Référence multimedia du sénégal
.
Google

Comment la troisième licence de téléphonie a été attribuée à Sudatel : Le Conseil spécial du chef de l’Etat chargé des Ntic, Thierno Ousmane Sy, raconte

Article Lu 1477 fois

La première réunion du Conseil des ministres, après le retour de vacances du gouvernement, a été l’occasion pour le conseiller spécial du chef de l’Etat chargé des Nouvelles technologies de l’information et de la communication (Ntic), Thierno Ousmane Sy de revenir sur les conditions dans lesquelles la troisième licence de téléphonie a été attribuée au groupe soudanais Sudatel.



Comment la troisième licence de téléphonie a été attribuée à Sudatel : Le Conseil spécial du chef de l’Etat chargé des Ntic, Thierno Ousmane Sy, raconte
Devant les membres du Conseil des ministres qui effectuaient hier, jeudi, leur rentrée après les vacances gouvernementales, le Conseiller spécial du chef de l’Etat chargé des Ntic a expliqué tout le processus ayant abouti à l’attribution de la troisième licence de téléphonie au groupe soudanais Sudatel. Thierno Ousmane Sy et Karim Wade étaient chargés par le chef de l’Etat de piloter le dossier. D’emblée, expliquera Thierno Ousmane Sy, lui et Karim Wade ont reçu plusieurs offres de la part de sociétés évoluant dans le domaine des télécommunications, lorsque le dossier leur a été confié par le chef de l’Etat.
Thierno Ousmane Sy a rapporté aux membres du Conseil des ministres que c’est le groupe chinois Com Yang qui a été le premier à se manifester. L’offre financière de cette société était chiffrée à 120 millions de dollars.

Seulement, indique-t-il, lorsque lui et Karim Wade l’ont présenté au chef de l’Etat, ce dernier l’a repoussé en leur disant que ce n’était pas assez. Selon toujours ces mêmes sources, Thierno Ousmane Sy a poursuivi pour révéler que par la suite, en décembre 2006, Bintel du groupe du milliardaire saoudien Bin Laden avait présenté une offre en décembre 2006, toujours repoussée par le chef de l’Etat. Celle de Belga Com le sera également. C’est dans ces conditions, ajoute toujours Thierno Ousmane Sy, que lui et Karim Wade ont reçu l’offre de Celtel qui paraissait intéressante à leurs yeux. Ce groupe mettait sur la table la somme de 170 millions de dollars. Mais lorsqu’ils en ont fait part au chef de l’Etat, il leur a déclaré que l’offre ne répondait pas à ses exigences. Cette offre repoussée, ils recevront celle de Sudatel qui était comparable à ce que proposait Celtel. Ce qui n’était pas acceptable pour le chef de l’Etat. C’est ainsi, assure Thierno Ousmane Sy qu’il s’est réuni avec Karim Wade pour dire qu’il fallait prendre une décision, rapporte une source proche de l’Anoci. D’ailleurs, le président de la République les encourageait en leur disant durant cette période : ‘Vous êtes proches de l’arrivée’.

Le président de la République leur a même suggéré, explique-t-il, de demander à tous les groupes intéressés de faire des offres sous plis fermés. Ce qu’ils ont fait. Cela va s’avérer payant, si l’on en croit Thierno Ousmane Sy, puisque Sudatel allait finalement revenir à la charge avec cette offre de 200 millions de dollars. Ce qui mettra aux anges le chef de l’Etat qui dès qu’il a eu vent de cette nouvelle offre leur dira : ‘C’est le chiffre que je voyais depuis des années’. Puis de leur jeter des fleurs, en saluant l’alliance entre la technicité (celle de Thierno Ousmane Sy) et la maîtrise des finances internationales (celle de Karim Wade). S’en est suivi un exposé de Thierno Ousmane Sy sur les conditions dans lesquelles l’Agence de régulation des postes et télécommunications (Artp) a été mise sur pied, ainsi que ce qui est sa mission.

Thierno Ousmane Sy ayant fait la genèse du processus ayant abouti au choix de Sudatel, il ne restait plus qu’au chef de l’Etat de prendre la parole. Et c’était pour préciser que Sudatel allait verser le chèque pour le retrait de l’argent dès que le contrat sera signé. Quant à l’utilisation de ces 200 millions de dollars qui, convertis en Cfa, rapportent 80 milliards et non 100 milliards - c’est le chef de l’Etat lui-même qui a fait la précision -, il indiquera à l’assistance que le ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances proposera un projet de loi rectificatif des finances. Dès qu’on indiquera dans quels postes du budget, l’argent sera affecté, le ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances sera chargé de l’exécution, selon toujours Wade.

(Nettali)
Source: Walfadjri

Article Lu 1477 fois

Vendredi 14 Septembre 2007





1.Posté par Leweul le 14/09/2007 10:27
Huumm, alliance de la technicite et finance internationale. Bravo!
Pourquoi il n ya pas eu d'appel d'offre (pli ferme) depuis le debut? Je ne veux pas jour jouer l'avocat du diable, mais c'est tres suspect.

