Référence multimedia du sénégal
.
Google

Contre-offensive en direction de Siggil Sénégal : La Cap 21 rencontre l'Union africaine

Article Lu 1402 fois


Les partis de la mouvance présidentielle poursuivent leur contre-offensive en direction du front Siggil Sénégal pour disent-ils, ‘apporter un autre son de cloche à la campagne de désinformation’ initiée par le front Siggil Sénégal pour la tenue d'assises nationales. Et c'est dans ce cadre qu'Iba der Thiam et les plénipotentiaires de la Cap 21 ont rencontré hier l'Union africaine (Ua) représentée au Sénégal par l'ancien Premier ministre Mame Madior Boye. ‘Nous avons décidé de suivre les pas du front Siggil Sénégal qui est en train de présenter le Sénégal sous un tableau sombre et lugubre. Et nous avons expliqué à la représentante de l'Union africaine que notre but était de lui faire entendre un autre son de cloche afin d'avoir une idée beaucoup plus exacte de la réalité’, explique le porte-parole de Cap 21 Mame Matar Guèye. Ainsi, Iba Der Thiam et ses camarades ont déroulé hier, devant la représentante de l'Ua, les péripéties qui ont conduit à la situation politique actuelle, marquée par un dialogue de sourds entre l'opposition boycotteuse et le pouvoir. ‘Nous avons fait comprendre à nos interlocuteurs que ce qui motive aujourd'hui l'agitation de cette opposition, c'est qu'il y a eu un blocage politique survenu par leur propre fait en disant au lendemain de la présidentielle qu'ils ne reconnaîtront pas le président de la République’.
Après leurs propos préliminaires, la représentante de l'Ua a tenu à savoir si les membres du front Siggil Sénégal avaient bien pris part aux différentes étapes menant à l'élaboration d'un Code électoral consensuel. Ce à quoi la Cap 21 a répondu par l'affirmative avec des dates de réunions à l'appui.

En réponse, Mame Madior Boye, a déclaré avoir pris acte du contenu de la rencontre, mais sans chercher à prendre part pour l'une ou l'autre partie.

Elle a promis cependant de consigner la substance de cette rencontre pour en faire part à ses supérieurs. Ce qui ne dérange outre mesure la Cap 21. ‘Nous la comprenons très bien, car notre objectif n'est pas de faire adhérer quelqu'un à notre position. Nous cherchons juste à rétablir la vérité des faits. Et la vérité, c'est que ces assises nationales ne sont rien d'autre qu'un instinct de survie politique pour cette opposition qui n'existe plus. Et nous estimons que ce n'est pas en dénigrant le Sénégal dans les représentations diplomatiques que ces gens devront exister’, martèle le porte-parole de la Cap 21. Après l'Union africaine, Iba Der Thiam et ses camarades rencontreront l'Union européenne dès la semaine prochaine.

G. Nesta DIOP
Source: Walfadjri

Article Lu 1402 fois

Vendredi 5 Octobre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State