Référence multimedia du sénégal
.
Google

Crise au Jaraaf : L'instance dirigeante du club de la Médina divisée en deux entités

Article Lu 1344 fois

La confrontation tant redoutée n'a finalement pas eu lieu, ce week-end, à Keur Jaraaf où les frères de ‘sang’ (les dirigeants du club mythique de la Médina) s'étaient donné rendez-vous pour une séance d'explication partie pour être musclée.



Il n'y a pas eu de confrontation ce week-end, entre les ‘frères de sang’ qui s'étaient donné rendez-vous à leur siège (Keur Jaraaf) pour une séance d'explication. Mais la rupture est consommée chez ces ‘jaraafmen’. Le Jaraaf de Dakar qui a tout donné au sport sénégalais, est à présent divisé en deux entités : l'une dirigée par Wagane Diouf qui a été réélu hier à l’unanimité et par acclamation par l'assemblée générale ordinaire du club et celle coachée par le docteur Badara Diouf. Tout ceci s'est tenu dans un climat assez mouvementé. En effet, le vice-président du Conseil supérieur de gestion de l'Asc les Jaraaf, Me El Hadji Diouf et le secrétaire général du club, Ass Mamoune Sèye l'avaient promis : ‘Nous prendrons toutes les dispositions nécessaires pour empêcher l'accès à Keur Jaraaf à nos détracteurs’. Et le camp du président Wagane Diouf, combattu par celui d’Atoumane Diaw et compagnie, avait pris toutes les dispositions devant contraindre leurs frères ennemis à retourner sur leurs pas.
En effet, c'est depuis la veille (vendredi), précisément, à partir de 20 h, qu'une centaine d'éléments de sécurité ont envahi les lieux pour monter la garde. ‘On nous a informés la veille qu'ils (Atoumane Diaw et compagnie) allaient envoyer leurs nervis sur le site vers 3 h du matin pour prendre possession des lieux avant notre arrivée. C'est pourquoi nous avons pris les devants en faisant venir nos supporters’, a expliqué Ass Mamoune Sèye. Un argument battu en brèche par Mbaye Thiam de l’autre camp. Selon ce dernier, il est regrettable que des ‘gros bras et des nervis’ envahissent le siège pour empêcher au Conseil supérieur de tenir l'assemblée générale extraordinaire. ‘Ceci est très regrettable et dommage pour l'image du Jaraaf. Pour la qualité des hommes qui ont toujours composé ce club qui a tout prouvé dans le sport sénégalais et continental, il est regrettable qu'on recrute des nervis pour brutaliser les ‘fils’ du Jaraaf’, se désole-t-il. ‘C'est une insulte que de dire que ce sont des nervis qui ont été recrutés pour assurer la sécurité des lieux. Nous n'avons recruté aucun nervis. Tous les éléments que vous voyez dans cette cour, sont des supporters du Jaraaf qui sont venus, de façon spontanée et gratuite, pour nous soutenir. Et rien d'autre’, se défend le secrétaire général du Jaraaf, Ass Mamoune Sèye.

Pour éviter la confrontation, le camp du docteur Badara Diouf, Atoumane Diaw et Cie a engagé, tout d'abord, les services d'un huissier de justice pour faire constater les faits. Après quoi, ils se sont tranquillement retirés de leur siège pour tenir leur assemblée générale dite extraordinaire à l'école primaire de la Médina. A l'issue de laquelle, Mbaye Thiam, le Dr Badara Diouf, Atoumane Diaw, Kankou Coulibaly et autres qui déclarent toujours être des ‘élus’ du Conseil supérieur de gestion, ont fait savoir que, dorénavant, l'équipe de Wagane Diouf est virée de la tête de l'instance dirigeante du club mythique de la Médina. A la place, un comité ad-hoc, composé d'une quinzaine de membres, assure la gestion des affaires courantes du club jusqu'au mois de novembre. Aussi, ont-ils fait noter qu'une commission devant auditer la gestion catastrophique faite des biens du club par l'équipe de Wagane Diouf sera incessamment mise sur pied.

‘C'est des résolutions assez ridicules et irresponsables qui sont prises par des personnes qui méconnaissent les textes statutaires du club’, contre-attaque le président Wagane Diouf qui a été réélu hier par acclamation à l'issue de l'assemblée générale ordinaire tenue par l'équipe sortante à Keur Jaraaf. Hormis les dissidents dont l'absence a été très négligée par Wagane Diouf qui a d'ailleurs assimilé leur comportement à celui d'un enfant égaré, tous les ‘fils’ du Jaraaf qui sont bien sûr, au Sénégal, étaient à l'assemblée générale ordinaire d'hier qui s'est tenue sans aucun incident.

Etant réélu à l'unanimité par les centaines de membres qui ont envahi le siège, Wagane Diouf promet qu'il va aussitôt entreprendre des démarches pour ramener à la raison les ‘fils égarés’.

Wagane Diouf qui est, par ailleurs, le coordinateur du Cadre de concertation des présidents de club (Ccpc), est monté au créneau pour décrier la gestion faite du football sénégalais par la Fédération sénégalaise de football (Fsf). Il soutient que ses ambitions à court terme pour le club mythique de la Médina, ‘c'est la réalisation des grands projets du club dont le démarrage des travaux est prévu dès le mois d'octobre prochain’. ‘Je ferai du Jaraaf un des plus grands clubs du continent africain’, a-t-il promis.

Mamanding Nicolas SONKO
Source: Walfadjri

Article Lu 1344 fois

Lundi 27 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State