Référence multimedia du sénégal
.
Google

DAKAR - La police arrête un mineur de 15 ans membre d'un gang

Article Lu 1567 fois

Agé seulement de 15 ans, le jeune S. S. est un délinquant en herbe. Malgré son jeune âge, il a été mêlé dans une affaire de vol en réunion commis la nuit avec effraction et port d’armes blanches. Des préventions qui sont souvent l’œuvre de grands caïds. Si dans cette affaire, les deux autres mis en cause, trouvés sur les lieux du vol, ont réussi à filer ventre à terre, le jeunot n’a pas eu cette chance car, il sera maîtrisé par les victimes et conduit manu militari au commissariat de Sor. Il a été déféré au parquet le 06 novembre 2007 tandis que ses acolytes, en cavale, font l’objet d’intenses recherches.



C’est le 05 novembre dernier que le sieur M. Koné a été informé par un ami qui a été intrigué de voir une lumière dans son atelier après la descente et de surcroît à une heure tardive de la nuit. Sans essayer de chercher de midi à quatorze heures, M. Koné a vite compris que ce sont des voleurs qui se sont introduits dans sa fabrique. C’est à pas feutrés que le propriétaire de l’atelier s’est rendu sur les lieux. Il faisait nuit noire à cause d’une coupure d’électricité, mais M. Koné eut la chance de recevoir l’électricité une fois devant son établissement. A peine a-t-il– t’ il jeté un coup d’œil dans l’atelier qu’il aperçoit trois garçons en train de déménager le matériel. Accompagnée de quelques proches, la victime fait irruption dans son établissement et cerne les voleurs. Malgré tout, deux des cambrioleurs ont pris la fuite. Dans la course-poursuite engagée, un des larrons laisse tomber une partie du butin (poste radio), tandis que l’autre fuyard lâche un baffle. Cependant, ils réussissent à disparaître avec une caisse à outils et de la petite monnaie. Le jeune S. S, par contre, a été maîtrisé avant même qu’il ne mette le nez dehors. Sur lui, la victime a récupéré des cassettes Cd, un haut-parleur et dans une partie de l’atelier, la victime a ramassé deux couteaux et deux barres de fer qu’utilisaient les cambrioleurs. Embarqué dans le panier à salade et livré aux policiers de Sor, S. S a reconnu les faits. Et selon des sources bien informées, le jeune garçon a révélé aux enquêteurs que le jour des faits, ses deux camarades avec qui il partage la même chambre sont venus le réveiller pour lui demander de les accompagner en ville pour une affaire. Et de donner des détails sur le plan du cambriolage. Les barres de fer et les deux couteaux trouvés sur les lieux du vol, il les attribue à ses acolytes en cavale. Et de dire que c’est l’un d’eux qui a fait sauter le cadenas de la porte d’entrée de l’atelier afin de leur permettre de pénétrer à l’intérieur. Et c’est lorsqu’ils ont allumé une lampe torche et commencé à opérer qu’ils ont été pris la main dans le sac. Très prolixe, S. S de révéler que ses deux compagnons ont déjà volé dans les quartiers de Pikine et Sor Daga. Durant la même nuit, ce gang avait déjà dévalisé un salon de coiffure qui jouxte l’atelier de M.Koné. Le propriétaire du salon, A.Ngom, s’est également présenté au commissariat pour porter plainte contre le gang.

Source: L'observateur

Article Lu 1567 fois

Mardi 13 Novembre 2007





1.Posté par MBAYE le 13/11/2007 17:43
IL FAUT LES PUNIR SEVERMENT POUR DISSUADER LES AUTRES MAL INTENTIONNER

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State