Référence multimedia du sénégal
.
Google

COUPS ET BLESSURES VOLONTAIRES : Oumou arrache une partie de l’oreille de sa voisine

Article Lu 11309 fois

Pour une banale histoire de nettoyage des toilettes communes, Oumou Faye a arraché, avec ses dents, une partie de l’oreille de Bertine Coly. A l’origine de l’affaire, la dame de 33 ans se serait bagarrée avec la mère de sa victime.



Où est passée la partie de l’oreille de Bertine Coly arrachée à coups de dents par sa voisine Oumou Faye ? L’a-t-elle avalée comme le craint l’avocat de la victime ? Ou bien l’a-t-elle crachée après son forfait ? Interrogée sur ce morceau de chair, Oumou s’est contentée de déclarer : « je n’ai pas vu la partie coupée. Si je savais qu’on pouvait remettre le morceau à l’oreille, j’aurais demandé qu’on le recherche ». Mais le coup est déjà parti, du fond de sa cellule Oumou Faye doit sûrement regretter cette histoire qu’elle risque de payer cher. Et pourtant, tout est parti d’une histoire banale de nettoyage des toilettes communes à tous les locataires. Oumou Faye se rendait aux toilettes pour ses besoins, mais voyant la vieille dame de 67 ans se tuer à nettoyer les lieux, elle l’apostropha. Oumou Faye dit avoir fait comprendre à Bernie Sambou qu’elle s’évertue à rendre propres les toilettes, alors qu’elle en est incapable. Celle-ci, ajoute la dame de 33 ans, l’aurait alors injuriée.

« Je savais qu’elle cherchait la provocation », dit Bernie Sambou. Finalement, une dispute éclata entre elle et la dame de 67 ans. « Elle s’était mise à rosser ma mère, je suis arrivée juste pour les séparer », raconte Bertine Coly. Mais, d’après Oumou, toutes les filles de Bernie s’étaient jetées sur elle pour la tabasser jusqu’à lui occasionner une interruption temporaire de travail de dix jours. En riposte à l’attaque, Oumou mordit l’oreille de Bertine Coly et en coupa une partie. A-t-elle avalé le morceau de chair ? C’est le mystère jusqu’ici. A la barre du tribunal des flagrants délits où elle répondait de coups et blessures volontaires, Oumou Faye a rappelé qu’il y a eu un antécédent entre sa famille et celle de Bernie Sambou. L’avocat de Bertine Coly a reproché à la prévenue son bellicisme et sa « méchanceté ». « Il y a 34 ans de différence d’âge entre elle et Bernie Sambou. Cela aurait dû suffire pour qu’elle n’élève jamais la voix devant cette dame », déclare maître Amadou Abdou Kane, avocat de Bertine Coly. L’avocat a demandé au tribunal d’allouer 100.000 francs Cfa à la plaignante afin de lui permettre de faire une expertise médico-légale.

Une demande rejetée par Me Guèye, avocat d’Oumou Faye qui minimise l’ampleur et les séquelles de la blessure occasionnée par sa cliente. L’avocat a mis cette histoire sur le compte de la promiscuité prévalant chez ces deux familles de locataires obligées de partager les toilettes communes avec d’autres voisins de pallier. Sa cliente s’intéresse à la propreté des toilettes pour la simple raison que sa chambre se situe à côté, dit-il. Invitant le tribunal à trouver une solution d’apaisement, Me Guèye a plaidé l’excuse de la provocation et sollicité le sursis pour sa cliente Oumou Faye. Le délibéré sera connu le 31 décembre prochain.

Source: le Soleil

Article Lu 11309 fois

Samedi 27 Décembre 2008




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State