Référence multimedia du sénégal
.
Google

« Cheikh Tidjane Gadio n’a jamais foulé le sol iranien durant les 9 ans pendant lesquels il a géré la diplomatie sénégalaise », selon Me Wade.

Article Lu 11866 fois

Cheikh Tidjane Gadio, « l’ancien Ministre des Affaires Etrangères ne s’est jamais rendu en Iran ». C’est le Président de la République qui l’a déclaré, à son retour de voyage devant les caméras de la RTS.



« Cheikh Tidjane Gadio n’a jamais foulé le sol iranien durant les 9 ans pendant lesquels il a géré la diplomatie sénégalaise », selon Me Wade.
L’ancien ministre sénégalais des affaires étrangères, selon toujours le Président, s’était rangé du côté des américains dans le conflit qui les oppose aux iraniens. Un conflit qui est devenu moins tendu depuis qu’Obama, Prix Nobel de la paix 2OO9 dirige les USA. Ainsi la commission mixte sénégalo-irannienne ne s’est pas réunie. Cela a retardé les investissements perses au Sénégal et différé les réalisations des promesses du Chef de l’Etat au peuple sénégalais. L’un des vœux du Président, c’est de faire du Sénégal un pays exportateur de pétrole. Pour cela il compte sur la coopération avec l’Iran.

Le nouveau Chef de la diplomatie sénégalaise, Maître Madické Niang, ne tardera pas à se rendre chez Ahmadinejad, pour remettre les pendules à l’heure en oeuvrant pour la tenue de la commission mixte. Ce qui pourra relancer les actions de la République d’Iran au Sénégal au bénéfice du peuple.

L’une des causes du départ de Gadio du gouvernement est, peut-être, à chercher de ce côté. Rien n’est sans raison.

Ousmane Thiendella Fall


Article Lu 11866 fois

Dimanche 25 Octobre 2009





1.Posté par DIOP le 25/10/2009 04:21
... MAIS POURQUOI CETTE SALLE CULTURE....???

2.Posté par Domoda le 25/10/2009 04:46
Du grand n'importe quoi !!!

3.Posté par mousse le 25/10/2009 08:31
gadio a raison de na pas se rendre dans ce pays des mohlads.........gadio campe sur tes positions.........et oublie cette pourriture de vieillard.........

4.Posté par Liroudiane le 25/10/2009 08:51
Le resultat de ce "boycottage" de Gadio de l'Iran c'est les 275 milliards du Millennium Challenge Account (MCA). Si cette "alignement" aux cotes des Yankees a put produire des dons de milliards de CFA et des infrastructures pour booster notre economique, c'est une bonne chose! Walaa bockk?

5.Posté par coir le 25/10/2009 08:51
Gadio est un grand opportuniste qui ne travaillait que pour lui pas pour le sénégal.

6.Posté par sare le 25/10/2009 09:23
senegal exportateur de petrole " avec wade vraiment on arrete pas de rever....il nous a promis des trams des trains tgv ......un vrai marchand d'illusion

7.Posté par gadio depuis l´espagne le 25/10/2009 11:17
hier c´etait le meilleur ministre de l´afrique aujourdhui...c autre chose...le vieux a perdu sa raison .il faut le bouter hors du pouvoir avant qu´il ne soit trp tard....

8.Posté par bina le 25/10/2009 12:06
y en a marre de voir des ministres limogé et apres ils s acharne sur le president ils oubli qu ils etaient la avec lui et pour lui

9.Posté par le combattabt du peuple le 25/10/2009 12:33
MAIS WADE , PENDANT DES NEUF ANNEES KHANA NEKO FIWONE. AVEC TOI CEST TOUJOURS PAREILLE; SI LE BOULOT EST BIEN FAIT CEST TOI, SI CEST MAL FAIT CEST LE MINISTRE. BOUL NIOU SONAL WAY.
WADE DEHORS, DEHORS DEHORS, DEHORS DEHORS....

10.Posté par Tocc le 25/10/2009 12:38
Ce vieu senile est completement devenu fou,il raconte du n'importe quoi et aide par de faux journalistes qui essayent de jouer son jeu.

11.Posté par le citoyen le 25/10/2009 15:20
Wade manque de personnalité et se refuse à prendre de la hauteur en tant que chef d'état;il paraît que des esprits chagrin avaient dit de Diouf que c'est un "accident de l'histoire";le vrai accident qui a entraîné la perte de tout un pays et de ses valeurs de civilsation,c'est bien ablaye wade!
combien de sénégalais qui avaient voté pour cette vieille crapule qui rappelle al capone s'en mordent aujoird'hui les doigts jusqu'au sang!et ce monsieur avec son gangoor veut encore rempiler à la tête du sénégal!sûr qu'il y aura beaucoup de cadavres sur son chemin,mais lui s'en fout éperdumént!

12.Posté par MC le 25/10/2009 16:42

Arrêtez les gars ! Votre parti pris est débordant de crétinerie ! Bêtes et méchants vous ne vous donnez même pas la peine de réfléchir !

