Référence multimedia du sénégal
.
Google

Critique contre les chantiers de l’Anoci: Les architectes persistent et signent

Article Lu 1445 fois

La réplique de la Cellule de communication de l’Agence nationale des travaux de l’Organisation de la conférence islamique (Anoci) n’y apporte rien. Le Syndicat national des architectes du Sénégal (Synas) persiste et signe. Ce syndicat estime n’avoir "nullement l’intention de s’enliser dans des débats stériles où les querelles crypto personnelles qui risquent d’occulter les vraies questions soulevées par les travaux de l’Anoci".



Critique contre les chantiers de l’Anoci: Les architectes persistent et signent
Le Synas refuse de s’engager dans le débat dans lequel veut le plonger la Cellule de communication de l’Anoci. Pour le Synas, les critiques qui sont émises dans le cadre des chantiers de l’Anoci ne pourront trouver de solutions que dans le cadre d’une concertation. Le Synas rappelle que "la conception des ouvrages, le tracé et design des routes, la sécurité des usagers, la visibilité sur le parcours automobile, la pérennité des investissements, les préoccupations professionnelles des architectes et la sauvegarde de l’intérêt national" sont les questions de l’heure. Le Synas qui refuse de se faire divertir dans le jeu des répliques, "exhorte l’Anoci à ouvrir sa maison de verre pour accepter les critiques positivement et tirer les leçons de cette opération de maîtrise d’œuvre d’intérêt national afin que les programmes futurs soient mieux coordonnés".

Les architectes militent pour le "respect des règles d’équité et de transparence afin de garantir les principes d’économie et d’efficacité qui constituent les fondements du code des marchés publics". D’autant plus qu’ils sont convaincus que "certains travaux initiés dépassent largement les montants autorisés".

Le Synas continue ses dénonciations contre les "cafouillages dans la conception et la réalisation du tunnel : (gaspillages, casses, allongements de délais, surenchère des coûts etc.… )". Pour ce syndicat, "Il est triste de constater que le recours à l’expertise étrangère tant louée pendant le montage du projet ait montré ses limites dans la mise en œuvre de l’exécution du tronçon Madeleine–Bienvenue". Il "appelle l’Etat à cesser de prétexter l’alibi de la provenance étrangère des financements pour justifier certaines libertés qui seront véhément dénoncées jusqu’à la fin de cette pratique". De même qu’il "juge inacceptable le système d’allotissement de marchés d’un montant de plus de 60 milliards qui a privilégié un cartel restreint de trois entreprises au détriment du reste du secteur du Btp".

Les architectes appellent "à la mobilisation de toutes les bonnes volontés pour que l’attribution du domaine public maritime et des vides urbains se réalise en toute transparence, dans le sens de l’intérêt national".

Source: Nettali

Article Lu 1445 fois

Samedi 11 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State