Référence multimedia du sénégal
.
Google

Cinq ans apres le naufrage du Joola: L’Etat toujours au banc des accusés

Article Lu 1524 fois

Le cinquième anniversaire du naufrage du bateau Le Joola est célébré, ce mercredi, sur fond de complainte des familles des victimes. Une rengaine en fait. Les familles aussi bien sénégalaises que françaises des près de 2000 naufragés dans la nuit du 26 au 27 septembre 2002 reprochent à l’Etat du Sénégal ni plus ni moins son « inconséquence ».



Cinq ans apres le naufrage du Joola: L’Etat toujours au banc des accusés
Regroupés dans plusieurs associations, les parents de victimes de la plus grande tragédie maritime mondiale depuis le Titanic reproche à l’Etat de ne pas respecter ses engagements sur le suivi du drame. Ni sur la prise en charge des orphelins appelés « pupilles de la nation » sans assistance réelle de la part de l’Etat , ni sur la construction d’un nouveau bateau, encore moins sur le renflouement du Joola.

Pourtant, cette dernière question fait l’unanimité parmi les associations des victimes du Joola. Ayant récusé l’idée d’indemnisation pour ses quatre enfants morts dans le drame, Nassardine Aïdara et sa famille comptent organiser une journée de commémoration de la tragédie, ce mercredi 12h et 15h dans les locaux du CONGAD sur les allées Khalifa Abacar SY, à Dakar. Les Aïdara entendent ainsi mettre en place un Comité de réflexion sur "l’érection du Mémorial-Musée "Le Joola" dans les meilleurs délais ».

Quelques jours avant, Boubacar Bâ, porte-parole de l’Association des familles de victimes du Joola faisait savoir que le commissaire européen Louis Michel, d’après Jeune Afrique, a décidé d’apporter un appui financier et technique pour renflouer l’épave-cimetière. "Nous ne pouvons pas comprendre que cinq ans après le bateau n’ait pas été renfloué et qu’il n’y ait toujours pas un nouveau bateau" (loué par la suite par l’Etat sénégalais, le ferry "Wilis" est tombé en panne depuis deux mois), a dénoncé Moussa Cissokho, président de l’Association nationale des familles des victimes du Joola.

En France, les familles qui ont perdu des enfants, des parents ou des frères et sœurs dans le naufrage du Joola, « luttent pour récupérer les dépouilles et les effets de leurs disparus », selon le président de l’association AFV-Joola, Bernard Meyzie. Pas du tout intéressées par la question de l’indemnisation, « Les familles des victimes françaises, regroupées au sein de l’association AFV-Joola, n’ont pas renoncé à leur plainte (contre l’Etat du Sénégal et les autorités impliquées dans le drame) », indiquait M.Meyzie dans un communiqué de presse. A en croire la même source, ces familles « combattent pour que toute la lumière soit faite sur les causes de ce drame et pour que tous les responsables soient poursuivis et sanctionnés, comme ce doit être le cas dans des catastrophes semblables, quel que soit le pays de survenance ».

Vingt deux (22) victimes françaises avaient été recensées au cours de ce drame. Leurs familles avaient porté plainte contre X, le 1er avril 2003, devant le tribunal d’Evry (banlieue parisienne) où une enquête a été ouverte pour « homicides involontaires et défaut d’assistance à personne en péril ».

Le "Joola" qui transportait 2.000 passagers au lieu des 550 autorisés, s’est renversé au large de la Gambie, faisant officiellement 1.863 morts et seulement 63 rescapés. Ce navire assurait en 15 heures la liaison maritime entre Dakar et Ziguinchor. La disparition du commandant Diarra avec le naufrage, a entraîné l’extinction de toutes poursuites judiciaires au Sénégal. Au plan administratif, les ministres des Transports maritimes (Youssoupha Sakho) et des Forces armées (Youba Sambou), le chef d’Etat major général des Armées (Babacar Gaye) et d’autres officiers de l’Armée avaient été relevés de leurs fonctions ou postes.

Source: Nettali

Article Lu 1524 fois

Mercredi 26 Septembre 2007





1.Posté par HUMBLE le 26/09/2007 11:18
REST IN PEACE VICTIMS OF JOOLA .

2.Posté par hopeless le 26/09/2007 12:17
nos chers dispurus resteront à jamais dans nos coeur, vicctimes innocentes de l'indiscipline, de la négligence, de l'incompétence, du rafistolage, du laisser-faire 'irresponsables qui n'ont jusque là pas compris qu'à chaque poste pourvu corespond un ensemble de responsabilité.

3.Posté par MARVEL le 26/09/2007 18:54

Les autorités font la fête pour commémorer la tragédie du Joola

En tout cas ces autorités en question ont bien fait la fête durant l'installation de leur Sénat en ce triste jour de commémoration de la tragédie du Joola. Il fallait voir cela, paillettes, sifflets, cris de joie, griotisme, liesse libérale kleptocratique, etc..., tout y était.

Y'a pas à dire, le Sénégal est plus que jamais divisé en 2 depuis 2000;

1° Le Sénégal kleptocratique, ceux qui volent, trichent, tuent, mentent, font les échangistes ou se violent entre eux, font la fête avec les trésors volés, leurs supporters respectifs

2° Ceux qui les regardent avec dégoût, dont une partie de plus en plus déterminée à jeter toute cette racaille à la mer, eux dont la boulimie, la versatilité, la négligence criminelle a causé la perte de ces 2000 hommes, femmes et enfants que ceux qui sont restés un minimum dignes, croyants, vertueux, honnêtes, patriotes pleurent aujourd'hui.

Laissez les faire la fête en baignant dans le sang et les larmes de leurs victimes, laissez les rire du malheur de leurs victimes, ou des victimes de leurs idoles en ce qui concerne leurs supporters. Ils ont préféré oublier que tout ceci est éphémère et que rien ne les garantit non plus une totale impunité ici bas avant le jugement dernier. Ils n'entendent rien, ni ne sentent rien ni ne voient rien arriver tellement le vice les emplit de partout.


MARVEL
marvel@hotmail.fr

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State