Référence multimedia du sénégal
.
Google

Coumba Gawlo sur la mort de Miriam Makeba : ''j’ai perdu une grand-mère''

Article Lu 11983 fois

La chanteuse sénégalaise Coumba Gawlo Seck, auteur d’une reprise de ‘’Pata Pata’’, a salué lundi la mémoire de Miriam Makeba, décédée la veille à 76 ans, en parlant d’elle comme d’une artiste qui a ‘’bien représenté’’ le continent toute sa vie durant.



Coumba Gawlo sur la mort de Miriam Makeba : ''j’ai perdu une grand-mère''
Miriam Makeba, surnommée Mama Africa, est décédé dimanche à Castel Volturno, non loin de Naples, en Italie. Elle a succombé à une crise cardiaque, peu après s’être produite lors d’un concert contre le racisme et contre le crime organisé. La manifestation était dédiée à l’écrivain italien Roberto Saviano, auteur de ‘’Gomorra’’, un livre à succès consacré au crime organisé dans le sud de l’Italie. Ce livre mis à l’écran a valu au jeune écrivain d’être condamné par les familles de la Camorra

‘’Je l’ai appris avec beaucoup de surprise, ce matin, très tôt dans la matinée’’, a réagi Coumba Gawlo en évoquant le décès de la chanteuse sud-africaine. ‘’J’avoue que je suis très, très triste’’, a-t-elle ajouté dans un entretien accordé à l’APS.

Selon Coumba Gawlo Seck, il est toujours triste d’apprendre la mort de quelqu’un, même inconnu. Mais ‘’on est beaucoup plus triste’’ à l’annonce du décès d’une personne comme Miriam Makeba qu’elle a eu ‘’la chance’’ de côtoyer, de pratiquer.

‘’Je suis profondément triste d’avoir perdu une personne qui était comme une grand-mère pour moi, une personne engagée, humble et remplie de générosité’’, a déclaré Coumba Gawlo qui a appris ‘’beaucoup de choses sur la chanson et sur la vie de tous les jours’’, grâce à Miriam Makeba.

Miriam Makeba, a-t-elle indiqué, ‘’n’hésite jamais’’ à lui donner des conseils et à le ‘’revigorer d’énergie’’, toutes les fois qu’elle l’a consultée, pendant les moments de doute liés à sa carrière et aux vicissitudes de la vie tout court.

Alors, Mama Africa lui rappelait ses propres souffrances, pour lui ‘’donner de la force face aux difficultés de la vie’’. Elle revenait notamment sur son exil du fait de son combat contre l’Apartheid, la perte de sa fille unique.

Coumba Gawlo a confié qu’elle garde un ‘’souvenir extraordinaire’’ de sa première rencontre avec Miriam Makeba, en 1999 lors des Kora Awards où la chanteuse sénégalaise a été nominée et primée.

‘’J’ai pleuré comme un bébé’’ à la vue de cette femme dont le charisme et la grâce lui ont été si souvent contés sans qu’elle ne la rencontre vraiment. ‘’Je n’oublierai jamais cette image’’, a précisé Coumba Gawlo. Elle a raconté que comme Miriam Makeba la prenait dans ses bras, elle lui a dit : ‘’Ne pleure pas ma fille, c’est bien moi, et je suis là’’.

Interrogé sur la reprise qu’elle a faite de ‘’Pata Pata’’, un des tubes les plus connus de Miriam Makeba, elle a fait savoir que ce titre a contribué à lui donner une certaine ouverture sur le plan international. ‘’Beaucoup’’ d’autres artistes ont repris le même tube, sans connaître le succès qu’elle a connu, a-t-elle poursuivi.

La chanteuse sénégalaise dit garder un autre souvenir agréable de Miriam Makeba, en rapport avec la chanson Malaïka qu’elle continue encore de chanter sur toutes les scènes du monde. Coumba Gawlo a indiqué que Mama Africa lui a appris à chanter ce titre lors d’un de ses déplacements à Dakar. Les deux artistes se sont alors retrouvées à l’hôtel de la Sud-Africaine, un après-midi, le temps pour la Sénégalaise de se faire une maîtrise de Malaïka.

‘’L’Afrique, a conclu Coumba Gawlo Seck, a perdu une grande ambassadrice, une grande star qui a bien représenté’’ le continent ‘’par sa force, son courage, son engagement et son humanisme’’.

Source: APS

Article Lu 11983 fois

Mardi 11 Novembre 2008





1.Posté par marie le 11/11/2008 13:47
COUMBA , JE TE SOUHAITE BONNE CHANCE.. JE N ECOUTE PAS TES CHANSONS , MAIS JE DOIS RECONNAITRE QUE T ES UNE GRANDE DAME: GENEROSITE, CLASSE, BIEN CONNUE POUR TES OEUVRES HUMANITAIRE, TON COURAGE.
GOOD LUCK SISTER

AND RIP MAMA AFRICA.

2.Posté par Papa Africa le 11/11/2008 17:18
Voilà une vrai femme noire qui s'ai battue toute sa vie pour défandre la liberté et les vrai valeurs culturelles de la race noire.

La question se poser sur ce décé subite, est si l'eouvre de la mafia?

3.Posté par cheik le 11/11/2008 20:23
cheikh

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State