas possible

3.Posté par amoctad le 03/03/2008 12:29
You est une fierte pour tout le pays.

4.Posté par reugreug le 03/03/2008 13:35
YOUSSOU EST UNE REFERENCE POUR LES POLITICIENS ET LES AUTRES MUSICIENS

5.Posté par ayn le 03/03/2008 15:20
quoi quE l'on dise Sur toi tu es entrain de porter haut le drapeau de notre pays, tu es un battant et tu persevere macha ALLAH. que dieu te donne ce qui est meilleur pour toi longue vie et santé tu es une grande référence pour les jeunes.
UN GRAND MERCI A TOI.

6.Posté par babou le 03/03/2008 15:30
big you encore.sa kanam.machaalla.congratulations.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State