Référence multimedia du sénégal
.
Google

Crise à Air Sénégal International : Le Khalife de Medina Baye veut « sauver les relations Maroco-Sénégalaises »

Article Lu 1965 fois

C’est un véritable cri du cœur que vient de lancer le khalife général de Medina Baye pour « sauver les relations entre le Maroc et le Sénégal » mises à mal par la crise que traverse la compagnie aérienne « Air Sénégal International » (Asi) fruit d’un partenariat entre l’Etat et la compagnie Royal Air Maroc. Mardi 14 avril, le marabout El Hadj Dame Ibrahima Niasse, depuis Kaolack, est monté au créneau pour demander aux « autorités des deux pays » de « tout faire pour sauvegarder les liens qui unissent les deux pays », selon la radio privée Rfm.



Crise à Air Sénégal International : Le Khalife de Medina Baye veut « sauver les relations Maroco-Sénégalaises »
Portée sur les fonts baptismaux en 2000, au lendemain de la première alternance poltique post-indépendance, Asi traverse depuis deux ans une crise structurelle qui a culminé avec le retrait de plusieurs de ses gros porteurs de la flotte. Le comble a été atteint quand plusieurs passagers ont été laissés en rade la semaine dernière à Lomé, au Togo, le personnel navigant originaire du royaume chérifien ayant reçu l’ordre de rejoindre directement Casablanca ; la dépouille mortelle d’un chef religieux Sénégalais de la famille Tall avait par la même occasion été laissée sur les lieux, ce qui avait choqué plus d’un. Un peu avant, le représentant des administrateurs de la Ram avait adressé au président du conseil d’administration d’Asi un acte de résiliation du pacte d’actionnaires. La crise entre les deux parties avait atteint son paroxysme quand les commissaires aux comptes du cabinet Ernst and Young avaient émis des réserves sur les états financiers de 2007, notamment sur « les billets non utilisés lors du pélérinage 2007 » et que l’Etat évalue à plus d’un milliard de francs Cfa. Les autorités Sénégalaises avaient alors proposé un audit contradictoire pour connaître les états financiers d’Asi avant de procéder à la recapitalisation de la compagnie aérienne, d’autant plus que la Ram réclame environ 5 milliards de francs Cfa à Asi ; des créances qui représentent la location de deux avions, leur maintenance, les pièces de rechange et la chambre de compensation. Deux autres griefs sont émis par la partie Sénégalaise : le retrait des avions de la Ram d’Asi et la décision de transférer l’assistance au sol de la Ram par Asi à la société Sénégal handling services (Shs). Pour boucler la boucle, la Ram a reçu fin mars une assignation dans le cadre d’une procédure de référé devant le tribunal régional de Dakar qui a finalement donné raison à l’agence judiciaire de l’Etat. Finalement, les comptes d’Asi ont été bloqués.Un conseil d’administration de l’entreprise doit se tenir vendredi 17 mars. Cette crise est le premier couac dans les relations séculaires qui lient les deux pays. Le Sénégal a toujours été un allié de premier choix du royaume chérifien dans le sud du Sahara. Il est vrai que les dirigeants de la Ram n’ont jamais compris la décision de l’Etat de confier le transport des pèlerins Sénégalais aux lieux saints de l’Islam à une compagnie privée nommée Zam Zam qui, du reste, à eu de sérieuses difficultés à honorer ses engagements. L’appel du khalife de Medina Baye se comprend en raison de la proximité de la grande communauté musulmane des Tidianes avec le Maroc où repose Cheikh Ahmed Tidiane Chérif, fondateur de cette voie soufie. Par ailleurs, sur le plan de la formation, plusieurs générations d’officiers Sénégalais ont été formées à l’Académie militaire royale de Meknès, tout comme de nombreux managers l’ont été dans des écoles de commerce Marocaines. En retour, la faculté de médecine et de pharmacie de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar accueille depuis des décennies des étudiants Marocains.

Moussa WANE

Source: Ferloo.com

Article Lu 1965 fois

Mercredi 15 Avril 2009





1.Posté par lamine le 15/04/2009 15:21
pé mane maye pé pére laye dina gnou réye problém sur problém céye gorgui on né fatiké dimbeulé gnou waye

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 15:29 Nouvel an, nouveau procès pour Hissène Habré

Vendredi 2 Décembre 2016 - 15:21 Macky Sall et l’Opposition que de concessions!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State