Référence multimedia du sénégal
.
Google

CRISE ALLEMAGNE/VENEZUELA: Chavez se retient tout juste de dire à la chancelière allemande Angela Merkel d’aller au diable

Article Lu 1977 fois

Le président vénézuélien Hugo Chavez a failli dire à la chancelière allemande Angela Merkel d’aller au diable, et s’est tout juste abstenu de l’insulter le jour même de la Fête des mères.



CRISE ALLEMAGNE/VENEZUELA: Chavez se retient tout juste de dire à la chancelière allemande Angela Merkel d’aller au diable
Au lieu de cela, il l’a présentée comme une héritière politique d’Adolf Hitler et du fascisme allemand. "Madame la chancelière, vous pouvez aller au ...", a-t-il dit, observant une pause marquée où des ricanements se sont répandus dans son auditoire, composé d’officiers de l’armée, de ministres et autres responsables gouvernementaux. "Comme c’est une femme, je n’en dirai pas plus." Le dirigeant de gauche, qui a déjà qualifié le président américain George Bush de "diable" à la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies, a critiqué le fait que Merkel ait appelé les dirigeants d’Amérique latine à prendre leurs distances vis-à-vis de lui.

"Elle vient de la droite allemande, celle là-même qui a soutenu Hitler, qui a soutenu le fascisme : voilà qui est aujourd’hui la chancelière de l’Allemagne", a-t-il dit.

Chavez a promis qu’il évoquerait avec elle ses déclarations s’il participe à un prochain sommet de chefs d’Etat d’Europe et d’Amérique latine au Pérou.

"Peut-être que je vais lui dire quelque chose et qu’elle va s’énerver et me dire ’pourquoi ne la fermes-tu pas ?’", a-t-il dit, faisant référence à un incident survenu en 2007 lors duquel le roi d’Espagne Juan Carlos avait ainsi sommé Chavez, un dirigeant pour le moins loquace, à se taire. L’invective avait provoqué un incident diplomatique avec Madrid.

Dimanche, Chavez a qualifié le président colombien Alvaro Uribe de "menteur" et jugé qu’il "ne devrait même pas diriger une épicerie".

Par le passé, il s’était déjà illustré en appelant le secrétaire américain à la Défense Donald Rumsfeld "l’un des chiens du diable" et le président mexicain Vicente Fox un "toutou de l’empire", faisant référence aux Etats-Unis.

Brian Ellsworth, version française Natacha Crnjanski

Source: Nettali

Article Lu 1977 fois

Mardi 13 Mai 2008





1.Posté par boydkr le 13/05/2008 03:48
here i said it go to hell Biatch

2.Posté par Senegalhacker le 13/05/2008 08:36
Pétrol dal mo woor

3.Posté par kani jumbo espagne le 13/05/2008 13:14
je t adore chavez tu es courageux tu es la seule personne capable de redresser la situation actuelle du monde . je suis avec toi defenseur des pauvres et de la justice .


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State