Référence multimedia du sénégal
.
Google

Comment allier grossesse et travail ?

Article Lu 11351 fois

Annoncer sa grossesse à son employeur est toujours un moment important. C’est aussi l’occasion de s’organiser pour bien préparer son départ en congé maternité. Karine Hendriks, auteur de "Concilier travail et maternité" vous explique comment.



Comment allier grossesse et travail ?
En termes de délais, le code du travail n’exige rien. La seule obligation légale est d’envoyer une lettre recommandée avant son départ en congé maternité. Mais dans la pratique, il est conseillé d’annoncer sa grossesse aux alentours des trois mois. Avant ce délai, c’est un peu précipité. Il y a toujours des risques de fausse couche. Et puis, trois mois c’est aussi le moment où le corps commence à changer. Il vaut donc mieux prévenir son employeur avant que votre grossesse ne soit trop visible. Autre élément important : ce n’est qu’à partir du jour de l’annonce de votre grossesse que vos droits sont pris en compte, notamment en matière de licenciement et d’examens prénataux.

De quelle manière l’annoncer ?

Dans tous les cas, vous devrez le prévenir de manière officielle et administrative par courrier recommandé ou par une lettre en main propre moyennant une décharge. Mais il est fortement conseillé de lui annoncer la nouvelle avant, au cours d’un entretien ou de manière plus conviviale. Vous pouvez ensuite l’annoncer à vos collègues, de la façon la moins informelle possible. Le plus important est de se dire que votre grossesse est une chose naturelle. " Vous pouvez demander de prendre vos RTT en demi-journées."

Comment concilier travail et moments de repos ?

Tout dépend du poste que vous occupez. Les femmes qui travaillent de nuit sont en droit de demander un poste de jour. Cela est inscrit dans le code du travail. Par contre, rien n’est prévu en matière d’aménagement des horaires. Renseignez-vous sur votre collection collective. Il arrive que certaines entreprises prévoient des temps de repos supplémentaires. Si vous avez un travail physiquement fatiguant ou impliquant certains risques pour votre santé, pensez à aller voir votre médecin du travail. Il peut exiger que votre entreprise aménage votre poste de travail. Lorsque votre métier n’implique aucun risque, il faut arriver à se ménager sans se faire considérer comme une personne malade. Vous pouvez, par exemple, demander de prendre vos RTT en demi-journées. Mais, dans tous les cas, s’il y a le moindre problème, n’hésitez pas à en parler à votre patron.

Comment bien préparer son départ en congé maternité ?

Un seul mot d’ordre : l’anticipation. Partir en congé maternité, c’est un peu comme partir en vacances. On doit baliser son départ. A l’annonce de votre grossesse, vous pouvez d’ores et déjà demander un entretien avec votre patron afin de vous impliquer dans l’organisation de votre absence. Serez-vous remplacée ou votre travail sera-t-il réparti ? Il faut montrer que vous êtes soucieuse que tout se passe pour le mieux durant votre congé maternité. Dernière chose : soyez réaliste sur votre absence. Si vous pensez partir plusieurs mois, mieux vaut prévenir votre employeur le plus tôt possible afin qu’il puisse s’organiser. Sachez aussi que la durée minimum imposée pour un congé maternité est de huit semaines.

Par Karine,
journaliste spécialisée dans les questions liées à l’enfance
Souce: Awa-net

Article Lu 11351 fois

Vendredi 5 Octobre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State