Référence multimedia du sénégal
.
Google

Commission d’enquête parlementaire sur la licence de la Sentel : Le Sénat vise plutôt la gestion socialiste que Karim Wade

Article Lu 1596 fois

La commission d’enquête parlementaire initiée par le 3e vice-président de l’Assemblée nationale ne viserait pas Karim Wade comme certains veulent le faire croire. La réalité est que le pouvoir libéral cherche à atteindre Ousmane Tanor Dieng et ses amis socialistes qui ont vendu la licence en 1998.



Commission d’enquête parlementaire sur la licence de la Sentel : Le Sénat vise plutôt la gestion socialiste que Karim Wade
La nouvelle commission d’enquête parlementaire du Sénat proposée par le 3e vice-président de cette chambre, Daouda Faye commence à faire du bruit dans les rangs des libéraux. Surtout du côté des adversaires du président du Sénat. Ces derniers, nous dit-on, cherchent à faire croire à l’opinion que Pape Diop, en donnant une suite favorable à la requête du sénateur Daouda Faye, ‘veut fouiller Karim Wade’. Une démarche que les détracteurs du président du Sénat veulent comparer à la fameuse convocation de Karim Wade alors président de l’Anoci et qui avait valu à Macky Sall tous ses déboires au Pds.
Mais cette fois-ci, force est de constater que les deux cas sont nettement différents. En effet, la commission d’enquête parlementaire portant la signature du 3e vice-président de la chambre haute du Parlement vise le Parti socialiste qui avait vendu en 1998, la licence de la deuxième société de téléphonie mobile à Millicom international pour un montant total de 100 000 dollars américains (50 millions de francs Cfa). Donc bien avant l’alternance et l’arrivée de Karim Wade aux affaires. Cela signifie que le pouvoir continue toujours à fouiner dans la gestion de Ousmane Tanor Dieng et compagnie.

Malheureusement, constatent les proches du président du Sénat, ‘des ennemis de Pape Diop sont en train de faire des mains et des pieds pour faire croire à l’opinion que le président du Sénat veut mouiller Karim Wade pour brouiller leurs relations pourtant au beau fixe malgré les insinuations et autres calomnies’. Notre interlocuteur d’ajouter que ces pourfendeurs de Pape Diop, ‘en plus de vouloir mettre en mal’ les deux responsables politiques, cherchent ‘à obtenir la dissolution du Sénat. Ou carrément la mise à mort politique de Pape Diop. Ce n’est pas pour rien qu’ils (les détracteurs, Ndlr) font une comparaison entre la convocation de Karim Wade à l’Assemblée nationale sous Macky Sall, et cette commission d’enquête parlementaire au moment où des gens mal intentionnés citent le nom de Karim Wade dans les conditions de cession de la licence de la Sentel’. Et nos interlocuteurs ne vont pas loin pour débusquer les ‘ennemis’ du président du Sénat. ‘Nous sommes au courant de tout ce qui se trame. Ceux qui véhiculent ces informations ne sont autres que les adversaires de Pape Diop . Il s’agit de Modibo Diop directeur de l’Aser, de l’ancien ministre Lamine Bâ et de l’ancien maire de Biscuiterie, Lamine Dia. Ces gens en veulent à Pape Diop, mais leurs plans sont voués à l’échec’, avertit un des proches de l’ancien maire de Dakar. Non sans rappeler qu’entre Pape Diop et Karim Wade, il n’y a aucun nuage.

Dans une lettre en date du 11 février dernier, le 3e vice-président du Sénat a adressé une correspondance à Pape Diop pour l’informer d’une proposition de commission d’enquête parlementaire du Sénat sur la cession de la licence de la Sentel. ‘Face à la polémique qui secoue notre pays depuis bientôt un an, sur le contrat qui lie l’Etat du Sénégal à la société Sentel, je propose la création d’une commission d’enquête parlementaire du Sénat pour faire la lumière sur les conditions d’attribution de la deuxième licence de téléphone’, peut-on lire dans la lettre du sénateur Daouda Faye. Le député Iba Der Thiam avait également émis le même souhait en septembre 2007.

A ce sujet, il convient même de rappeler que Parti socialiste avait déjà manifesté son accord pour la création d’une commission d’enquête parlementaire pour éclairer sur les conditions d’attribution, en 1998, de la licence de téléphonie mobile à Sentel. ‘Nous marquons notre accord pour la création d’une commission d’enquête parlementaire. Les socialistes s’expliqueront. Mais il faudrait élargir cette enquête aux conditions d’adjudication de la troisième licence parce que nous sommes perplexes’, avait déclaré le porte-parole du Ps, Me Aïssata Tall Sall, au cours d’une conférence de presse en réponse au député Iba Der Thiam qui exigeait une commission d’enquête parlementaire sur la licence de Sentel.

