Référence multimedia du sénégal
.
Google

Confiscation des redevances de l’Asecna : La Ld/Mpt parle d’un « hold up »

Article Lu 1532 fois


Confiscation des redevances de l’Asecna : La Ld/Mpt parle d’un « hold up »
La flambée du gasoil, les pénuries d’eau, d’électricité et de riz dans le marché local posent énormément de soucis aux camarades d’Abdoulaye Bathily. Mais ce qui semble plus les outrer c’est « le hold up que l’Etat a perpétré contre l’Asecna pour lui soutirer la totalité de ses redevances ».


Comme leurs camarades du Fss, c’est avec beaucoup d’inquiétude que les « Jallarbistes » ont abordé la situation nationale caractérisée, selon leur secrétariat permanent par « une grande inquiétude la flambée continue des prix des hydrocarbures, en particulier, le gasoil dont le prix est maintenant presque égal à celui du super ». En même temps, c’est pour s’étonner que « le prix du carburant au Sénégal est l’un des plus chers de la sous-région à cause du niveau trop élevé de la taxe spécifique et les droits de porte sur les hydrocarbures que l’Etat ne veut pas baisser afin de maintenir son train de vie dispendieux et indécent ». Autre fait qui semble troubler le sommeil des camarades d’Abdoulaye Bathily, c’est aussi « les pénuries d’électricité, d’eau et de riz, parce que l’Etat n’a pas respecté ses engagements vis-à-vis des importateurs ». Ce qui les pousse à dire que « le régime de Wade est insensible à la situation grave que traverse notre pays ». Puisqu’au moment de trouver des solutions aux problèmes relatifs à la crise alimentaire, voilà que se désolent-ils, « avec insouciance et désinvolture, il poursuit sa boulimie d’argent frais en confisquant la totalité des redevances versées à l’ASECNA, en violation de la résolution III-8 du 23/09/60 instituant une clé de répartition des redevances dans les aéroports gérés par l’ASECNA dans le cadre communautaire ». Et pour cause, précisent-ils, « ce qui se passe à l’Asecna où l’Etat du Sénégal a pris de force de l’argent qui ne lui appartient pas, est synonyme d’un hold up ». Ils dénonceront aussi et « avec vigueur ces agissements » qui, à les en croire, « sont indignes d’un Etat, à fortiori du Sénégal qui est dépositaire de la Convention de Dakar et qui abrite le siège de cette institution ». Les « Jallarbistes » fustigeront également la boulimie par la vente à des promoteurs privés de terrains à Gorée qui devraient servir à la construction d’hôtels cinq étoiles, alors que cette île est déclarée patrimoine mondial où aucune modification architecturale ne doit être apportée".

Source: Ferloo.com

Article Lu 1532 fois

Jeudi 19 Juin 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State