Référence multimedia du sénégal
.
Google

Comité pour la protection des journalistes : L’histoire d’un deal avec Wade qui a foiré

Article Lu 11084 fois

Même si le nouveau porte-parole du Comité pour la protection et la défense des journalistes, Ibrahima Khaliloulah Ndiaye, que nous avons joint hier, nie la réunion de crise dudit Comité, tenue hier, mercredi, à 8 heures. Ce sera tout le contraire de son prédécesseur. Yakham Mbaye en l’occurence, confirme la tenue de cette réunion, sans autre commentaire.



Comité pour la protection des journalistes : L’histoire d’un deal avec Wade qui a foiré
Les prochaines heures risquent d’être cruciales pour la survie du Comité pour la protection et la défense des journalistes (Cpdj), mis en place au lendemain de l’agression dont ont été victimes nos confrères Boubacar Kambel Dieng de la Rfm et Karamokho Thioune de la Wadr le 21 juin dernier. Et pour cause, une histoire d’audience sollicitée au nom dudit Comité, par le gérant de Futurs Médias Mamadou Diop auprès du chef de l’Etat, installe la suspicion, depuis mercredi, dans les rangs du Cpdj.

Selon une source bien informée de l’évolution des dernières rencontres du Comité, ’mardi dernier, nuitamment, les membres du Comité sont informés par le gérant de Futurs Médias, Mamadou Diop, qu’ils seront reçus par le président Wade, le mercredi matin à 10 heures. Une information qui sème rapidement la zizanie au sein du groupe. Les questions qui reviennent sans cesse sont : Qui est demandeur de cette audience ? Comment ça a été déclenché ?’ Face à ces interrogations, sans réponse, la ’décision est prise de se rencontrer le lendemain mercredi, à 08 heures du matin, pour tirer cette sombre affaire au clair’, ajoute la source qui poursuit : ’A l’heure indiquée, ces membres du Comité sont présents : Madiambal Diagne (Avenir Communication- Le Quotidien), Henriette Kandé (Sud), Yakham Mbaye (Groupe Com 7), Madior Fall (Sud), Oumar Diouf Fall (Sud), Amadou Moustapha Diop (Rts- Synpics), Ndiaya Diop (Sud- Synpics), Mamoudou Ibra Kane (Rfm), Alassane Samba Diop (Rfm), Daouda Diouf (Rfm), Ibrahima Khaliloulah Ndiaye (Le Soleil- Synpics), Abdoulaye Thiam (Sud), Cheikh Oumar Ndao (L’As), Mamadou Diop (Futurs Médias)’.

Ces différents acteurs sont ’briefés par Mamadou Diop qui leur explique avoir rencontré, le mardi, Pape Samba Mboup qui lui a dit que le président Wade veut rencontrer le Comité. Bousculé de questions, M. Diop finit par dire qu’il était au Palais dans le bureau du chef de cabinet, avant de monter avec lui au bureau du… président Wade. Un aveu qui a installé la tension’, rapporte notre source. A l’en croire, il s’en est suivi ’une très vive altercation entre Yakham Mbaye, l’ancien porte-parole, et Mamadou Diop. Le premier usant de propos durs pour dire, entre les lignes, que M. Diop a tenté de les vendre.

Une autre vive altercation opposera les deux lorsque Yakham Mbaye accusera Mamadou Diop de faire des choses peu catholiques sur le dos du Comité, depuis plusieurs jours. Madiambal Diagne tape aussi sur la table en attaquant M. Diop. Il a été imité par Oumar Diouf Fall, Madior Fall, Henriette Kandé. Ce fut, durant plus de deux heures, de véritables passes d’armes’.

Suivant la même volonté de tirer cette histoire au clair, ’Yakham Mbaye proposa la chose suivante : Si le président Wade demande à recevoir le Comité qui a toujours dit n’être pas fermé, l’audience est possible. Seulement, vu qu’ils sont nombreux à douter du fait que Wade soit demandeur, alors pour régler le problème, ils n’ont qu’à appeler ici et maintenant Pape Samba Mboup pour être édifiés’.’La proposition adoptée, le porte-parole, Ibrahima Khaliloulah Ndiaye, est chargé d’appeler le chef de cabinet du président, en mettant le téléphone sous haut-parleur. La suite est effarante’, soutient la source. Et pour cause, ’Pape Samba Mboup vilipende Mamadou Diop en indiquant aux membres du Comité que le bras droit de Youssou Ndour a remué ciel et terre pour le rencontrer ces derniers jours ; qu’il l’a finalement reçu mardi pour l’entendre faire des offres de services ; et que lui Pape Samba Mboup, vu l’intérêt de ce que M. Diop disait, a alerté immédiatement le président Wade qui les a reçus tous les deux ; et là Mamadou Diop a dit au président que le Comité voulait le rencontrer, non sans profiter du face-à-face pour mettre sur la table quelques problèmes privés de Futurs Médias’. .

De l’avis de notre source, Wade a paru peu intéressé avant que Pape Samba Mboup ne le pousse à accepter de recevoir le Comité. Aussi, note la source, ’le chef de cabinet a insisté sur le fait que Mamadou Diop était venu au palais pour régler des problèmes privés de son groupe et a vite fait de mettre une passerelle avec le Comité’. Ces révélations de Pape Samba Mboup allaient installer l’indignation dans le Comité. ’Outré, rapporte notre source, le président de séance, Madior Fall, demanda à lever la séance. Maintenant que le deal a été éventé, la réunion était sans objet’.

Cette rocambolesque histoire intervient après celle de la rencontre secrète entre le propriétaire du groupe de presse Futurs Médias, le chanteur et homme d’affaires, Youssou Ndour et le chef de cabinet du président Wade et le Premier ministre, après l’éclatement de l’affaire Kambel Dieng, une affaire éventée à l’époque par le journal L’As. Aujourd’hui, cette histoire montre, selon notre source, que ’Mamadou Diop n’a été qu’un fusible utilisé par Youssou Ndour pour vendre le Comité et dealer au passage l’affaire de sa télé qui piétine’. Mais le deal a été éventé.

Source Walfadjri

Article Lu 11084 fois

Jeudi 14 Août 2008





1.Posté par guérier le 14/08/2008 19:41
wahoo?? Mor Djadjé déle soraaaaaaaalé euleuk

2.Posté par leasmsi le 14/08/2008 19:45
Youssou N'dour ne vaut la chadelle car il est a la recheche du profit.Pas de parole pas de sentiment ni de colerè. chimmmmmmmmm

3.Posté par mouride le 14/08/2008 19:46
Merci à Yaxxam, madior , oumar diouf, henriette; Goor goor rek lay nek, moytuleen les opportunistes commes ceux du F medias; ils sont prets à sacrifier Kambel pour avoir leur TV; Heureusement qu'il existe des gens valeureux encore....

4.Posté par le 14/08/2008 20:06
Regarder de prés les ongles de notre président, ils sont longs et sales sales. N'at-il pas de conseiller en pédicure manicure?

5.Posté par gaindé le 15/08/2008 01:06
et 4 sa yoon néekou si ongles president bi.

6.Posté par amoctad le 15/08/2008 04:03
Walfadjri n'est pas honnete.
Si vous n'etes pas partant pour la lutte de vos confrere taisez vous.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State