J'espere que l'utilisation de cet argent se fera dans les regles de l'ar(naque)!

2.Posté par MARVEL le 14/09/2007 11:49

Wade, Karim, TOS, l'ARTP, la 3ème licence


D'abord, tout le monde aura maintenant compris si besoin était encore que toute cette affaire d'appel d'offres et de transparence pour la troisième licence n'aura été que de la mascarade et la grosse magouille, je dis tout le monde, sauf comme d'habitude ceux qui aiment se faire flageller

Wade félicite donc Karim Wade et Pape Ousmane SY pour lui avoir rapporté 100 milliards avec cette vente de 3ème licence opérateur de téléphonie. Cela prouve donc :


1° Concernant la bouche de Wade

Chaque fois que Wade ouvrira la bouche, les sénégalais encore dignes baisseront toujours la tête de honte de vivre dans un pays aussi bananier, avec à sa tête un président aussi fantoche et cleptomane.


2° Concernant l'ARTP

Wade démontre par cette déclaration en Conseil des Minables .... pardon .... des Ministres que l'ARTP n'est qu'un truc de plus qui ne sert strictement à rien dans le paysage institutionnel et corrompu de la dynastie wadienne qu'il a instauré avec ses crapauds.

Qui a déjà donné le moindre crédit à l'ARTP ? Il est de notoriété publique que la famille SY (Pape Ousmane SY, Arona SY, tous deux fils du criminel Cheikh Tidiane SY, conseiller des dictateurs, impliqué dans des assassinats de coopérants internationaux) sont les seuls décideurs et manipulateurs dans le domaine des nouvelles technologies au niveau public.

Après s'être débarrassé de Matar Seck, après s'être débarrassé de Malick Gueye en lui collant des casseroles de 800 millions de détournements, ils ont parachuté à la tête de l'ARTP une marionnette, un incompétent, un Bac + 2 qui n'a qu'un profil d'électricien de bas niveau, un béni oui oui d'une espèce rare, un homme dont tous les agents qu'il va diriger à l'ARTP ont un diplôme et un cursus plus lourd que le sien, bref un autre Farba Senghor.


3° Concernant le simulacre d'appel d'offres

Wade démontre que le processus d'attribution de cette licence n'a été qu'une vaste mascarade.
Le cahier des charges pour la troisième licence télécom a été rédigé, non pas par l'ARTP qui n'est qu'un jouet pour faire de l'extorsion de fonds, mais par Genesis (la boîte de la famille SY justement). L'ARTP n'était impliqué dans le processus que pour mimer les gestes qui lui étaient imposées.

Le choix de l'opérateur s'est fait bien avant le simulacre de dépouillement des offres. Un processus unique au monde pour un marché de cette importance et de cette taille :
- Appel d'offres lancé pratiquement en catimini
- Un délais incroyable de 15 jours donné aux soumissionnaires potentiels
Il n'est dès lors pas étonnant de ne voir que 3 réponses à cet appel d'offres (Bintel – Celtel – Sudatel) alors que c'est bien le ministre de l'information, l'hippopotame Bacar DIA qui disait dans sa conférence de presse que les opérateurs toquaient tous les jours à la porte de Wade pour proposer leurs services en tant que troisième opérateur téléphonie.

Propos confirmés par cette déclaration de la marionnette parachutée à l'ARTP :
"L’Artp a demandé, le 11 août, à tous les opérateurs qui se sont manifestés auprès des autorités du Sénégal pour faire part de leur intérêt pour cette licence de lui remettre une offre ferme au plus tard le 31 août 2007"

QUESTION : Où sont tous ces opérateurs intéressés comme disaient les autorités sénégalaises ? Pourquoi n'ont-ils pas répondu à cet appel d'offres tant attendu ?

REPONSE : Ces opérateurs ne sont pas dupes pour ne pas savoir que les dés étaient déjà bien pipés depuis très longtemps pour que 15 jours seulement soient donnés comme délais de réponse à un appel d'offres pour lequel des régimes sérieux et moins corrompus auraient donné 3 ou 4 mois de délais de réponse ?


4° Concernant le simulacre de dépouillement

Un autre record historique est qu'il n'a fallu qu'une semaine à la commission fantoche de l'ARTP pour choisir le 3ème opérateur parmi les 3 offres. Ce n'est pas pour rien que le dépouillement annoncé comme publique au départ pour endormir les plus crédules, finisse par être réalisé à huis clos, contre toutes règles de transparence en la matière.