Georges Nesta DIOP
Source Walfadjri

Article Lu 1596 fois

Mercredi 17 Février 2010





1.Posté par professeur le 17/02/2010 16:37
Mais foutez-nous la paix avec ces arguments irrecevables.
Les socialistes ne sont plus au pouvoir depuis 10ans.
Les problémes du sénégal sont occasionnés par ces incapables et verreux de ablaye wade, sa famille et ses individus sortis du néant qu'il place à la tête des institutions du pays.
Vous n'allez pas parlez des socialistes à chaque fois qu'on vous prend la main dans le sac.
Les vols et assassinats d'aujourd'hui ne sont pas l'oeuvre de ceux qui étaient là il y a une décade, disons il n'ya 10 ans parceuq je ne crois pas que ces énergumnes sachent ce que signifie décade.

2.Posté par cheikh fall le 17/02/2010 19:21
BIENVENUE AU GALA DE LA RENAISSANCE AFRICAINE samedi 03 avril 2010 au complexe hotelier "le Ravin"

3.Posté par cheikh fall le 17/02/2010 19:22
BIENVENUE AU GALA DE LA RENAISSANCE AFRICAINE samedi 03 avril 2010 au complexe hotelier "le Ravin"

4.Posté par cheikh fall le 17/02/2010 19:23
Avec l’avènement de la réélection du Président Maitre Abdoulaye Wade en 2012, des jeunes motivés par le souci de garder une personne telle que notre Président aussi longtemps comme Chef d’Etat par le fait des sentiments qu’on a eu a son sens de faire développer, de prendre des décisions dans n’importe quelles situations tendant vers le raisonnable, d’innover de grandes infrastructures dans tous les domaines afin de revaloriser nos terres sénégalaises mais aussi d’être toujours une personnalité rayonnante dans l’arène monde d’où la fierté de notre pays. Cependant suite à une assemblé général de ces jeunes pikinois dynamiques un mouvement s’est mis en place pour mieux contribuer à la réélection du Président Wade mais surtout travailler à la vulgarisation et à la sensibilisation au tour de ses œuvres au Sénégal depuis son accession au pouvoir, ceux littéraires et dans l’économie mondiale.
Cela dit le MOUVEMENT WADE 2012 a vu le jour est nous comptons par le biais de ce Gala de la renaissance africaine faire notre introduction et exprimer notre vocation politique qui c’elle de s’investir au prés du président Wade.
Nous avons un bureau administratif constitué de 09 membres et actuellement nous sommes un ensemble de centaines de personnes constitué d’hommes, de femmes,de professionnels d étudiants , professionnels,artisans ect….

5.Posté par cheikh fall le 17/02/2010 19:24
BIENVENUE AU GALA DE LA RENAISSANCE AFRICAINE samedi 03 avril 2010 au complexe hotelier "le Ravin"

Avec l’avènement de la réélection du Président Maitre Abdoulaye Wade en 2012, des jeunes motivés par le souci de garder une personne telle que notre Président aussi longtemps comme Chef d’Etat par le fait des sentiments qu’on a eu a son sens de faire développer, de prendre des décisions dans n’importe quelles situations tendant vers le raisonnable, d’innover de grandes infrastructures dans tous les domaines afin de revaloriser nos terres sénégalaises mais aussi d’être toujours une personnalité rayonnante dans l’arène monde d’où la fierté de notre pays. Cependant suite à une assemblé général de ces jeunes pikinois dynamiques un mouvement s’est mis en place pour mieux contribuer à la réélection du Président Wade mais surtout travailler à la vulgarisation et à la sensibilisation au tour de ses œuvres au Sénégal depuis son accession au pouvoir, ceux littéraires et dans l’économie mondiale.
Cela dit le MOUVEMENT WADE 2012 a vu le jour est nous comptons par le biais de ce Gala de la renaissance africaine faire notre introduction et exprimer notre vocation politique qui c’elle de s’investir au prés du président Wade.
Nous avons un bureau administratif constitué de 09 membres et actuellement nous sommes un ensemble de centaines de personnes constitué d’hommes, de femmes,de professionnels d étudiants , professionnels,artisans ect….

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State