Référence multimedia du sénégal
.
Google

CYBERCRIMINALITE - TENTATIVE D’ESCROQUERIE, SEJOUR IREREGULIER, ASSOCIATION DE MALFAITEURS… : Quatre Nigérians tombent avec 2,7 milliards de francs

Article Lu 12021 fois

Les éléments du commissariat des Parcelles assainies ont mis fin aux agissements d’une bande de quatre Nigérians. Ce qui risque de leur valoir trois ans de prison. Le jour de leur arrestation, ils ont été trouvés avec deux milliards 700 millions de francs.




CYBERCRIMINALITE - TENTATIVE D’ESCROQUERIE, SEJOUR IREREGULIER, ASSOCIATION DE MALFAITEURS… : Quatre Nigérians tombent avec 2,7 milliards de francs
César Uzochi Uchénna, Kelvin Chut Wunyéré Iwozu, Ikenna Edwin Ndubun et Christian Felix risquent trois ans d’emprisonnement ferme pour les délits d’association de malfaiteurs, séjour irrégulier au Sénégal et tentative d’escroquerie. Arrêtés depuis deux mois, ces membres d’une bande de malfaiteurs présumés ont été pris en flagrant délit de cybercriminalité par des éléments du commissariat de police des Parcelles assainies. Ces quatre ressortissants nigérians étaient en train de surfer avec des jeunes filles, en envoyant des messages d’amour pour appâter leurs victimes. C’est sur dénonciation anonyme qu’ils sont tombés dans les filets des limiers. Leur arrestation est survenue dans un cybercafé à l’Unité 26 des Parcelles assainies. Ils avaient, en leur possession, quatre ordinateurs et la rondelette somme de cinq millions 700 mille dollars. Soit environ 2,7 milliards de francs. A l’interrogatoire, ils ont adopté un système de défense rodé dans les enquêtes de police : la dénégation systématique. Chacun refusant de reconnaître l’autre. La barrière linguistique a obligé le juge à faire recours à un interprète judiciaire pour éviter aux prévenus un renvoi.

Le procureur de la République a requis trois ans d’emprisonnement ferme contre les prévenus. Un de leurs avocats s’est agrippé sur le problème de langue pour bétonner sa plaidoirie. «Les droits de la défense sont sacrés. Il faut la présence d’un interprète pour traduire fidèlement ce qu’on leur reproche. Cela ne ressort pas du procès-verbal. Ils ne savaient pas ce qu’il y a dans le procès-verbal. Aucune preuve ne peut attester qu’ils se connaissaient», a plaidé Me Mbaye Sène. L’avocat a aussi brandi l’argument de l’absence de victime : «On n’a pas identifié de victimes. Les prévenus ignoraient les démarches pour l’obtention de cartes de séjour (…)». Au finish, Me Ndiaga Fall invitera les juges à faire prévaloir, dans ce dossier, les principes de libre déplacement en faveur de leurs clients en détention depuis deux mois. Il estime sévère la peine requise par le procureur de la République qui serait synonyme de la destruction des carrières des prévenus. Délibéré, le 21 février 2013 !

AUDITION - BRIGADE DES AFFAIRES GENERALES : Ousmane Ngom entendu dans la plus grande discrétion

Hier mardi, Ousmane Ngom a été auditionné à la Brigade des affaires générales (Bag) dans la plus grande discrétion. L’ancien ministre de l’Intérieur est entré et ressorti du palais de justice de Dakar sans trop faire de bruit. Pas même la présence des militants libéraux, comme c’est le cas lors des auditions des dignitaires de l’ancien régime. Mais la présence des policiers dans les alentours du Tribunal de Dakar, dès les premières heures de la matinée, présageait déjà de quelque chose. Selon une source judiciaire, «son audition en sa qualité d’ancien ministre entre dans le cadre de l’enquête préliminaire sur l’enrichissement illicite». Pourquoi les libéraux ont opté pour l’audition secrète ? Stratégie politique ou instruction des autorités judiciaires ?

Walfadjri Pape NDIAYE




Article Lu 12021 fois

Mercredi 20 Février 2013





1.Posté par gainder le 22/02/2013 08:42
il parait qua camberene chez es layenes,la police ou gendarmerie ne doit pas rentrer dans le quartier,a cote de la mer il ya une rue ou il ny habite que ces nigeriens,nous demandons aux forces de lordres de sinfiltrer pour verifier ce que font ces gens dans ce quartier ensuite demander au khalif des layennes une autorisation de perquisition vous verrez bien que ce sont des criminels....il faut meme voir ,les mamelles ,almadies, yoff partout il ya ces gens qui louent des maisont de luxe et on les voit jamais se lever le matin pour aller au travail,il faut quil y ait des perquisitions dans ces maisons,tous des cybercriminels

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State