5° Concernant le montant

En Février 2006 déjà, il y'a plus de 20 mois donc, Pape Ousmane SY, le conseiller magouilleur de Wade, déclarait ceci au sujet de la vente de la troisième licence :
"Le Gouvernement a annoncé qu’il souhaiterait récupérer autour de 200 millions de dollars US de ce processus".
Source : http://www.balancingact-africa.com/news/back/french_029.html

Et devinez quoi ? Sudatel propose 20 mois plus tard exactement ce même montant de 200 millions de dollars, pas un centime de plus ni de moins, et gagne évidemment le marché en un temps record de 5 jours ouvrables de dépouillement.

Les sénégalais ne sauront bien sûr jamais ce qui a été réellement négocié sur leur dos, combien, quand, où, comment ?

Aux dernières nouvelles, Wade aurait corrigé tout le monde disant que 200 millions de dollars ne font pas 100 milliards de CFA mais 80 milliards. C'est la règle de conversion magique applicable dans le monde kleptocratique wadien pour rajouter aux dessous de table 15 autres milliards, rien que cela.


6° Concernant les 2 félicités

Toute cette vaste mascarade ne surprendra personne d'un minimum lucide et alimentairement indépendant

Que Wade félicite ses deux jeunes cleptomanes qui n'ont pas grand-chose à lui envier en la matière ne surprend pas grand monde non plus

- Pape Ousmane SY à qui l'on doit un intranet gouvernemental surfacturé à plusieurs milliards et qui n'a jamais fonctionné, un marché surfacturé pour les cartes d'identité numérisées et pour lequel lui et un de ses complices de Horimex se sont disputés des centaines de millions par presse interposée, des magouilles à ne plus finir et connues de tous dans le domaine des Ntic, de la présidence à l'ADIE en passant par les différents ministères et agences fantoches de l'état. Le récit de TOS comme l'appellent ses victimes sur le déroulement de l'octroi de cette licence est une insulte à l'intelligence, comme l'était celui sur le fichier électoral

- Karim Wade qu'on ne présente plus et dont le père clepto profitera de chaque occasion pour citer son nom et le féliciter alors que tout ce que les sénégalais savent réellement de lui est qu'il est le voleur de milliards des ICS, des phosphates de Matam, de la Senelec, de l'Anoci, de Véolia, de DP World, de Jafza, des fameux 5 chèques de 5 milliards des fonds secrets, etc….


7° Le mot de la fin

Non messieurs dames, si certains en redemandent paraît-il à se faire traiter comme des singes par ces crapauds, en tout cas les législatives du 3 Juin 2007 et le vote des militaires une semaine avant ont démontré que la très grande majorité des sénégalais est restée digne, même si trop silencieuse comme majorité jusqu'à présent. Espérons que le vent que l'on entend souffler au loin est bien celui du sursaut et de l'action qui balayera tous ces crapauds sur son passage avant de les jeter aux fonds des plus immondes geôles, ou pourquoi pas de les attacher par les bijoux de famille (vu qu'ils ont bradé ceux du Sénégal) sur la place de l'indépendance.

Que les employés de l'ARTP, qui contient certainement de braves gens hormis leur nullard de DG, ne nous tympanisent plus à présent que Wade lui-même vient de leur rappeler qu'ils ne sont que des pantins dont son régime a besoin pour enrober ses magouilles.


MARVEL
marvel@hotmail.fr


3.Posté par Ziglon le 14/09/2007 12:46
je pense qu'il faut égalementt rappeler que Thierno Ousmane siège au Conseil d'administration de Sonatel en tant que représentant de l'Etat. Comment peut-on choisir en toute transparence un concurrent à l'entreprise pourlaquelle l'on est sensé défendre ses intérêts?
On parle également d'autonomie financière et indépendance des agences nationales de régulation, le Sénégal vient encore une fois de démontrer qu'il n'en rien. On ne respecte aucune procédure et c'est malheureux de le dire, nous sommes à des années lumières de retard car le développement est un ensemble.
Imaginez les dessous de table, l'affectation de cet argent.
Le pire ce sont les sénégalais qui sont pris en otage avec cette surenchère, ce sont nos enfants qui paierons car l'opérateur n'a qu'un souci, c'est de rentabiliser son investissement.

Wassalam

4.Posté par lugi le 14/09/2007 13:24
Quand on dit que les institutions senegalaises sont a genoux,c'est bien l'accuse Wade qui le confirme.On met les ministres de la republique devant le fait accompli,on les met au courant de la finalite d'une operation qui en generale concerne chacun de leur ministere.Je me demande comment on peut accepter telle humiliation,et etre sur ses chevaux de ministre de la republique.On voit nettement que cette operation a ete pilotee depuis le Palais,par les fils de la republique que sont celui de amis Wade et C T Sy.
Je leur conseille de se renseigner sur ce qui a precipite la fin des Bedie en Cote D'Ivoire.

5.Posté par khali le 14/09/2007 13:51
Moi je pense que les sénégalais devraient boycotter ce nouveau operateur sudatel.
C'est un operateur de façade qui ne sera pas capable de de concurrencer orange et tigo. BOYCOTTONS SUDATEL. IL FAUT FAIRE PASSER CE MESSAGE.


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State