Référence multimedia du sénégal
.
Google

Conflit de la Casamance : ce sont les mallettes de Wade qui ont attisé la rébellion

Article Lu 11630 fois

XIBAR.NET (Dakar, 15 Novembre 2009) - À la fin des années 90, le président Abdou Diouf avait réuni tous les ingrédients pour le début d’une solution au conflit qui secoue le sud du Sénégal. Mais son tombeur Abdoulaye Wade, qui avait hérité d’une situation qu’il pouvait régler en cent jours, comme promis. Mais, il remettra tout en question, du fait de la vision qu’il a de l’argent.



Conflit de la Casamance : ce sont les mallettes de Wade qui ont attisé la rébellion
À la fin de son mandat, le président Abdou Diouf était presque venu à bout de la rébellion surgie dans la région naturelle de Casamance, juste à son arrivée au pouvoir en 1981. Comprenant que la solution à la crise ne pouvait être militaire et sachant que les pays limitrophes de la région sud du Sénégal, La Guinée-Bissau et la Gambie, servaient de zones de repli aux rebelles, il fera la paix avec ses voisins et les associera dans sa recherche de la fin du mouvement séparatiste. Mais, son successeur, Abdoulaye Wade, chamboulera tout. Ceci, à cause de sa propension à distribuer des millions de francs Cfa. Pour lui, tout vaut tant. Les « monsieur Casamance » profiteront de leur nomination pour se remplir les poches, en lieu et place de recherche de la paix. Le poste étant juteux, personne de l’entourage du président Wade ne voudra le laisser à l’autre. Le dernier à l’occuper, l’ancien ministre Farba Senghor, sera considéré comme le cheveu dans la soupe par les « cadres casamançais ». Ils voulaient leur part du gâteau. Des proches du président, parmi lesquels des ministres, pour profiter de « l’industrie » financeront « leurs rebelles », moyennant le partage des millions qui leur seront remis pour qu’ils rangent leurs armes. C’est dire que le conflit risque de perdurer tant que Wade cherchera à le résoudre par l’octroi de millions. Hélas, depuis qu’il a acquis des richesses grâce au pouvoir, il pense que ce sont les billets de banque qui lui permettront de le conserver, avant de le transmettre à son fils.

La Redaction

Article Lu 11630 fois

Dimanche 15 Novembre 2009





1.Posté par k7 le 15/11/2009 12:37
xibar.net des journalistes ou des politichiens





















2.Posté par nita le 15/11/2009 13:28
wade et largent sont les problemes du pays

3.Posté par LE PATRIOTE le 15/11/2009 14:46
En tant que fils de cette région ,vivant hors du Sénégal je trouve que vous des analyses trés trés pertinentes.
Merci LA REDACTION

4.Posté par Familles de victime du naufrage du Joola le 15/11/2009 15:19
NAUFRAGE DU JOOLA, LE NAUFRAGE DE LA HONTE
Et si le naufrage du Joola m'était conté....
Y -a - il des politiques qui peuvent se regarder dans la glace sans que leur conscience ne les rappelle au devoir de mémoire ?

Pour l’affaire Segura-FMI : questionnements ??? Enjeux et Intérêts économiques, un président sénégalais prêt à tout !!!! même de jouer avec la misère.....

Une honte : NAUFRAGE DU JOOLA survenu le 26 09 2002 - près de 2000 victimes - 13 nationalités. Les familles de victimes du Joola, toutes nationalités, se disent méprisées et bafouées par les autorités sénégalaises. Elles attendent vérité et justice.

Avril 2003 : le Sénégal classe l’affaire. Le Parquet d’Évry en France ouvre une instruction en France suite aux plaintes des familles françaises qui veulent obtenir vérité et justice pour toutes les familles de victimes.

Septembre 2008 : le juge d’instruction français JW NOEL instruit à charge et à décharge l’affaire du Joola et lance 9 mandats d’arrêts internationaux contre 9 présumés responsables.

RECIPROCITE DES AUTORITES SENEGALAISES qui lance un mandat d’arrêt contre le Juge français pour forfaiture et déstabilisation de l’état. Le Juge sera muté avec « promotion ».

Mai et juin 2009 : Pression des autorités sénégalaises, mise en place d’un pool d’avocats sénégalais (par Me Madické Niang ancien avocat d'Hissène Habré et de Wade), sur les deniers publics, pour faire annuler la procédure judiciaire en France et les 9 mandats d’arrêts internationaux (2 seront annulés).

LES FAMILLES DE VICTIMES FRANCAISES CONTRE ATTAQUENT EN CASSATION.

TOUTES LES FAMILLES DE VICTIMES S’INSURGENT…..LE JOOLA NE DOIT PAS ETRE UN ENJEU POLITIQUE.

des liens pour comprendre la détermination de toutes les familles de victimes :

des images inédites : http://www.youtube.com/watch ?v=TF06z6QJOvk

Une marche franco-sénégalaise des familles au Trocadéro à Paris le 20 juin 2009 http://www.youtube.com/watch ?v=Ap9G4CiEwoY

Des témoignages qui accusent le pouvoir sénégalais :
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/ev/fiche.php ?ev_id=977

TOUJOURS DES PROMESSES DU PRESIDENT WADE............

7 ANS APRES, RIEN N’A ETE FAIT POUR LES ORPHELINS DU NAUFRAGE DU JOOLA.....COMME UNE VOLONTE DU PRESIDENT WADE DE MEPRISER CE DRAME ET DE BAFOUER LES FAMILLES DE VICTIMES.........

LES FAMILLES DE VICTIMES RECLAMENT LE RENFLOUEMENT DU BATEAU (18 m de profondeur et 22 kms des côtes)

C’EST LAMENTABLE.... AUCUN SCRUPULES ....LE PRESIDENT WADE N’EST PAS DIGNE DE FAIRE PARTIE DES GRANDS HOMMES......

MERCI D’HONORER LA MEMOIRE DES VICTIMES MORTES DANS D’ATROCES SOUFFRANCES POUR NON ASSISTANCE A PERSONNES EN DANGER- TROP DE ZONES D'OMBRES AUTOUR DE CE DRAME.....

DIEU EST GRAND ET IL SAURA APPORTER VERITE ET JUSTICE

DES TEMOIGNAGES QUI ACCUSENT LE POUVOIR SENEGALAIS :

5.Posté par a cote dela plaque le 15/11/2009 18:40
Cessez de pirater les emissions d'autrui. Votre source vous le tenez de l'emission "debat de la redaction" de Canal Info news et vous ne daignez meme pas la citer.

6.Posté par Dio le 15/11/2009 19:45
franchement ce wade ne merite pas d'etre president il est le plus con des con vraiment mo doff dé

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State