Référence multimedia du sénégal
.
Google

Concert hard…hot de Sean Paul au Stade Demba Diop Il fait danser quatre filles en slips noirs comme cela se fait aux USA

Article Lu 11792 fois


Concert hard…hot de Sean Paul au Stade Demba Diop Il fait danser quatre filles en slips noirs comme cela se fait aux USA
Tout simplement «free». Notre Sean Paul bien-aimé, le chouchou de la jeunesse mondiale, par ailleurs, maître incontestable du «dance-hall » en a surpris plus d’un. C’est un vrai Américain qui n’a pas cherché à changer de style lors de son voyage au Sénégal. Pour cause, il a fait danser quatre jeunes filles en slips noirs et petits hauts, provoquant un délire et une effervescence indescriptible dans la foule. Du jamais vu dans les concerts à Dakar.
Ce qu’on voit tout le temps dans les clips des Américains, nous a été bien servi vendredi dernier au stade Demba DIOP avec Sean Paul, roi du Hip Hop. Une scène qui a fortement marqué le décor de la soirée, puisqu’au Sénégal, on ne se rappelle pas un chanteur qui a fait une telle démonstration, en important carrément la culture américaine. Parce que chez les Yankees, c’est tout à fait naturel de danser en slip, sans gêne. De plus, Sean Paul sait bien opérer ses choix de danseuses. Ce n’était ni des filles maigrichonnes, fines, comme les adorent les Européens. Elles étaient du juste milieu, dodues avec de grosses fesses, teint clair et l’allure imposante. Elles étaient quatre à danser dans une chorégraphie qui n’a rien à envier à celle de Michael Jackson. Le public composé essentiellement de jeunes, qui criait, hurlait, non pas pour ces filles si jolies, mais pour Sean Paul «him self», qui a joué ses plus beaux morceaux, très connus au Sénégal et en Afrique. Car, sa musique est comme une décharge électrique. Elle vous électrocute. Personne n’y résiste. Et pour preuve de la complicité qui lie le chanteur aux jeunes, ces derniers répétaient ses tubes par coeur. C’est le cas du single : «Give it to up to me», «Break it of avec Rihanna», «Make it clap» «Sexy Ladies», «I’m stell in love», «Baby boy avec Beyoncé» etc. La joie se lisait sur le visage du chanteur, devant un public aux anges, et cela le rendait encore plus fou au micro. C’est un grand chanteur. Quant à ses fantastiques danseuses elles assuraient. Elles avaient bien assimilé leur partition. C’est ça aussi la marque américaine : la rigueur dans le travail. Vers la fin du concert, Sean Paul n’a pas manqué de porter le maillot d’El Hadj Diouf, le numéro 11, en souhaitant une victoire au peuple sénégalais qu’il connaît bien à travers le football. À une dizaine de mètres, sa grosse montre en diamant brillait. A une heure du matin, le concert s’est terminé et il a dû faire un saut au Nirvana avant de rentrer chez lui aux USA samedi vers 22h du soir dans un jet privé dont la location a coûté plus de 200 millions cfa.

Source: L'observateur

Article Lu 11792 fois

Lundi 23 Juin 2008





1.Posté par THIRNO DIOP le 24/06/2008 12:17
HELLO SEAN PAUL I LOVE YOU I AM HAPPY FOR YOU

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State