Référence multimedia du sénégal
.
Google

Censure de Walf tv et violences policières contre des journalistes : ‘Reporters sans frontières’ dénonce

Article Lu 1444 fois


Dans un communiqué diffusé hier, ‘Reporters sans frontières’ a dénoncé les violences de la police contre des journalistes et la censure de Walf Tv lors de la répression d ‘une manifestation contre la vie chère, initiée par les organisations consuméristes.

Pour Reporters sans frontières, ‘les forces de sécurité se sont comportées de manière indigne de la démocratie sénégalaise. Effacer les images d'affrontements et empêcher leur diffusion à la télévision est une mauvaise méthode, qui n'est d'aucune efficacité dans le maintien de l'ordre. Au lieu de montrer ses muscles et de pousser l'opposition à se radicaliser davantage, le gouvernement ferait mieux de prendre des mesures pour que la population soit informée librement de ce qui se déroule dans la capitale’, lit-on dans le communiqué de l'organisation de défense des journalistes. Et la même source de faire remarquer que le 30 mars, vers 16 h, le Groupement mobile d'intervention (Gmi) de la police sénégalaise a violemment dispersé un rassemblement organisé par l'Association des consommateurs sénégalais (Ascosen), visant à protester contre l'augmentation des prix des denrées de première nécessité.
Lors de la dispersion de la marche, plusieurs journalistes ont été agressés par la police, selon ‘Reporters sans frontières’. Il s’agit d’’Ousmane Mangane de Walf Tv qui a été neutralisé à l'aide d'une matraque électrique alors qu'il s'approchait d'une députée malmenée par la police. Les forces de l'ordre ont également contraint Serigne Diagne, du site d'information Senactu, à effacer les photographies qu'il avait prises des affrontements. Macoumba Mbodj, de la station privée Radio Futur Média (Rfm), a été agressé et ses documents de travail détruits. La caméra d'un journaliste de la chaîne privée Canal Info a été jetée à terre’.

Ne se limitant pas à ces entraves à la liberté d’exercer des journalistes, vers 19 h, des agents de la Division des investigations criminelles (Dic) ont fait irruption au siège de la chaîne privée Walf Tv, alors que des images de la répression de la manifestation étaient diffusées. Les policiers ont exigé l'arrêt de la diffusion des reportages sur les affrontements et demandé que leur soient remis les supports originaux.

Source: Walfadjri

Article Lu 1444 fois

Mardi 1 Avril 2008


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 11:48 Le Gamou célébré le Dimanche 11 Décembre

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State