Référence multimedia du sénégal
.
Google

CRIME CRAPULEUX AU QUARTIER CITE LAMY : Un boutiquier abattu d’un coup de coupe-coupe par des malfaiteurs

Article Lu 1706 fois


Depuis quelque temps, les habitants du quartier Cité Lamy de Thiès vivent dans la psychose permanente de l’insécurité. Après le meurtre d’une personne qui avait été poignardée tout récemment par un individu complètement ivre, c’est au tour d’un boutiquier de perdre la vie dans la nuit du mardi au mercredi dernier.

Un boutiquier a été abattu d’un coup de coupe-coupe par une bande de malfaiteurs, au quartier Cité Lamy de Thiès. Le commerçant, Mahmoud Diallo, n’a pas survécu à la visite que lui a rendue la bande d’agresseurs armés jusqu’aux dents. Ces derniers, après avoir réveillé les frères du boutiquier, en l’occurrence Babacar Barry et Saliou Barry, les ont tenus en respect avec leurs armes. Ensuite, Ils les ont contraints à ouvrir la porte de la boutique où leur jeune frère était en train de dormir.

Mahmoud Barry, qui ne se souciait pas du tout du sort qui allait lui être réservé, se retrouva face aux malfaiteurs qui lui assénèrent un violent coup de coupe-coupe à la région claviculaire, atteignant par la même occasion le cou.

Après avoir accompli leur sale besogne, les malfrats repartirent de la boutique avec une somme de 50.000 francs.

Au même moment, d’autres éléments de la bande munis, qui de coupe-coupe, qui de pistolet, menaçaient quiconque s’aventurerait à intervenir. Après ce forfait, ils montèrent à bord d’un véhicule et partirent pour une destination inconnue.

Aussitôt alertés, les hommes du commissaire divisionnaire Kémo Sané ont mis leur machine en branle. Selon notre source, les malfaiteurs parlaient la langue peulh au moment des faits. D’ailleurs, c’est ce qui a conduit les éléments du commissariat central de Thiès à investir tous les villages environnants du quartier Cité Lamy.

Aux dernières nouvelles, trois membres de la bande des malfaiteurs seraient mis aux arrêts par les éléments de la brigade de recherches du commissariat central. Leur âge varie entre 18 et 22 ans. En attendant de mettre la main sur toute la bande de malfaiteurs, l’enquête policière suit son cours.

Source: le Soleil

Article Lu 1706 fois

Mercredi 12 Mars 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State