Référence multimedia du sénégal
.
Google

CRISE AU ZIMBABWE: Wade demande à Mugabé de renvoyer les élections

Article Lu 1620 fois

Dans une déclaration sur le Zimbabwé, en date du 23 juin, le président de la République, Me Abdoulaye Wade demande à son homologue, Robert Mugabé « avec insistance d’accepter le renvoi des élections pour que la diplomatie puisse s’engager, avec l’appui de la Sadec, pour trouver une solution ».



CRISE AU ZIMBABWE: Wade demande à Mugabé de renvoyer les élections
Le Chef de l’Etat dit s’inscrire, pour la résolution de cette crise, derrière l’Union africaine, la Sadec et les Nations Unies. « J’ai eu deux longs entretiens téléphoniques avec M. Kofi Annan, ancien Secrétaire général des Nations Unies, qui a fait une déclaration à la presse le 23 juin 2008 et a proposé des dispositions tout à fait concrètes pour sauver la paix. Je veux faire savoir que je soutiens totalement ses propositions », affirme le Président Wade. Il dit lancer un appel au Président de l’Union africaine qui suit la question de très près, au Secrétaire général des Nations Unies pour que des mesures soient prises immédiatement pour assurer la sécurité de Morgan Tsvangirai. « Je vais incessamment m’entretenir au téléphone avec le Président Mugabé pour lui adresser la même demande », fait remarquer Me Wade.

Le Chef de l’Etat Sénégalais de rappeler qu’il travaillait sur une solution de compromis permettant d’éviter le 2ème tour qui ne pourrait, selon lui, que source de violences. « Au demeurant, j’ai essayé de convaincre que, dans une confrontation, le vainqueur éventuel ne pourrait jamais gouverner puisqu’il aurait en face de lui une force quasiment égale à celle qui l’aura porté au pouvoir et que dans ces conditions, il vallait mieux trouver un « gentlemen agrément » sur un partage du pouvoir au plus haut niveau pour rétablir la paix dans le pays et relancer l’économie ruinée par une inflation sans précédent », soutient Me Wade.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1620 fois

Mardi 24 Juin 2008





1.Posté par Laye le 24/06/2008 07:32
Maitre Wade, Vous commencez à découvrir le vrai visage du Président Mugabe qui n'est en définitive qu'un tyran doublé d'un grand manipulateur ayant ruiné un pays jadis prospère et dont l'agriculture et l'élevage florissants faisaient palir d'envie tous ceux qui le visitaient. En effet, pour se maintenir au pouvoir, il s'autorise une réforme agraire mal pensée et qui est exécutée de façon aléatoire sur fond de populisme frisant le racisme. Et pour courronner le tout il s'attaque maintenant à l'industrie du Zimbabwe en attribuant des actions gratuitement à sa clientèle politique en lui permettant de contrôler des pans entiers de ces unités industrielles en défiant toute logique économique. Il faudrait cesser de parler de lutte ouverte livrée à l'Occident ou de libération du pays par Mugabe et son épuipe. Il serait malsain de le maintenir au pouvoir d'une manière ou d'une autre en lui permettant de continuer son pillage et ses activités tyranniques. Mugabe et ses accolytes constituent une menace et une honte pour le Zimbabwe et l'Afrique en général. Le peuple zimbabwéen a assez souffert des activités menées par ces incompétents et corrompus qui n'ont en tête que leurs propres intérêts. Demandez aux Zairois qui ont eu une expérience amère de l'armée et de la haute hiérarchie militaire du Zimbabwé dans leur pays. Il faut savoir que tout ce que Mugabe est en train de faire ne vise que son maintien au pouvoir. Les fermes et autres terres productives ont été confisquées et elles sont actuellement en jachère alors que le peuple n'a plus de quoi manger et l'on continue à nier cela en voulant faire porter le tout à l'occident. En 1992, Air Zimbabwe avait plus d'avions que Air Afrique, Kenya Airways ou Nigeria Airways. Qu'est devenue toute cette belle flotte héritée de Ian Smith ? En 1982, pour "africaniser" son armée de l'air, Mugabe n'avait pas hésité un seul instant à mettre le feu aux hangars de Thornbold qui abritaient les avions de la chasse zimbabwéenne et en faire porter la responsabilité aux pilotes militaires blancs zimbabwéens qui furent tous expulsés vers la Grande Bretagne parce qu'il voulait lui Mugabe tout simplement faire disparaître toute trace blanche dans les effectifs militaires zimbabwéens. Mugabe est foncièrement raciste et intolérant. Il ne recule devant rien pour satisfaire ses ambitions funestes. Pour ce faire, il a fait éliminer dans le maquis tous ses opposants supposés ou avérés. Joshua Nkomo et les Ndebelés n'ont dû leur salut qu'en acceptant de se faire absorber par la Zanu PF en 1987 après les massacres et autres exactions qui ont eu lieu dans le Matabeleland entre 1982 et 1987. Pour terminer, sachez que Mugabe et le Zanu PF ne peuvent en aucunément faire l'affaire du peuple Zimbabwéen dont ils n'ont pas à coeur les intérêts et ambitions. L'Afrique doit se regarder en face et prendre une décision courageuse en faisant comprendre à Mugabe que trop c'est trop. A défaut de cela, nous serons tous comptables de ses agissements devant l'histoire et le monde qui nous observe et qui rit sous cape.