Qui avait dit et répété que Gadio était le meilleur Ministre des AE ? Qu'aviez vous dit à ce moment !
Qui avait encore félicité Gadio il y a quelques semaines à l'aéroport à l'annonce du MCC et des 270 milliards de fcfa.

Comment croire sérieusement que Gadio a pu bloquer pendant aussi longtemps un projet pétrolier aussi important pour le Sénégal et Wade sans que ce dernier, le Ministre de l'énergie, le ou les Premiers Ministres n'aient réagi ? Quel esprit logique peut le croire ?

Wade s'est débarrassé d'un homme qui lui a bien, et beaucoup servi pendant longtemps, parce qu'il a maintenant peur de son envergure, et surtout que le fiston Karim le demande puisqu'il se rend compte que Gadio l'empêche d'étendre ses ailes sur la coopération internationale ! Arrêtez de jouer à l'idiot. Ou plutôt, (tu es seul), arrête de jouer à l'idiot pauvre con !

Tu en veux à Gadio pour des raisons crypto personnelles depuis des années avec tes initiales à la con ! Essai de changer de disque, "l'Histoire" commence à te dépasser !

Pour le reste, faut repasser, les sénégalais sont devenus mûrs ! Les urnes le prouveront tôt ou tard ! "IL" ne perd rien pour attendre ! Toi non plus d'ailleurs !




13.Posté par noums le 25/10/2009 16:51

Retournement de veste : Souleymane Jules Diop « si prêt » de Wade
XIBAR.NET (Dakar, 25 Octobre 2009) La plume de Souleymane Jules Diop, révélait la rédaction de Xibar, était de celles des trois que le régime cherchait à casser. Si Abdou Latif Coulibaly et Cheikh Yerim Seck restent, encore égaux à eux-mêmes, ce n’est plus le cas du premier nommé, depuis quelques jours. Jules joue désormais la guitare pour sa « reine » Aminata Tall. Il se serait trompé au sujet du président Wade, « revenu sur terre ». La nostalgie du pays d’un Sénégalais emmuré au Canada est-elle passée par là ou est-ce le « retour » de Idrissa Seck près de Wade qui ramène Souleymane Jules Diop à de meilleurs sentiments ?


Retournement de veste : Souleymane Jules Diop « si prêt » de Wade
Le célèbre chroniqueur Souleymane Jules Diop vous salue ! Depuis le jeudi 22 octobre courant, « Paix à son âme » ! Il tient à la vie. Les « révolutions » viennent d’elles-mêmes. Tel un père de famille corrigeant son enfant et celui d’un autre, il utilisait le côté de la boucle de la ceinture contre le dernier et l’autre pour le second. Désormais, sa boucle retentira moins sur Abdoulaye Wade. Il va, probablement ruer dans les brancards, démentir et même faire des révélations croustillantes contre Wade et son régime, au vu des réactions de ses fidèles lecteurs de la toile. Mais pour bien des gens, ce ne sera qu’un « intermède ». Pour eux, le talentueux Jules a signé ses aveux dans sa belle chronique de jeudi dernier. Souleymane est sous le charme. Il a piqué un coup de foudre : «Aminata Tall est partout décriée. On la dit frustrée et cassante », commence-t-il par constater. C’était pour « confesser, pour ce qui me concerne, que j’éprouve pour elle une sympathie touchante. Ne me demandez pas la raison ».

D’accord, Souleymane. Mais, que c’est poétique ! Après avoir laissé parler son cœur, le journaliste sénégalais vivant au Canada clique sur sa raison. C’est pour se demander si « la solution à notre problème commun, qui nous a valu tant d’efforts et de sacrifices, viendra-t-elle d’une femme, Aminata Tall ». L’ancien conseiller en communication de l’ex- Premier ministre Idrissa Seck élargit son champ de réflexion pour encore s’interroger. C’est pour savoir si la « révolution triomphale que nous attendions des banlieues, ce soulèvement puissant qui emporterait Abdoulaye Wade ou le ramènerait sur la voie de la raison ne nous viendra pas de Pikine ou de Médina-Gounass, mais du palais de la République ». Car, maintenant, le « lapin » qui flinguait Wade a retrouvé l’amour et l’espoir : «

Désormais, la personne lui se penchera tous les matins sur le cerveau du président de la République pour l’irradier, parapheur en main, ne sera pas un homme, ce sera une femme ». Puis, Jules de laisser divaguer sa mémoire : « L’on se met déjà à imaginer ce à quoi vont ressembler les tête-à-tête quotidiens entre le chef de l’Etat et celle qui passe désormais pour la femme la plus puissante du Sénégal ; de sa poitrine généreuse, les tendres avis qu’elle soufflera dans les oreilles du chef de l’Etat. C’est un privilège unique ». C’est comme si Jules insinuait qu’entre Me Abdoulaye Wade et Mme Aminata Tall, les rapports sont plus profonds que la politique. C’est comme s’il voulait dire que ce sont deux tourtereaux qui vont désormais roucouler dans le cabinet présidentiel.

