Référence multimedia du sénégal
.
Google

Couple vierge avant le mariage : comment découvrir l’amour en douceur ?

Article Lu 12702 fois

Bonjour MissLove,

Je me baladais sur le net lorsque j’ai découvert votre site. Je suis très intéressé et j’aimerai vous demander conseil pour la vie de couple que je m’apprête à entamer.

Je suis un jeune homme de 30 ans et à vrai dire, je n’ai jamais eu de relations sexuelles avec une fille. Bientôt je vais m’engager dans le mariage et je vais me marier avec une jeune femme de 25 ans qui elle aussi est vierge. Souvent je me pose la question de s’avoir comment cela va se passer sur le plan sexuel ? Il paraît que les rapports sexuels sont douloureux...

Au cours de nos rapports sexuels, après le mariage bien sûr, comment est-ce que je vais m’y prendre si ma bien-aimée ressentait des douleurs ? Je ne crois pas pouvoir continuer tout en sachant qu’elle ressent de la douleur.

J’ai vraiment besoin de vos conseils avant de rentrer dans ma vie de couple.

Merci

Phès, 30 ans.



Couple vierge avant le mariage : comment découvrir l’amour en douceur ?
La réponse de MissLove

Bonjour Phès

Tout d’abord, sachez que je suis ravie de répondre à un homme. En général, les hommes hésitent à demander conseil pour ce genre de choses et j’admire votre démarche.

Vous et votre fiancée avez fait le choix d’attendre le mariage avant de vous découvrir dans l’intimité. C’est une démarche honorable. Votre inquiétude au sujet de la manière dont vous allez vous y prendre avec elle est parfaitement légitime. Mais comme beaucoup, vous avez quelques appréhensions qui, je vous rassure, sont elles aussi légitimes.

Tout d’abord, sachez que ce n’est pas parce qu’on s’y prend tôt que les choses se passent le mieux. C’est même bien souvent le contraire. Dans votre situation, votre âge et la patience dont vous avez fait preuve jusqu’ici vous confèrent un avantage que les plus jeunes n’ont pas toujours : la maturité d’esprit. C’est un atout certain qui jouera en votre faveur dans votre rôle d’époux et d’amant.

Par ailleurs, sachez que la douleur qu’on ressent au cours des premiers rapports est tout à fait relative. Pour certains, ce sera une expérience particulièrement douloureuse et pour d’autres, le meilleur moment de leur vie. Tout dépendra de la manière dont vous vous y prendrez. Si vous vous précipitez et sautez sur votre partenaire comme la misère sur le pauvre monde, bien évidemment, le terrain n’étant pas suffisamment préparé, il se peut fort bien que cette expérience soit la pire de votre vie, autant physiquement (douleur) qu’émotionnellement (sentiment d’échec et dévalorisation). Si au contraire vous prenez votre temps et vous détendez complètement au moment de passer à l’acte, vous avez de grandes chances d’en garder un excellent souvenir.

Voici comment vous pouvez vous y prendre :

1. Pas question de vous précipiter et de vous jeter l’un sur l’autre. Vous avez attendu jusque là, vous pouvez attendre encore quelques minutes. Les mots d’ordre seront donc patience et retenue !

2. Assurez-vous de ne point être dérangé et créez une ambiance qui vous détendra tous les deux : bougies parfumées, musique douce, boissons pétillantes...

3. Assurez-vous d’être à votre avantage. En effet, certains détails peuvent parfois bloquer la plus disposée des femmes. Douche, rasage, haleine fraîche et dessous propres seront donc de mise.

4. Accordez toute l’attention qu’elle mérite à votre partenaire. Prenez le temps de la regarder et de découvrir son corps à travers maintes caresses. Allez-y doucement pour ne pas l’effrayer, d’abord debouts, avec pour seul éclairage la lumière des bougies (au cas où elle éprouverait quelque gêne face à sa nudité, gêne susceptible de la bloquer), puis allongés. N’hésitez pas à lui parler, à la rassurer et surtout, demandez-lui de vous guider au fur et à mesure. Vous découvrirez ensemble ses zones érogènes que vous prendrez ensuite le temps de stimuler délicatement. Elle en fera de même pour les vôtres, si vous le souhaitez.

5. Les préliminaires auront une importance capitale dans votre cas. Bien excitée, votre partenaire sera suffisamment lubrifiée pour que le rapport sexuel se passe sans douleur ou presque, pour tous les deux. (" presque" dans la mesure où la rupture de l’hymen peut parfois être vécue douloureusement par certaines, peu importe leur degré de lubrification). Prévoyez tout de même un gel lubrifiant au cas où, mais n’en n’abusez pas au risque de ne plus ressentir aucune sensation, notamment celles qu’apportent les frottements du pénis contre le vagin.

6. Par la suite, les choses devraient en principe se passer sans difficultés particulières. Ralentissez le rythme au moment de rompre l’hymen et au besoin, parlez à votre partenaire pour la détendre au cours du moment fatidique. Il se peut qu’elle saigne légèrement. C’est tout à fait normal et le saignement s’arrêtera de lui-même quelques instants plus tard et ne gêne en rien la poursuite du rapport. Par la suite, soit vous continuez, soit vous vous arrêtez là pour cette première fois. Il convient bien évidemment de s’arrêter si votre partenaire ressent des douleurs (cela peut arriver suite à la rupture de l’hymen, mais ces dernières sont temporaires !), ce qui ne vous empêchera pas de recommencer quelques heures ou jours plus tard. A vous de voir...

En suivant ces quelques conseils, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour que votre première fois (et les fois suivantes) soit une excellente expérience pour votre partenaire et vous-même. Ne vous focalisez pas sur une hypothétique douleur et envisagez plutôt les choses sous un angle plus positif. Pensez au plaisir que vous éprouverez et que vous apporterez à votre épouse.

Il n’y a pas de règles toutes faites en matière de sexualité. C’est une expérience propre à chaque couple. L’important est de ne jamais laisser s’installer la routine, de faire de chaque moment d’intimité, un moment de découverte et de respecter les dispositions de l’autre. N’hésitez donc pas à improviser et à laisser s’exprimer vos désirs. Vous vous aimez, vous allez vous marier et vous vous découvrirez... Tous les bons facteurs sont rassemblés et il n’y a donc aucune raison que ça se passe mal !

Bon courage.

AFROPLURIELLES

Article Lu 12702 fois

Vendredi 17 Juin 2011


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State