Référence multimedia du sénégal
.
Google

Ce communiqué de Mankeur Ndiaye qui révulsent les Sénégalais expulsés des USA, qui menacent de s'immoler devant les grilles du Palais Présidentiel

Article Lu 16502 fois

La plupart des Sénégalais expulsés des Etats Unis en mars dernier ont commis une infraction d’entrée illégale en territoire américain, informe un communiqué du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur. Faux, rétorquent-ils (à travers leur porte parole Sadio Ousseynou) avant de livrer leur argumentaire avant de menacer de s'immoler devant les grilles du Palais Présidentiel de Dakar.
En réponse au ministre, Ousseynou Sadio, président dudit collectif, a soutenu que ses déclarations de Mankeur Ndiaye ne sont pas fondées. «Le ministre a dit que nous sommes des criminels et c’est pourquoi nous avons été expulsés. Je précise que nous ne sommes pas des criminels. Il n’y a aucun criminel parmi nous. Nous sommes des innocents. Nous sommes des jeunes sénégalais qui avons décidé d’émigrer pour avoir une vie meilleure et aider nos parents. Il est en train de salir notre image à travers la presse. Et nous n’allons pas l’accepter», a-t-il lancé. Avant d’ajouter ; «nous lui demandons tout simplement de nous rendre nos sous afin que nous puissions aller travailler. Nous ne connaissons ni le vol ni le mensonge. Parce que, dans l’avion, les Américains nous ont dit que chacun de nous aura un montant de 25 000 dollars (environ 15 millions de francs Cfa) en guise d’indemnisation».



Ce communiqué de Mankeur Ndiaye qui révulsent les Sénégalais expulsés des USA, qui menacent de s'immoler devant les grilles du Palais Présidentiel
Selon lui, le ministre a donné deux versions différentes. Parce qu’au début, il a avait soutenu que lui et ses camarades n’avaient pas de papiers pour séjourner en terre américaine. Et maintenant, il vient dire qu’ils sont des criminels. Ce qui n’est pas logique pour lui. Car, détaille-t-il, «les Américains ne pourront jamais nous expulser sans des documents valables».

Par ailleurs, Ousseynou Sadio a fait savoir qu’ils ont investi près de 7 millions de francs Cfa pour aller aux Etats-Unis d’Amérique. Et s’ils ont été expulsés, ils doivent en retour avoir un montant qui leur permettra de subvenir à leurs besoins. Sur ce, il invite le Président Sall à réagir sans délai avant qu’ils ne passent à la vitesse supérieure.

Ils ont sommé le président de la République de les recevoir immédiatement et leur remettre leur argent. Si rein n'est fait, ils prévoient de «rendre visite à tous les chefs religieux du pays pour leur rendre compte de nos misères», avant de passer à la vitesse supérieure.Ci-dessous l'intégralité du communiqué du ministre Mankeur Ndiaye qui a révolté nos compatriotes expulsés des USA!

"La mesure d’expulsion des ressortissants concernés résulte de procédures judiciaires initiées par les autorités américaines à l’égard d’étrangers ayant enfreint les lois du pays d’accueil. Pour la plupart d’entre eux, il s’agit d’infraction d’entrée illégale en territoire américain", renseigne le texte.

Les fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères font savoir que "ces compatriotes sont passés par les pays de l’Amérique Latine pour entrer aux Etats Unis sans visa et, sur place, se sont présentés comme des réfugiés pour solliciter l’asile politique".

"Mais après avoir instruit leurs dossiers suivant les procédures légales en vigueur aux Etats Unis d’Amérique, et n’étant pas convaincus de leurs prétentions, les tribunaux américains ont décidé souverainement de leur expulsion", lit-on dans le communiqué.

Lequel ajoute que "pour chaque cas cependant, les autorités sénégalaises ont veillé, par l’intermédiaire du Consulat général du Sénégal à New-York, à ce que les droits soient préservés et que la dignité humaine soit respectée".

"Pour le reste des compatriotes, il s’agit de cas d’immigration classique dans lesquels les concernés ont été condamnés pour différents délits comme la détention de drogue, vol, tentatives de corruption sur agents publics, piratage de cartes bancaires, violences conjugales, délits de contrefaçons, faux et usage de faux sur identité et de peines assorties de mesures d’expulsion", indique le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur.

Le département rappelle, par ailleurs, que "la situation remonte au mois de juin 2016 au moment où des ressortissants Ouest-Africains, dont une vingtaine de Sénégalais, avaient été transportés à Miami en vue de leur rapatriement vers leurs pays respectifs par vol charter".

"Mais, contrairement à certaines allégations, notre pays n’a jamais reçu du gouvernement américain une quelconque indemnisation destinée aux rapatriés. Par ailleurs, même si les décisions de justice déjà prononcées ne pouvaient être remises en cause, le Sénégal avait refusé cette procédure de rapatriement pour préserver la dignité des mis en cause", renseigne la source.

Elle explique que "c’est pourquoi les services de l’immigration américaine avaient sursis à l’exécution de cette procédure en émettant des billets pour un rapatriement par les vols commerciaux qui n’a pu se faire, toutefois, du fait du refus catégorique de beaucoup de compatriotes".

Article Lu 16502 fois

Jeudi 20 Avril 2017





1.Posté par EXPULSE le 20/04/2017 21:27
DEME LENE LIGUEYI MO GUEUNE TE TENTER WATTE WALA TOKK SI DEUGUE BI. BAYI LENE SENE WAKHOU KASSAWE KASSAWE YI MOUSSOU LENE GUISS NIOU EXPU;SSE4R LENE DIOKH LA 25 MILLIONS.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Juin 2017 - 12:16 Le “Ndéweneul” de Kara à Macky

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State