Référence multimedia du sénégal
.
Google

Collaboratrices des Négriers : Les Signare ‘louaient’ des esclaves aux Blancs

Article Lu 11466 fois

Des enseignements de l’histoire, on apprend aujourd’hui que les Signare, symboles de métissage, ont joué un rôle dans le commerce des Noirs. Selon l’architecte Xavier Ricou, la stratégie des Signare consistait à mener des activités lucratives sur le dos de leurs esclaves.



Collaboratrices des Négriers : Les Signare ‘louaient’ des esclaves aux Blancs
‘Les Signare ont collaboré avec les Occidentaux durant la Traite des Noirs’. Cette révélation est de l’architecte Xavier Ricou, descendant de Signare. Ce ‘Sénégalais blanc’, qui s’est un peu détaché du thème de la table ronde : ‘Gorée et les mémoires de la Traite Atlantique’, (tenue jeudi dernier lors de la journée du souvenir de l’abolition de l’esclavage) est largement revenu sur ces femmes de Gorée et de Saint-Louis. Des femmes issues de couples mixtes à travers une projection intitulée : ‘nos ancêtres les Signare’. Passionné d’histoire et issu d’une famille de mulâtres, Ricou déclare que ‘les Signare ont facilité la Traite négrière ; puisqu’elles avaient des esclaves dont elles louaient les services aux Blancs’. Et, ces esclaves ne pouvaient être vendus que s’ils commettaient de grosses erreurs.

Intéressé par la généalogie, l’architecte a voulu en savoir plus sur sa famille. Des recherches lui ont permis de construire le lignage généalogie de sa famille maternelle qui porte le nom de Crespin. Pour, dit-il, ‘immortaliser les ancêtres’. A l’en croire, ces ancêtres sont issus de mariages mixtes entre autochtones et Européens. Selon l’architecte, Signare viendrait du mot portugais ’senhora’ et a donné, par extension, signer, Senghor et entre autres dérivés. Une dérivation qu’il trouve paradoxale d’autant plus que la plupart des Signare ne savaient pas lire.

Ne voulant pas se limiter à sa famille, l’architecte a enrichi sa ‘banque de données’ par d’autres figures sénégalaises. Ainsi, on retrouve dans ses icônes le premier député sénégalais à l’Assemblée française, Durant Valentin et la Signare Anne Pépin, dont le frère Antoine a construit la Maison des esclaves. La Reine du Walo (Boilat) Ndatté Yalla et l’ancêtre de la famille Dumont sont aussi présentes dans son blog. Cette collecte qui n’a rien laissé au hasard a même mis en exergue la croix de Marianne Blanchot fille du gouverneur Blanchot. D’ailleurs Xavier Ricou se dit prêt à parier que cette fille portait des gris-gris. Car, fait-il savoir, ‘les Signare étaient très superstitieuses’.

Pour accompagner ce blog Xavier Ricou a décidé de sortir dans les jours à venir un livre qui a pour titre ’Trésor de l’iconographie du Sénégal colonial’.

Yacine CISSE (Stagiaire)
Source: Walfadjri

Article Lu 11466 fois

Samedi 25 Août 2007





1.Posté par kawkaw le 25/08/2007 09:29
Vous faites un travail dangereux et inutile. vous voulez vaille que vaille nous faire porter un role ds l esclavage. Vous qui etes venu avec l idee d en prendre le max possible etes les commanditaires, les responsables qui ont voles nos propres freres et soeurs. C est honteux de dire des betises pareilles. Vous creez un marche avec ses lois et ses regles, vous y mettez les moyens financiers etc.... et voulez que ce soit les autres qui vous ont vendu des esclavages. Quelle betise.

2.Posté par HERACLITE le 18/06/2009 21:02
Voilà comment ont polu, l'internet avec des bêtises; les signares ont constituées un frein à la traite des esclaves. Se sont les Rois africains qui vendaient les esclaves.

3.Posté par CAMARA le 02/07/2009 21:14
Xavier Ricou n'est pas historien et malgré ce qu'il affirme, il n'a pas eut son Diplôme d'Architect alors comment se fier à un tel individu ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State