2.Posté par PAPIS NDAO le 24/06/2008 08:00
VOUS ETES LE MEILLEUR PRESIDENT MAIS IL FAUDRA FAIRE PLUS QUE CELA POUR RAMENER MUGABE A LA RAISON ET SEUL VOUS Y POUVEZ QUELQUE CHOSE.

3.Posté par MARVEL le 24/06/2008 11:40


DEVINETTE

Le 28 Novembre 2007, quelqu'un qui ressemble trait pour trait à Robert Mugabé (même âge, même résistance au ridicule, mêmes méthodes démocratiques, même amour pour le pouvoir et l'argent détourné, même phobie de les perdre, etc….) était en visite à Harare.

Cet homme donc (ce n'est donc pas une femme), après avoir été humilié quelques heures plus tôt par Mugabé qui n'avait pas oublié le qualificatif de dictateur que lui avait collé cet homme il y'a 6 ans derrière, a tout fait pour se racheter ce jour de Novembre 2007 lors de sa visite indésirable. Il a utilisé toutes sortes de cirages pour se faire pardonner. Voilà ce que disait cet homme le 28 Novembre 2007, il y'a donc juste quelques mois.

"""""" En partant pour cette médiation à Harare, je pensais assister à une révolution imminente. Le régime du président zimbabwéen Robert Mugabe n’est pas menacé, il a le soutien du monde rural. On nous a trompés sur le Zimbabwe. Il n`y a pas de menace du pouvoir de Mugabe actuellement et ceux qui croient qu`il va être renversé d`un moment à l`autre, se trompent. Ils se trompent alors, totalement. """"""""


Dixit : A.W.

Je vous donne même ses initiales, mais cette fois je n'en dis pas plus. Sachez juste qu'à son retour de Hararé, après l'humiliation qu'il venait de subir, cet homme (autre indice, c'est un chef des tas, et non d'état) a convoqué une conférence de presse à minuit pour vite donner sa version de l'humiliation avant que les journalistes ne relatent "les faits" le lendemain.

C'est ce même homme qui appelle aujourd'hui la communauté internationale à protéger les opposants zimbabwéens qui se portaient si bien selon lui, dans une démocratie si mure que celle du Zimbabwe.

Autre indice : cet homme n'a jamais prononcé une seule phrase de vraie depuis 8 ans, jamais personne n'a pu démontrer le contraire, même ses plus zélés laudateurs.

Dernier indice et cette fois c'est terminé. Tous deux (lui et Mugabe) se sont dit récemment et pratiquement au même moment, à quelques jours d'intervalle, "élus par Dieu", histoire de rappeler à leurs peuples qu'il ne faut pas compter sur leurs cartes d'électeur pour les déloger de là où ils sont.



MARVEL
marvel@hotmail.fr

4.Posté par Diëugg le 24/06/2008 11:40
Wade découvre MAINTENANT le RESPECT et la PROTECTION des OPPOSANTS au POUIVOIR en place.... mais SEULEMENT au Zimbabwé. Vous n'êtes pas crédible monsieur et c'est vraiment perdre son temps que de vous écouter. En attendant allez vous excuser auprés de NIASSE, DIENG et autre DANSOKHO d'avoir essayer de les ridiculiser. Sauf que c'est vous même qui avez donné une SALE IMAGE de la Responsabilité Politique. SENEGAL: UN PEUPLE, UN BUT, UNE FOI . Mais avec vous, monsieur Wade le Sénégal c'est: ABDOULAYE WADE et sa SENILITE

5.Posté par milkzo le 24/06/2008 11:49
Laye apès lecture de votre texte, j'imagine que vous devez bien connaitre le Zimbabwé mais sachez Mugabé et Wade c'est Kiff kiff

6.Posté par LAYE le 24/06/2008 12:02
Monsieur wadé, avant d'appeler les autres au dialogue, montres d'abord l'exemple toi même avec ton opposition, tu est entrain de faire exactement comme MUGABE, t'obstiner à garder le pouvoir que DIEU t'a confié "selon tes dires" à tout prix ignorant totalement l'existance de cartes d'electeurs.

7.Posté par DEUG le 25/06/2008 08:04
JAI TROUVE LA REPONSE A TA DEVINETTE C TON PERE QUI TA EU HORS MARIAGE.

8.Posté par DEUG le 25/06/2008 08:05
MARVEL ESK LA REPONSE TE CONVIENT B.A.T.A..R.D


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State