Référence multimedia du sénégal
.
Google

D’où vient le fantasme des gros seins ? A la recherche de la mère idéale - De beaux seins pour de beaux enfants

Article Lu 11322 fois

Médias, people, société... Tous semblent admettre et se jouer d'une vérité indéniable : les hommes préfèrent les grosses poi­trines. Si le fait semble acquis, une question demeure : pourquoi un décolleté pigeonnant attire plus les regards ? Toutes les femmes réalisent que la société, les hommes, la nature leur imposent un diktat des décolletés généreux, sans se demander une seule seconde la raison qui explique­rait une telle attirance de la part de ces messieurs.



A la recherche de la mère idéale. Première accusée : Maman, à l'origine de tout, selon cer­tains. La cause est logique : un bébé se nourrit pour la pre­mière fois de sa vie, grâce au sein salvateur. L'objet de ses envies reste marqué en lui toute sa vie, pour bien d'autres raisons que la nourriture. Sa mère ayant eu des seins géné­reux quand il était petit, l'homme chercherait donc ensuite à retrouver celle qui serait capable de le "nourrir" à nou­veau. Une thèse psy que certains jugent fumeuse... Chaque femme a pourtant été elle-même nourrie au sein, sans que cela lui donne particulièrement l'envie de retro­uver une congénère. De plus en plus de mères préfèrent nourrir leur progéniture au biberon dès la naissance, sans pour autant faire de leurs enfants des insensibles ou à l'in­verse, des monomaniaques du gros sein.

De beaux seins pour de beaux enfants

Certains anthropologues estiment que les hommes assimi­lent les fortes poitrines comme une preuve de bonne santé, s'ils sont généreux et fermes. Les seins et les hanches bien formés sont le gage, dans les yeux d'un mâle, que la femel­le est fertile, puisque ses hormones ont façonné ce corps de mère potentielle. Instinctivement, un homme réagirait en futur père en admirant une belle femme, comme celle-ci sera fascinée par un bel homme aux larges épaules et corps d'athlète. Les hommes préhistoriques choisissaient leur conjointe en fonction d'un derrière généreux, l'évolution sexuelle aurait modifié les préférences, donnant aux seins le rôle primordial : trouver une femme fertile. La poitrine ne devrait donc plus revêtir d'importance sexuelle primor­diale, mais elle est toujours l'objet supposé de tous les fan­tasmes.

Source: Pic Hebdo

Article Lu 11322 fois

Vendredi 11 Avril 2008





1.Posté par NDONGO le 11/04/2008 15:11
Franchement cet article est archi nul, un peu de respect pour la femme.

2.Posté par rokhaya le 11/04/2008 18:50
wakho fi dara


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State