Référence multimedia du sénégal
.
Google

Chambre de commerce de Kaolack : Sérigne Mboup réclame une délégation spéciale

Article Lu 11067 fois

Une délégation spéciale. C'est ce que veut le candidat à la présidence de la chambre de commerce, d'industrie et d'agriculture de Kaolack (Cciak), Sérigne Mboup. Ce vœu, M.Mboup l'a clairement exprimé le week-end dernier, à Kaolack lors d'un déjeûner-débat avec la presse dans le cadre de la campagne en vue des élections consulaires reportées sine die par arrêté de la tutelle. Une occasion pour lui de pêcher dans les eaux du camp adverse avec le débauchage d'un des porte-parole de Mor Maty Sarr, Fallou Tall.



Chambre de commerce de Kaolack : Sérigne Mboup réclame une délégation spéciale
(Correspondance) - Candidat-surprise à la présidence de la chambre de commerce, d'industrie et d'agriculture de Kaolack (Cciak), Serigne Mboup, après avoir plaidé pour une réouverture des listes d'inscriptions et la suppression des votes par procuration, a demandé la mise en place d'une délégation spéciale pour l'organisation du scrutin consulaire reporté sine die par arrêté ministériel. Une demande faite lors d'un déjeuner-débat avec la presse, le week-end dernier, dans la capitale du Saloum. Aussi, indique-t-il que les commerçants, agriculteurs et industriels de Kaolack ne s'intéressent pas à la chambre consulaire parce qu'ils n'en voient pas l'utilité à cause de l'absence de vision et de la mauvaise gestion. Une faute que le porte-drapeau de la liste ‘Renaissance économique du Saloum’ impute à l'équipe sortante. Une mauvaise gestion qui, selon lui, se manifeste aujourd'hui dans l'organisation des élections. Toutes choses qui font que Serigne Mboup réclame une délégation spéciale pour l'organisation des élections consulaires dont la date est jusque-là inconnue. Non sans préciser que le faible taux d'inscription est de la faute de l'équipe sortante qui, accuse-t-il, n'a pas suffisamment communiqué sur l'ouverture des listes et le rôle de la chambre, préférant, en contrepartie, inscrire, massivement, ses affidés en leur payant la patente.
Pour le patron du groupe Ccbm, la chambre de commerce, de par son statut et ses missions, aurait dû être au cœur de l'économie et du commerce de la région. Malheureusement, se désole-t-il, elle est reléguée à la périphérie. ‘C'est tellement vrai qu'on n'entend presque jamais le gouvernement requérir l'avis du centre sur les questions économiques ou commerciales régionales. Quand le gouvernement parle de concertations avec le secteur privé, on pense spontanément aux organisations patronales. Alors que la première mission de la chambre est de représenter les intérêts du privé auprès des pouvoirs publics’, commente Serigne Mboup. Qui ajoute : ‘cette situation est la conséquence de l'immobilisme de la chambre, de son manque d'initiative mais aussi et surtout de l'absence d'ambition et de vision pour la chambre’. C'est ainsi que M. Mboup et ses partisans comptent renverser la tendance en innovant. ‘Nous voulons un changement d'orientation de la chambre pour enrayer le déclin du Saloum. Ce changement d'orientation passe forcément par l'arrivée d'une équipe avec des idées fraîches et neuves pour donner un nouveau souffle car la chambre doit être à l'avant-garde pour tout ce qui est innovation, débat et réflexion économique’, explique Mboup avec la conviction d'un pédagogue.

La tête de file de la liste ‘Renaissance économique du Saloum’ n'a pas manqué de revenir sur son programme de campagne. Lequel fait état de ses ambitions pour développer la région de Kaolack qui, du fait d'un manque d'ambition et de vision de l'équipe consulaire sortante, a perdu son lustre d'antan.

S'adressant au camp adverse, Sérigne Mboup, très en verve, dira que ‘s’ils ont confiance en leur majorité, ils ne devraient pas s’offusquer du report ni craindre la réouverture des listes’. Serigne Mboup précise que son camp n’a aucune indication de la nouvelle date de l’élection à Kaolack ni une promesse de la réouverture des listes. Il estime, toutefois, que les autorités, pour avoir accepté déjà le report de l’élection, iront au bout de leur logique en autorisant la réouverture des listes.

Le patron du groupe Ccbm, qui a décliné son programme et rappelé le rôle de la chambre, s’est également défendu de débaucher des partisans de la liste dirigée par Mor Maty Sarr. Quand bien même, il a enregistré le ralliement de Fallou Tall, un des porte-parole de Mor Maty Sarr. Un revirement qui a surpris plus d'un. Ce dernier qui a pris part à la rencontre d'avant-hier, a même pris la parole pour expliquer son geste.

ELH.Thiendella FALL
Source Walfadjri

Article Lu 11067 fois

Mardi 5 Janvier 2010




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State