Référence multimedia du sénégal
.
Google

DAKAR: Malick Sy ‘’souris’’ pour une meilleure prise en compte des jeunes

Article Lu 1727 fois

La tête de liste à Dakar du Rassemblement des écologistes du Sénégal (RES- Les Verts), El hadji Malick Sy ‘’Souris’’ a déclaré jeudi que les jeunes sont laissés en rade par les politiques de développement, plaidant pour que la capitale sénégalaise soit dotée d’un plan directeur qui permettra de conduire les initiatives nécessaires au bénéfice des populations.



DAKAR: Malick Sy ‘’souris’’ pour une meilleure prise en compte des jeunes
‘’Je me suis toujours demandé si on est vraiment un pays démocratique’’, s’est-il interrogé lors d’un point de presse. ‘’Toutes les décisions politiques et financières devaient impliquer la prise en charge de plus de la moitié de la population du Sénégal constitué par les jeunes et les femmes’’, a-t-il estimé.

Pour l’ancien ministre du Tourisme, ‘’les jeunes et les femmes doivent être privilégiés parce qu’on ne pourra pas lutter contre la pauvreté sans les forces vives de la nation qui sont constituées des jeunes (plus de 50% de la population) et des femmes’’.

Candidat à la mairie du Point E, El hadj Malick Sy ‘’Souris’’ a soutenu que les échecs répétitifs notés dans la gestion de la ville de Dakar découlent de l’absence d’un plan directeur qui devrait indiquer aux autorités municipales la direction à suivre sur une période d’au moins quinze ans.

‘’Toutes les grandes villes du monde ont des plans directeur qui prévoient le visage de la ville dans quinze ans ou dans vingt ans’’, a expliqué El hadji Malick Sy selon qui c’est l’absence d’un tel instrument qui explique que souvent, on se lève pour voir telle ou telle infrastructure non adaptée dans un lieu stratégique de la ville.

D’ailleurs, soutien ‘’Souris’’, un tel plan adopté par les populations elles-mêmes aboutirait à l’érection de budgets participatifs que les élus seraient obligés de présenter aux populations chargées d’indiquer les priorités et les dépenses de la commune.

‘’Il faut que les élus locaux se présentent devant les populations pour discuter de l’adoption d’un budget participatif’’ a-t-il plaidé, en soulignant que les dépositaires du pouvoir des citoyens doivent leur dire ‘’par le biais d’un comité consultatif, ce qu’ils veulent faire, comment veulent-ils le faire et à partir de là, ficeler le budget’’.

Il a invité donc à une inversion des pratiques en cours, puisque selon lui, par ce système, ‘’le budget est adopté de concert avec les populations et doit servir aux préoccupations des populations’’. El hadj Malick Sy ‘’Souris’’ a rappelé que ‘’cela ne doit pas être décidé par l’équipe municipale seule’’.

ABK/BK
Source APS

Article Lu 1727 fois

Vendredi 6 Mars 2009





1.Posté par opoulow le 06/03/2009 08:51
l'approche de gestion du budget est intéressante
ne connaissant pas assez la personne je m'abstiendrais de tout commentaire sur le candidat

2.Posté par un passant le 06/03/2009 15:58
VOTEZ POUR MOUSTAPHA DIENG A GOREE POUR DONNER CETTE CITE SA VALEUR LES GOREENS SOUFFRENT !

3.Posté par un passant le 06/03/2009 15:59
votez moustapha dieng a goree

4.Posté par un passant le 06/03/2009 16:03
vive le PDS à GOREE

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State