Référence multimedia du sénégal
.
Google

Confusion entre déboutement et irrecevabilité : Les avocats du Bsda dénoncent la mauvaise foi de ceux de Walfadjiri

Article Lu 11125 fois

Les avocats du Bureau sénégalais du droit d’auteur (Bsda) ont dénoncé cet après midi la campagne de désinformation à laquelle se livre le groupe Walfadjiri en confondant délibérément déboutement et irrecevabilité.



Confusion entre déboutement et irrecevabilité : Les avocats du Bsda dénoncent la mauvaise foi de ceux de Walfadjiri
En effet, indique Me Baba Diop le juge n’a pas, comme l’ont sciemment soutenu les avocats de Walfadjri, débouté le BSDA. Le problème explique l’avocat est tout simple. « Le BSDA avait obtenu, le 27 août dernier, du tribunal régional hors classe de Dakar la suspension des programmes de Walfadjiri, six jours plus tard, le juge des référés avait ordonné la rétraction de l’ordonnance qui avait permis d’arrêter le signal de la radiotélévision Walfadjri. Selon le juge, les fondements juridiques qu’avait fait valoir le BSDA n’existent pas. Le BSDA a décidé d’interjeter appel. La décision de la Cour d’appel est attendue le 11 décembre prochain. Le 25 septembre dernier, le juge de référés a dit que l’action du BSDA est irrecevable. « Irrecevabilité parce que le juge a indiqué que l’affaire est pendante devant la Cour d’appel alors qu’on est débouté quand l’affaire est examinée dans le fond et tranchée en sa défaveur», a précisé Me Baba Diop. Avant d’ajouter que Walfadjiri fait dans la mauvaise foi. Bref pour l’avocat le juge n’a donné raison à personne. « Nous avons toujours autant de fois la possibilité de saisir le juge des référés. Si Walf estime qu’il est au-dessus des lois, nous ne l’accepterons pas. Nous le contraindrons à respecter le droit en payant les redevances ou à cesser la diffusion des œuvres protégées ou a disparaitre’’, a précisé Me Baba Diop

Sur le montant que doit verser Walfadjiri, le Bsda demande au groupe de presse de leur fournir les informations relatives au budget de fonctionnement, aux recettes publicitaires et à la puissance des émetteurs.

Les quatre héritiers de Ndongo Lo ont perçu leurs répartitions

A la suite des déclarations graves de Fallou Niang dit Galass, frère de Ndongo Lô, le Bsda exprime sa profonde préoccupation face au mutisme observé par les ayants droit en l’occurrence Mbagnick Niang père de Ndongo Lô, Mariètou Niang, mère de Ndongo Lô Daba Gaye fille mineure de Ndongo Lô et Goumbé Ndiaye veuve de Ndongo Lô. Le Bsda tout en s’abstenant de relater toutes les tentatives de faux visant à l’expropriation d’un des ayants droit porte à l’opinion publique que les quatre héritiers inscrits à la section héritiers ont régulièrement perçu les répartitions en contrepartie de l’exploitation du défunt sociétaire.

Le Bsda menace aussi d’exclure les artistes Pape Ndiaye Thiopet et Alias Diallo s’ils continuent de donner de fausses informations. Car à en croire la directrice du Bsda Me Siby ils perçoivent régulièrement leurs répartitions en contrepartie de leur exploitation

Birahim NDIAYE
Source Sununews.com

Article Lu 11125 fois

Jeudi 1 Octobre 2009





1.Posté par sambou le 01/10/2009 10:22
laisser walfadjiri en paix elle m;appartient plus a sidy mais au peuple senegalais

2.Posté par wakhdeug le 01/10/2009 15:12
Sidy est malhonnête il doit payer mais il ne veut pas donner les éléments pour faire le calcul du montant exact à payer
Sidy =nafekh cheytane chiite

FAITES ATTENTION A SIDY IL VEUT TOUJOURS FAIRE DU SHOW

3.Posté par Mayo le 01/10/2009 16:07
Sidy et son Groupe Degou wou niou ay manipulateur you bone laniou
de grace SIDY arréte de pleurnicher té nga faay
conard

4.Posté par DEUGUE le 01/10/2009 19:47
QUE MR NIASSE ARRETE SON CINEMA.ON EST DANS UN PAYS DE DROIT IL FAUT PAYER LES DROITS D'AUTEURS. IL VOIT SES ENNEMIS PARTOUT PARCE QU'IL NE VEUT PAS PAYER.POUR CE QUI CONCERNE SES PROBLEME AVEC LE BSDA IL A ACCUSE TOUT LE MONDE YOUSSOU NDOUR UN CONSEILLER OU UN MINISTRE APRES C'ETAIT WADE ON NE SAIT PLUS QUEL PIED DANSER AVEC CE MONSIEUR. SI ON NE SE MEFIE PAS DE CE GENRE DE PERSONNE LE PAYS VA SOMBRER DANS UN KO.IL VEUT REUSSIR RAMASSER BEAUCOUP D'ARGENT SANS PARTAGER LA PART DU GATEAU.SOUTENONS LES ARTISTES POUR QU'ILS VIVENT DE LEURS OEUVRES PAS CES DELINQUANTS QUI NE PENSENT QU'A L'ARGENT.NIASSE DOIT PAYER ET IL PAIERA.METTONS TOUS LES SENEGALAIS AU MEME PIED D'EGALITE ET CA IRA UN PEU MIEUX.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State