Référence multimedia du sénégal
.
Google

Candidature de Wade : diversion ou solution de rechange ?

Article Lu 1960 fois

La candidature d’Abdoulaye Wade à la présidentielle de 2012 n’est qu’une demi-surprise.



Candidature de Wade : diversion ou solution de rechange ?
Beaucoup au Sénégal ont été pris de court, mais l’annonce de la candidature d’Abdoulaye Wade à la présidentielle de 2012 n’est qu’une demi-surprise.

« Si jamais les Sénégalais exigeaient de moi que je continue et si j’ai encore les forces de le faire, il faudra bien que j’examine attentivement la question », écrivait Jeune Afrique en juin 2008 évoquant, dans un long portrait consacré à son fils, Karim, la possibilité pour Abdoulaye Wade d’être candidat à la présidentielle de 2012.

Plus récemment, dans son numéro double (n°2536-2537 du 16 au 29 août 2009), l’hebdomadaire révélait que le chef de l’Etat sénégalais avait créé une cellule de réflexion sur cette éventualité. Les conclusions auxquelles cette cellule a abouti sont connues depuis hier. A partir des Etats-Unis, où il se trouvait, le chef de l’Etat Sénégalais, âgé de 83 ans, a annoncé vouloir briguer un nouveau mandat dans trois ans.

Guerre de tranchées au sein du PDS

Le contexte dans lequel cette déclaration est intervenue n’a rien d’anodin. La grogne sociale sur fond d’inondations et de délestage, la guerre de tranchée au sein du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) pour la succession du chef de l’Etat, la contestation de certains barons du parti au pouvoir envers Karim Wade « épinglé » dans le récent brûlot d’Abdou Latif Coulibaly (Contes et mécomptes de l’Anoci) sont passés par là et ont pesé dans la balance. A travers son annonce, le président du Sénégal a-t-il tenté de faire diversion et d’éteindre les luttes fratricides qui déchirent son propre camp ?

Le mystère Idrissa Seck

Le 12 septembre dernier, il a reçu Idrissa Seck, son ex-homme de confiance qui tente de renouer avec son ancien mentor après être tombé en disgrâce. Au centre de leur discussion figureraient les stratégies à mettre en œuvre pour reconstituer la famille présidentielle et pour endiguer les effets de la saignée provoquée par les défections de l’ex-Premier ministre, Macky Sall, et de l’ancienne égérie du parti, Aminata Tall. Mais d’ici 2012, l’eau aura coulé sous les ponts…

Source: Jeuneafrique.com

Article Lu 1960 fois

Samedi 19 Septembre 2009





1.Posté par jules le 19/09/2009 05:10

ce vieux il est fou,il s'est bien que poser sa candidature relèverai d'un discours du coq à l'âne.
la question que je me pose qui ose voter aujourdhui pour wade hana nga bagne sa rew

2.Posté par lamine le 19/09/2009 05:23
divertion

3.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 19/09/2009 13:24
Il a clairement reconnu que l'argent avait été détourné à l' Anoci; même si Wade a essayé de disculper son fils.

4.Posté par Ibrahima Hane le 19/09/2009 13:29
Wade est une bête politique particuliérement receptif à toute opportunité, il vient de le démontrer. En regardant le paysage politique du Sénégal, caractérisé surtout par l'inconsistance notoire d'une opposition crispée sur des querelles de leadership, Wade, même s'il avait envisagé compte tenu de son âge et de ses promesses de quitter le pouvoir au bout de son deuxiéme mandat, a vu là une opportunité de signer un troisieme mandat sans risque majeur. La coalition benno qui a pourtant était déterminante dans la conquéte des mairies et des collectivités est à l'heure actuelle moribonde et tout laisse à penser qu'elle ne pourra se renouveler faute de conscensus. Landing Savané a mis sur l'autel de ses intérêts propres toute la sympathie engrengée pendant les années de braise. C'est une coquille vide. Niasse, à top vouloir se mettre devant, s'est alliéné une bonne partie de l'opposition. Quant à Tanor, il se débat dans les piéges meurtriers des cadres de son propre parti. Idrissa Seck, neutralisé, les autres insignifiants. Comment voulez-vous devant une telle configuration que le "vieux Wade" ne se laisse pas tenter ? Je n'ai aucune sympathie pour Wade, mais je dois avouer qu'en matiére politique, il est plus pragmatique que les autres. Il se présentera et gagnera avec un seul ou deux tours. Mr Hane

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 13:42 « Khalifa Sall n’est plus dans le Ps »

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State