Référence multimedia du sénégal
.
Google

COUPS ET BLESSURES VOLONTAIRES: L’enseignante blesse à l’oeil son élève obligé d’être évacué en France pour une intervention chirurgicale

Article Lu 11878 fois

Ce jeudi, 9 avril, le tribunal des flagrants délits de Dakar a jugé et condamné la dame Khady Bâ à 50 000 francs Cfa d’amende ferme pour coups et blessures volontaires. Cette institutrice d’une classe de Cours préparatoire (Cp), est accusée d’avoir blessé à l’œil gauche, son élève, A. M Diop, qui, finalement a été évacué en France pour y subir une intervention chirurgicale.



COUPS ET BLESSURES VOLONTAIRES: L’enseignante blesse à l’oeil son élève obligé d’être évacué en France pour une intervention chirurgicale
Les faits remontent au 9 février dernier, à l’établissement Keur Rokhaya, situé à Dalifort, plus précisément à la Cité Belvédère. D’après les explications servies à la barre par l’enseignante, ce jour-là, elle contrôlait les cahiers de ses élèves pour voir s’ils sont bien entretenus.

Arrivée à hauteur de l’élève A. M. Diop, la maîtresse a constaté que ce dernier avait son cahier chiffonné et très sale. Ceci-ci, déclare-t-elle, l’a poussé à tancer l’élève avant de lui asséner un coup de cravache.

Seulement, le coup a atteint l’œil de l’élève et l’a perforé. Du moins c’est ce qui résulte des éléments contenus dans le procès d’enquête. Le document, révèle aussi que la victime a été évacuée en France pour y subir une intervention chirurgicale.

Ces allégations ont semblé surprendre la prévenue. En effet, cette dernière a précisé devant la barre, qu’elle a utilisé une cravache en caoutchouc et non un objet métallique, comme mentionné dans le certificat médical.

Poursuivant, elle a soutenu qu’elle n’a pas vu de blessure apparente lorsqu’elle a asséné le coup à son élève. Toujours dans sa ligne défense, la maîtresse a déclaré que lorsqu’elle a rendu visite à son élève chez ses parents, elle l’a trouvé en train de regarder la télévision. Aussi-a-t-elle souligné qu’elle n’avait pas l’intention de blesser son élève. « Ce jour-là, après les cours, je l’ai amené chez lui et j’ai dit à ses parents que j’avais frappé mon ami », lâche la prévenue.

Les avocats de la défense ont sollicité la clémence du tribunal en indiquant que leur cliente n’a jamais eu de problème durant ces 10 années passées dans l’enseignement au niveau de cet l’établissement. Ils ont demandé une disqualification des faits en voies de faits.

Car de l’avis des conseils de la prévenue, le certificat médical est complaisant. Un argument qu’ils ont fondé sur le fait qu’il ait existé d’abord un premier document attestant d’une incapacité temporaire de 15 jours. C’est par la suite, qu’un autre de 30 jours a été délivré.

Il faut préciser que la partie civile absente à la barre s’est désistée de sa plainte. Car, à en croire les avocats, à l’issue de l’intervention chirurgicale, le médecin a révélé aux parents de l’élève que ce dernier ne courrait plus de risque au niveau l’œil qui avait été atteint.

Après délibéré, l’enseignante a été condamnée à une amende ferme de 50 000 francs Cfa. Signalons qu’au Sénégal, les châtiments corporels envers les élèves sont interdits dans les écoles.

ZAHRA
Source Nettali

Article Lu 11878 fois

Vendredi 10 Avril 2009





1.Posté par zoo le 10/04/2009 07:04
c est seulement en Afrique qu on frappe les ecoliers, cette methode doit etre interdite.

2.Posté par lhomme le 10/04/2009 10:31
mane dama khamoul madame bi loumouy dore en plus elle frappe sur la tete ..un enfant sans defense yena yi sokhor la khaw ma lane la mane de personnellemnt celui ou celle ki frapp m bb je lui casse la gueule ......................................nimporte kw o galsene des enseignants ki tabassent les eleves c pas du tout normal khale khale la ya une otre maniere d eduquer

3.Posté par x.malcom@free.fr le 10/04/2009 11:21
Elle ne frapperait son enfant comme ça

4.Posté par niokhor le 11/04/2009 01:33
A lire les trois premiers commentaires, on comprend mieux pourquoi vos gosses sont de pauvres cons. les élèves qui ont été frappés dans les années précédentes sont d'une intelligence supérieure à ceux d'aujourd'hui.
l'homme, va dans les écoles et répète ce que tu dis devant les enseignants, ils te rectifieront le portrait jusqu'à ce que ton BB ne te reconnaisse plus.
Attaquez vous aux corrompus de ce pays et foutez la paix aux enseignants sans qui le peuple des ignares serait plus nombreux

5.Posté par siva le 13/04/2009 01:29
niokhor boul niou distope aujourdhui il n'y que des enseignants nul tres nul et comment veulent t'ils former des cadre waye kholal l'enseigant qui ce genre de chose a mon enfant je l'arrache l'euil de mes propre main

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State