Référence multimedia du sénégal
.
Google

CRISE A AND-JËF : Le nouveau porte-parole répond à Madièye Mbodj

Article Lu 1493 fois


Le secrétaire national à l’Organisation et porte-parole de And-jëf a donné, dans un communiqué, à son tour, sa version des faits, dans l’affaire Madièye Mbodj. Dans sa réponse, Mouhammadou Daff rappelle d’abord que l’intéressé faisait déjà l’objet d’un « avertissement pour une faute politique antérieure ». Il a ajouté que : « c’est immédiatement après la mesure d’avertissement que Madièye Mbodj, pour bien affirmer sa détermination à persévérer dans ses options, sans se soucier des injonctions du parti, a allègrement signé cette autre déclaration publique annonçant la naissance du Collectif Askan wi Tekki. »

Le porte-parole de Aj convoque l’article 8 des statuts de son parti pour rappeler que « la qualité de membre se définit, entre autres, par la défense des orientations et des politiques du parti ». Il ajoute que la procédure démocratique permet de défendre librement ses positions. Ce qui a permis à Madièye Mbodj de marquer son désaccord avec l’orientation du parti. Mouhammadou Daff précise que « les statuts lui en donnent le droit mais à condition que ce soit à l’intérieur du parti et, surtout, les statuts ne lui donnent pas le droit d’attaquer la ligne à l’extérieur du parti, de saboter sa mise en œuvre et de se liguer avec d’autres, dans des cadres parallèles pour torpiller le parti et ses initiatives ».

Le secrétaire national à l’Organisation de Aj a révélé que « la quasi-totalité des membres du Sp avaient fini par décider de ne plus s’exprimer dans une réunion où Madièye Mbodj serait présent ».

Mouhammadou Daff a réfuté l’argument de ce dernier sur le Collectif « Askan wi Tekki » qu’il compare au Mag (Mouvement pour les assises de la Gauche), au Comité du cinquantenaire du Manifeste du Pai, ou encore au Comité Thomas Sankara. « Contrairement, écrit-il, au Mag, au Comité du cinquantenaire du Pai et au Comité Thomas Sankara qui sont toutes des organisations ouvertes respectant soigneusement les orientations des partis politiques, le Collectif « Askan wi Tekki » s’est attaqué explicitement aux orientations souverainement arrêtées par notre parti à l’issue, encore une fois, de procédures démocratiques auxquelles certains des signataires qui sont encore membres actifs de And-jëf/Pads ont pris une large part et ont été mis en minorité. »

Mouhammadou Daff fait noter que malgré les attaques publiques de Madièye Mbodj et ses amis, le parti et ses dirigeants ne sont pas « déstabilisés », bien au contraire, le parti s’est aujourd’hui soudé autour de ses orientations et de ses dirigeants ».

Vente de cartes de l’Upr

Le Parti de l’union pour la République (Upr) informe tous les citoyens sénégalais que les nouvelles cartes du parti pour l’année 2008 sont prêtes et sont en vente auprès des responsables des comités au prix de 500 FCfa. En vue du prochain congrès du 17 février 2008, le Secrétaire général du parti, Me Doudou Ndoye, invite à l’achat des cartes pour le renouvellement des instances.

Source: Le Soleil

Article Lu 1493 fois

Samedi 1 Décembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State