En tout cas, il nous apprend que du temps où elle était ministre d’État auprès du président de la République, « celle qui est aujourd’hui secrétaire général de la présidence de la République voulait participer aux séances de signatures du matin. Ce à quoi Viviane Wade, toute puissante, s’était opposée. Elle a pris l’avion pour « se reposer » en Suisse et sommé époux de sortir cette « peste » de la présidence de la République ». Autrement, Mme Viviane Vert est jalouse de Mme Aminata Tall ». Qui de Me Wade ou de M. Bâ, l’époux de Mme Tall, se plaindra d’une telle insinuation ? Après cette révélation qui pourrait le faire passer pour un voyeuriste, Jules de verser dans un délire où le passé se confond d’avec le présent : S’il y en a une, la voilà donc. Depuis la reine du Walo Ndaté-Yalla, décrite dans le menu détail en 1853 par l’abbé Boilat dans ses Esquisses sénégalaises, une femme n’a jamais incarné plus que cette diourbelloise la grâce, le pouvoir et l’intelligence combinés, au point de nourrir chez ses contemporains toutes sortes de fantasmes».

Après avoir « joui », Jules risque de tomber dans un doute, qui emporte très loin ses convictions d’hier : « Je disais ici-même à ceux qui se mettaient à espérer, qu’il ne fallait rien attendre d’Abdoulaye Wade. Peut-être me suis-je trompé ». C’était pour laisser tomber son masque, lever les mains et se rendre à celui qu’il ne cessait d’attaquer, depuis son départ de la Primature en avril 2004, avec sa famille : « Ses visiteurs disent de lui qu’il a cessé de se prendre pour Dieu, qu’il est redescendu du ciel. C’est un réveil surprenant, pour quelqu’un que l’on croyait dans un coma moral. Le pouvoir personnel lui a fait croire qu’il est capable de tout. L’affaire Segura a, je pense, prouvé à cet homme que même dans la magouille crapuleuse, il n’est pas très doué ».

Naturellement, Souleymane parle du chef de l’État, Me Abdoulaye Wade. Et, tout indique qu’il dit vrai. C’est dire que celui-ci, sa famille et ses proches risquent d’ être, de moins en moins, traités de tous les noms d’oiseaux. Le charme de la ministre d’État, secrétaire générale de la présidence de la République a été le déclic de la paix des braves. Pour tous les lauriers qu’il a tissés pour elle, Mme Aminata Tall devait employer Jules dans son service « communication » ; d’autant que M. Diop est doué, habile et poète. Il s’y ajoute qu’il ne sait faire rien d’autre que servir ; du temps où il était employé au groupe Walf Fadjri à nos jours. Il s’était réfugié au Canada au plus fort de la polémique entre son patron Idrissa Seck et le président de la République. Il y était la plume de l’ex-Premier ministre. Il y avait présenté ses excuses à la fille du président, Sindiely, et salué le frère de celle-ci, Karim, qui l’avait attrait devant la justice de ce pays. Certainement que la dégénérescence de Souleymane Diop a commencé à partir de ce procès. Les retrouvailles annoncées entre Idrissa Seck et Me Wade ont-elles accéléré le processus ?

Une chose est sûre : Souleymane a le mal du pays. S’il ne donne une conférence, quelque part, il est entre quatre murs, face à son ordinateur, l’oreille scotchée sur les radios du Sénégal ; s’il n’est pas au téléphone pour s’enquérir des nouvelles du pays. Ainsi, il est fort possible que Idrissa Seck Seck, habile comme lui , ou plus, revenu aux affaires, Jules pourrait sauter dans le premier avion, pour à nouveau servir ; comme du temps où il dirigeait l’éphémère journal « Le Soir », et buvait du thé avec Modou Diagne Fada et bien d’autres pontes du régime libéral. Et puis, on ne peut pas passer tout le temps à errer et prêcher. Le « sergent » Souleymane va-t-il reprendre service, le fusil sur l’autre épaule ? Les Sénégalais, qui l’aiment bien, attendent de voir.

La Redaction

Dimanche 25 Octobre 2009
Lu 2222 fois


Source :
http://www.xibar.net

14.Posté par RO le 25/10/2009 16:57
C'est Gadio qui a débloqué la coopération sénégalo-iranienne en s'y rendant en septembre 2003 et y est retourné avec le PR justement en decembre de la même année.

15.Posté par senegalais le 25/10/2009 19:11
LOU NGUENE KHAM THI WA DIO KHAMNE DOU AM KHARITOU DAW.KOUM ANDAL BOUY TAGO AK YAW TAM LAH POUR MOME NIEPPA BONE MOME REKK MO BAKH THI PARTI BIP NEKK MOME REKK MO BAKH THI SENEGAL MANDE WARROU NO THI BOROM BOPP BOU BARY KAWBI

16.Posté par aliou ardo le 25/10/2009 20:42
wade s adonne a son exercice favori apre makky idy mame madior et qui encore demain sera le tour de karim qu ALLAH nous debarasse de ce vieux qui a perdu la raison au plus vite

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State