Référence multimedia du sénégal
.
Google

Conflit casamançais: Serigne Bara demande à tous les protagonistes de se retrouver autour d’une table

Article Lu 11957 fois

Les Khalife général des mourides Serigne Bara a appelé ce matin tous les protagonistes du conflit casamançais à se retrouver autour d’une même table pour aboutir à une solution pacifique et définitive à ce douloureux problème.



Conflit casamançais: Serigne Bara demande à tous les protagonistes de se retrouver autour d’une table
Le conflit casamançais a occupé une place importante dans le discours du khalife général des mourides. « Nous implorons Dieu le Seigneur omnipotent, de rétablir la paix et la sécurité dans la partie Sud de notre pays tout en appréciant les déférentes initiatives que le gouvernement et toutes les bonnes volontés ont eu à engager dans cette direction », a d’emblée précisé le khalife général des mourides dans son discours distribué à la presse en marge de la cérémonie officielle qui se déroule actuellement à la résidence Khadimou Rassoul. Serigne Bara appelle aussi les protagonistes à se retrouver autour d’une même table. « Nous saisissons cette occasion pour lancer un appel à tous les protagonistes à se retrouver autour d’une même table pour aboutir à une solution pacifique et définitive à ce douloureux problème », a-t-il dit.

Pour le khalife général des mourides, le développement du Sénégal ne peut se faire que dans un climat de paix et de stabilité. « Notre pays a besoin de tous ses innocents fils qui tombent régulièrement sur ce champ de bataille », a-t-il ajouté.

Le Khalife général des mourides a aussi marqué sa compassion pour les victimes des dernières inondations et saluer les efforts déployés par l’Etat dans le but de reloger les sinistrés moyennant une contrepartie symbolique. A cet effet Serigne Bara encourage le gouvernement à redoubler ces efforts en vue d’un règlement définitif de ce problème.

Serigne Bara apprécie aussi l’appui de l’Etat à l’endroit du secteur agricole et appelle le gouvernement à la mise en place d’unités de transformation des produits agricoles et à la recherche des marchés extérieurs où les agriculteurs pourraient écouler l’excédent de leur production qui est particulièrement important cette année.

Biram NDIAYE (envoyé spécial à Touba)
Source Sununews.com

Article Lu 11957 fois

Jeudi 4 Février 2010





1.Posté par radio le 04/02/2010 14:31
Mais, avez-vous entendu les paroles de Becaye Diop...

Il est devenu complètement fou et dangereux

2.Posté par Edmond Diatta le 04/02/2010 16:25
Voilà ce que l'on attend d'un chef religieux. Parler des problèmes du peuple doit être leur unique souci et non se mêler de politique politicienne.

3.Posté par Edmond Diatta le 04/02/2010 16:29
Voillà ce qu'on attend d'un chef religieux. parler des problèmes des sénégalais er non se mêler d'une politique mensongère.

4.Posté par Baye défal yala le 05/02/2010 02:32
Vous avez raison Mr Serigne Bara, mais puisque la Casamance est fortement chrétienne. Vos propositions auraient plus de poids si elles étaient co signées avec un responsable de l'Eglise sénégalaise. Dans des situations de crise, les Autorités religieuses doivent savoir parler d'une seule voix. Merci quand même...

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State