Référence multimedia du sénégal
.
Google

Chantiers de l'Anoci : Les astuces pour asphyxier Bara Tall

Article Lu 1364 fois


Chantiers de l'Anoci : Les astuces pour asphyxier Bara Tall

L’Agence nationale de l’organisation de la conférence islamique (Anoci) en veut-elle toujours à Bara Tall qui, lors de son audition sur le fond par le juge, avait passé au crible l’attribution des marchés ? Tout le laisse croire. Outre la somme de 6 milliards de Fcfa que l’Etat lui doit dans les chantiers de Thiès, le président-directeur général de Jean Lefèbvre Sénégal (Jls) vient encore d’être «poignardé». En effet, les autorités de l’Anoci ont décidé de mettre au frigo l’élargissement de la route de Ouakam, prétextant qu’eu égard aux fonds récoltés, l’urgence se trouvait du côté de la Corniche Ouest. Détail important : c’est l’entreprise Jls qui avait gagné ce marché de 16 milliards de Fcfa, financé par le fonds saoudien qui entre dans le cadre des travaux de l’Anoci. Cet argument de l’agence ne semble pas convaincre Jls et un de ses cadres ne manque pas d’asséner : «ils cherchent tout simplement à asphyxier financièrement Bara Tall pour le pousser à mettre la clef sous le paillasson. Mais ils n’y arriveront pas puisque avant eux, il y a Dieu. Chaque fois maintenant, c’est comme ça. Ils cherchent par tous les moyens à nous décourager, mais ils n’y arriveront pas».

Certains spécialistes se posent des questions sur le «transfert» effectué au profit de la Corniche. D’autant que les financements saoudiens sont destinés à des objectifs bien précis. Outre ce revirement dans les chantiers de l’Anoci, Jean Lefebvre Sénégalais (Jls) connaît aussi des difficultés (programmées ?) pour la finition de la route Linguère-Matam gagné à hauteur de 22 milliards de Fcfa. Alors que l’entreprise a presque fini le premier tronçon jusqu’à hauteur de Boulal, l’Etat affirme avoir du mal à trouver 6 milliards de Fcfa pour compléter la dotation de 16 milliards de Fcfa des bailleurs de fonds. Or, on pense savoir que si vraiment l’Etat avait la ferme volonté de trouver le montant restant, il y arriverait depuis longtemps. Veut-on «tuer» le temps jusqu’à ce que l’appel d’offres pour le deuxième tronçon soit caduc pour pouvoir en lancer un autre ?

Source: L'as

Article Lu 1364 fois

Dimanche 26 Août 2007





1.Posté par kebson le 26/08/2007 11:35
Du courage Mr TALL seul Dieu est immortel et verite vaincra ......

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State