Référence multimedia du sénégal
.
Google

CRISE AU PDS: Des jeunes menacent de voter pour l’opposition aux locales

Article Lu 1456 fois

Le Parti démocratique sénégalais (Pds) risque de subir un mauvais coup dans la banlieue lors des élections locales. En effet, les jeunes libéraux du département de Guédiawaye ont fait hier, lundi 11 février, une sortie « musclée » pour s’offusquer de la désignation du maire de la ville comme superviseur aux prochaines investitures de cette localité. Très remontés de la gestion du maire, les jeunes menacent de faire un vote sanction au profit du front « Siggil » Sénégal.



CRISE AU PDS: Des jeunes menacent de voter pour l’opposition aux locales
Les jeunes du Parti démocratique Sénégalais (Pds) de la ville de Guédiawaye menacent de voter pour le Front « Siggil » Sénégal. Ils ont indiqué cette volonté de vote sanction lors d’une conférence de presse tenue hier, lundi 11 février, à Guédiawaye. Ces jeunes libéraux très remontés s’offusquent de la désignation du député et maire de ladite ville, Bocar Sedik Kane comme président de la commission de supervision des pré-investitures en vue des élections locales. Ils ont affirmé que « c’est le bilan désastreux de l’édile de Guédiawaye qui les révolte ».

« Si le maire de Guédiawaye est maintenu à la tête de la commission des investitures, nous allons voter pour le Front « Siggil » Sénégal », ont menacé ces jeunes libéraux favorables au camp du député, Chérif Diop et de la sénatrice, Woré Sarr. Ils ont souligné que « cet avertissement est lancé pour attirer l’attention de la direction du Pds sur la gravité de la situation et faire clairement comprendre que si le président de la République, Abdoulaye Wade ne gagne pas dans la banlieue, c’est à cause de la gestion de l’actuel édile ». Très en colère de la gestion du maire de la ville à Guédiawaye, ils ont, en effet, brandi une pétition sur laquelle on dénombre 26 610 signataires demandant le retrait pur et simple de Bocar Sadekh Kane.

Le coordonnateur Seydina Fall et initiateur du mouvement « Soutenir le président Wade » cherche à atteindre 300 000 signataires à travers les 38 cellules qu’ils ont mises en place. Il dit qu’ils ne sont pas prêts de cesser de tirer à boulets rouges sur Bocar Sadekh Kane.

Les jeunes de la banlieue sont également étonnés de la Génération du Concret qui n’est ni un parti ni une structure officielle et surtout du fait qu’elle soit soutenue par les responsables du parti dans la localité. Le membre de la Cellule initiatives et stratégies (Cis) du Pds, Cheikhou Sarr a avancé dans son intervention que les jeunes de la banlieue ont massivement participé à la victoire du Parti lors des dernières échéances. En tant que cadre et intellectuel du parti et non mandaté à la rencontre, il a soutenu qu’il a pris la décision de discuter avec les jeunes libéraux pour les dissuader de ne pas voter pour le front « Siggil » Sénégal.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1456 fois

Mardi 12 Février 2008





1.Posté par alain le 12/02/2008 15:29
vaut mieux voter pour l opposition que ..........le pds.............parceque le parti est diviser a jamais........................

2.Posté par REEB le 12/02/2008 15:38
LE SENEGAL NAI PAS LE CONGO DE KABILA OK
RANGER VOUS FILS DE WADE PUTANA TROYA.
LE SENEGAL NAI PAS LE CONGO DE KABILA OK
RANGER VOUS FILS DE WADE PUTANA TROYA.
LE SENEGAL NAI PAS LE CONGO DE KABILA OK
RANGER VOUS FILS DE WADE PUTANA TROYA.
LE SENEGAL NAI PAS LE CONGO DE KABILA OK
RANGER VOUS FILS DE WADE PUTANA TROYA.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State