Référence multimedia du sénégal
.
Google

Création d'une nouvelle section: La «Génération du concret» accélère son ancrage en France

Article Lu 11477 fois

Karim Wade et Abdoulaye Baldé continuent de tracer leur sillon en France. La création de la « Génération du concret- France » a en effet été officialisée ce dimanche à Paris. C’est Thierno Diallo, chargé de mission à l’Anoci, qui a présidé la conférence de presse tenue à cette occasion. Il en a profité pour expliquer le concept de leur mouvement.



Création d'une nouvelle section: La «Génération du concret» accélère son ancrage en France
S’ils ne communiquent que très rarement, Karim Wade et Abdoulaye Baldé suscitent de plus en plus des élans de sympathie en France. Dans les foyers, dans les lieux de rencontre des Sénégalais ou encore dans nos représentations diplomatiques, les paroles de bonne intention à leur endroit se multiplient. Et les ralliements avec. Un peu à l’image des vagues d’adhésion à leur « projet de société » qui pullule au Sénégal.
En effet, un mois seulement après la création du Mouvement de soutien de jeunes franco- sénégalais à la Génération du concret, l’«Association Génération du concret- France » vient d’être portée sur les fonts baptismaux, dimanche en fin d’après- midi. Ils ont présenté leur mouvement à la presse, dans un hôtel du XVe arrondissement de Paris. Pour marquer l’événement, les nouveaux amis de Karim et de Baldé n’ont pas fait les choses dans les détails, histoire de marquer les esprits.
Mais, peut-être aussi de prendre la tête du peloton de mouvements similaires que certaines personnes seraient en train de mettre en route pour se rapprocher des deux « chefs » de la corniche ouest de Dakar. Plusieurs dizaines de personnes ont en effet assisté à la conférence de presse, dont certaines sont des membres très actifs du Pds. Dans un décor bien soigné, les organisateurs ont d’abord, pendant deux heures, diffusé en boucle un film sur les chantiers de la Corniche. Et pour couronner le tout, c’est un membre de l’association mère de Dakar qui est venu express pour présider la rencontre. Il s’agit de Thierno Diallo, chargé de mission à l’Anoci. « Réfléchir, proposer, agir » Dans son « Appel de Paris », ce dernier a expliqué le concept initié par ses deux mentors. Un concept résumé par le triptyque Réfléchir- Proposer- Agir. « Notre ambition est de trouver des pistes de réflexion, d’influer sur les termes du débat afin que tout un chacun en fonction de ses valeurs et de ses opinions politiques puisse émettre des propositions et participer à Agir pour la Nation », a expliqué M. Diallo. Et le Sénégal ayant toujours eu un rôle de premier plan en Afrique, « il s’agit, ajoute-t-il, de préparer l’avenir pour que notre société, demain, continue de se reconnaître dans cette posture, que notre pays continue à jouer ce même rôle pas seulement en Afrique mais dans le monde ». L’envoyé spécial du tandem de l’Anoci a ensuite longuement souligné la nécessité de « fédérer les énergies, replacer au cœur de notre société les valeurs de travail de loyauté, de respect, de réussite, d’excellence, de compétence ». Bref, une profonde réforme de la société sénégalaise s’impose aux yeux des leaders du mouvement. Car comme l’a expliqué Thierno Diallo, « sans une réforme véritable, sans de nombreux efforts, il n’y aura pas d’avenir pleinement assuré pour notre pays ». Et pire, dans cette ère de la mondialisation, croit-il « ne rien faire aujourd’hui signifierait tout simplement disparaître de la carte du monde ». En effet, pour M. Diallo, les Sénégalais ont des « responsabilités entières » dans l’état actuel de notre pays, « ils n’ont pas assez travaillé ». Parce que « si on avait fait ce qu’on devait faire depuis 50 ans, on n'aurait pas besoin de Taiwan, de Singapour, de Doubai pour financer notre projet de développement ». Mais la « Génération du concret » ne cache-t-elle pas une ambition politique ? « Non », soutient mordicus le chargé de mission: « on a un statut d’association, aussi bien en France qu’au Sénégal ». Un ancien « pro-Idy » à la baguette Par rapport au futur retour de Idy et la refondation du Pds, il a estimé que c’est une histoire qui concerne le Pds, et par conséquent c’est au Pds de répondre à ces questions. Tout en cherchant à faire la distinction entre le parti que dirige Wade-père, et l’association pilotée par Wade-fils : « La Génération du concret ne s’adresse pas au Pds, elle s’adresse aux Sénégalais ». En argumentant que 70% des adhérents du mouvement sont apolitiques, et que sur les 30% il n’y a pas que des gens du Pds. Par ailleurs, le conférencier a violemment répondu aux critiques de Abdoulaye Bathily qui a qualifié la GC de « génération de l’argent facile »: « Mais ce que les gens ne savent pas c’est que c'est l’Anoci qui gère des milliards, mais pas la GC. Et ces milliards, l’Anoci est allée les chercher à travers le monde pour le développement du pays. Donc, ce ne sont pas des milliards que Karim ou Baldé ou quelqu’un d’autre gère pour vivre. Contrairement à beaucoup de gens qui prennent l’argent du pays pour aller le redistribuer ailleurs » La « Génération du concret- France », qui a reçu son récépissé le 10 juin, a été lancée par « des personnes privées qui veulent agir dans le domaine international et national ». Elle revendique déjà 8437 adhérents dans toute l’Hexagone. Parmi ses membres fondateurs, on note Doudou Andy, de la cellule de communication de l’Ambassade du Sénégal en France. Dans cette association non structurée, il fait figure de tête de pont. Tout un symbole, si l’on sait que ce dernier, à un certain moment, était, à tort ou à raison, identifié dans certains cercles comme un « pro- Idy ».

Thierno Hamidou DIALLO Correspondant à Paris)
Source: le Matin

Article Lu 11477 fois

Mercredi 1 Août 2007





1.Posté par sénégalais le 01/08/2007 13:43
Si jamais on laisse à ces gens sans crédibilité ni personnalité, le soin de représenter la génération du concret; non seulement ce sera la dérive totale mais surtout ils ne peuvent rassembler personne. Ce n'est qu'une bande de profitard qui ne pensent qu'à leur poche. Des gens comme DOUDOU ANDY, BOCK, ne sont que des caimans des avaristes et arrivistes. Je lance un appel aux responsables de ce concept, moi je ne suis pour personne, mais s'ils veulent sauvegarder leur image ici en France, qu'ils ne misent pas sur ces gens là. Il faut plutôt compter sur des jeunes plus crédibles ,que sur ces gens qui ont fini leur pousse.
A bon entendeur, salut

2.Posté par badaboom le 20/11/2008 21:23
je veux faire parti de generation du concret france je fais comment? ch8 à paris et ch8 etudiant en 1ere année cycle d'igenieur en informatique

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State