Référence multimedia du sénégal
.
Google

DANGER AUX PARCELLES ASSAINIES DE KEUR-MASSAR Les populations et les talibés de Serigne Aïdara Mbacké risquent de s'affronter ce dimanche

Article Lu 12083 fois

Le feu couve aux Parcelles Assainies de Keur-Massar où les relations tendues entre le marabout Serigne Aïdara Mbacké et les populations de cette localité pourraient déboucher ce dimanche sur un affrontement sanglant.



A l'origine de ces relations exécrables , un site sur lequel devait être construit un poste de santé et qui a été finalement octroyé au marabout Serigne Aïdara Mbacké. Pour les populations qui vont rencontrer la presse ce samedi, seule la médiation entreprise par le nouveau Khalife général des mourides pourrait éviter le pire. Et c’est le dimanche de tous les dangers. Le sang pourrait couler à l'unité 2 des Parcelles Assainies de Keur-Massar ce dimanche 20 avril. Dans cette localité un site qui s'étend sur 13.413 m2 avait été réservé pour accueillir un stade municipal et un poste de santé. Selon les populations ce site qui fait l'objet de plusieurs convoitises est tombé une première fois dans l'escarcelle des autorités municipales. Ces dernières qui voulaient y construire un village artisanal ont finalement reculé face à la pression des populations des Parcelles Assainies regroupées dans une association dénommée "Jappo". Quelle ne fut alors la surprise de ces mêmes populations lorsqu' on leur notifia l'attributuon du site devant accueillir le poste de santé au marabout Aïdara Mbacké de Darou Mousty. En cherchant à en savoir plus , ces mêmes populations ont mis la main sur le document notifiant le bail accordé au marabout. Un document dont nous détenons copie et qui dispose que " La commission de contrôle des opérations domaniales au cours de sa séance du 21 février 2008 a émis un avis favorable à l'attribution par voie de bail, de la parcelle de terrain d'une superficie de 5430 m2 de l'unité 2 des parcelles assainies de Keur-Massar à la demande de Aïdara Mbacké". Un bail qui s'étend sur une durée de 30 ans moyennant " un loyer annuel de 2 000 F" . Au bas du document sont apposées les signatures de Mamadou Sall le gouverneur de Dakar , Amadou Niang le receveur des domaines de Pikine-Guédiawaye et celle du marabout représentant une association mise sur pied pour la "récupération des jeunes en déperdition". Ce qui a largement suffi pour déclencher la colère des populations des Parcelles-Assainies de Keur-Massar. Ces dernières en plus de s'opposer au bail dénoncent les conditions d'octroi de ce bail. En effet toujours selon les populations aucune délibération du conseil municipal de Keur-Massar n'a précédé l'octroi de ce bail. Il s'y ajoute que la Snhlm garant des Parcelles -Assainies de Keur-Massar n'a été associée à aucune réunion de ce conseil-municipal.

Face à la détermination du marabout Aïdara Mbacké de disposer du demain après avoir repoussé une première fois sa venue à Keur-Massar , les populations des Parcelles -Assainies de Keur-Massar ont dépêché des émissaires à Touba auprés du Khalife général des mourides El Hadji Mouhamadou Lamine Bara Mbacké.

C'était le mardi 15 avril 2008. En présence de son fils aïné Serigne Moustapha Bara ,le Khalife aurait donné des instructions fermes à Serigne Aïdara Mbacké pour qu'il renonce au site. Cela dans un souci d'apaisement. Une injonction à laquelle s'accroche déséspéremment les populations des Parcelles-Assainies de Keur-Massar pour éviter le bain de sang " Nous ne voulons pas d'une confrontation avec les talibés de Serigne Aïdara Mbacké mais ce terrain nous allons l'occuper aux premiéres heures de ce dimanche 20 et s'il envoie ses talibés tout peut arriver" tonnent les membres de " Jappo".

Source: L'observateur

Article Lu 12083 fois

Samedi 19 Avril 2008





1.Posté par sow le 20/04/2008 05:07
UNE personne qui aiment les biens terrestes plus que le plus petit humain n a rien de marabout. Vraiment ils commencent a nous les mettre ces truands de marabouts

2.Posté par PATRIOTE le 20/04/2008 14:12
mais égorgez ce fils de batard de marabout.
Il faut en finir avec ces marabouts, ils nous pompent l'air.
Si on ne fait rien, bientôt ils viendront nous prendre nos maisons, nos femmes et non enfants.
Putain, j'ai la haine.

3.Posté par Ngorsi le 20/04/2008 19:02
La Mairie n'a pas le droit de donner m^ême un petit lopin de terre, c'est pas son domaine. ET ce Marabout ne devrait pas accepter cela même si on lui donnait ce terrain, qui est un bien publique. Çe prouve que c'est un Grand Truand; qu'il aille se faire foutre

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State